Le 11 octobre 2019

SIGMASOFT : moins de déformation pièce grâce à une régulation optimisée

SIGMASOFT Autonomous Optimization réduit la déformation des pièces par optimisation de la position des circuits de régulation

Domaines  

Aix-la-Chapelle, octobre 2019

Comme les années précédentes, SIGMA Engineering GmbH d'Aix-la-Chapelle, Allemagne, expose à MOLDPLÁS, Batalha, Portugal, du 6 au 9 novembre 2019. SIGMA présentera sur son stand (Pavillon 2, stand 2B09) sa dernière version de SIGMASOFT Version 5.3 ainsi que le nouveau SIGMAinteract, qui permet la communication des résultats de simulation au sein de l'entreprise et avec ses clients.

SIGMASOFT : moins de déformation pièce grâce à une régulation optimisée
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

SIGMA démontre sur un exemple client comment éviter la déformation d'une pièce en analysant le positionnement des canaux de refroidissement. C'est pourquoi SIGMA utilise l'une des fonctionnalités clés de SIGMASOFt, l'Optimisation Autonome. Cet outil permet de manière rapide et efficace une optimisation multicritères de l'ensemble du processus d'injection.

Sigma Engineering a été consulté par un de ses clients pour l'aider à réduire la déformation après moulage d'une pièce en PP 20% minéral. Comme cette pièce devait être montée sur un pare-chocs, elle ne devait pas présenter de défauts de montage, tels que des espaces entre les deux pièces. Ainsi, les tolérances pour la pièce étaient serrées.

La première chose qui a été évaluée est l'homogénéité de la température de la cavité et son effet sur la déformation de la pièce. Une première simulation en SIGMASOFT sur 10 cycles a permis d'analyser la déformation et ses causes : un point chaud significatif sur la moitié mobile du moule a été identifié. La régulation de cette zone est difficile en raison de la forme et de la faible épaisseur de paroi de la cavité.

Après consultation avec le mouliste, il a été décidé d'essayer de modifier la position du canal de refroidissement le plus proche avec un nouveau forage pour améliorer le refroidissement de cette zone. Le plan était de sauver la cavité existante avec cette solution techniquement simple et économiquement efficace. Pour optimiser l'effet de refroidissement, SIGMA évalue ensuite la position exacte des canaux de refroidissement.

Dans SIGMASOFT Virtual Molding, la géométrie de perçage est paramétrée de telle sorte qu'elle puisse se déplacer selon l'axe Z du modèle (Fig. 2). Ensuite, la fonctionnalité virtuelle DoE, incluse dans SIGMASOFT Autonomous Optimization, calcule automatiquement toutes les positions possibles du perçage. La déformation de la pièce est décrite par la distance entre les parois de la pièce à l'aide de capteurs de position. Ceci permet de déterminer automatiquement l'impact de la position du circuit sur la déformation.

La comparaison des deux simulations, initiale et optimale, montre le gain sur la tolérance dimensionnelle de la pièce produite. La déformation est réduite de 0,9 mm de 1,4 mm à 0,5 mm (voir figure 1).

Avec l'aide de SIGMAinteract, tous les résultats de cette étude ont été directement partagés avec le client et le partenaire du projet. Ainsi, la communication a été considérablement facilitée et un maximum d'acquisition de connaissances a été garanti. Grâce au DoE virtuel réalisé, le client a pu démarrer la production rapidement. La modification effectuée a été peu coûteuse et a permis de sauver le bloc de cavité existant.


Plus sur SIGMA Engineering : www.sigmasoft.de

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)