Le 22 novembre 2019

EOS, développe une solution laser au CO pour l'impression 3D industrielle

Une nouvelle technologie polymère Fine Detail Resolution (FDR) pour obtenir des surfaces ultrafines et des composants très délicats

Domaines  

Krailling, novembre 2019

EOS, principal fournisseur mondial de technologies pour l'impression 3D industrielle des métaux et polymères, présente pour la première fois sa nouvelle technologie FDR (Fine Detail Resolution) de traitement des polymères au salon Formnext de Francfort (du 19 au 22 novembre 2019, hall 11.1, stand D31). EOS est en effet le premier fabricant à mettre au point une solution pour l'impression 3D industrielle sur lit de poudre à l'aide d'un laser au CO. Cette solution permettra de produire des composants très délicats mais robustes avec des surfaces aux résolutions très fines et des parois très minces de seulement 0,22 mm. Elle ouvrira la voie à de nouvelles applications de production en série et permettra de proposer un choix encore plus important de technologies EOS d'impression 3D polymère. 

EOS, développe une solution laser au CO pour l'impression 3D industrielle
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Technologie FDR pour des surfaces haute résolution

La solution FDR est particulièrement adaptée pour les structures délicates, les surfaces à haute résolution et les parois très minces. Contrairement à la gamme de produits EOS actuelle, elle utilise un laser au CO de 50 watts qui crée un faisceau ultrafin dont le diamètre est deux fois plus fin que celui des technologies SLS actuelles. Il est ainsi possible d’accéder à de tous nouveaux paramètres d'exposition permettant de produire des pièces aux surfaces ultrafines. Le matériau certifié PA 1101 sera utilisé dans un premier temps. Il est traité en épaisseurs de couche de 40 et 60 µm et présente une résistance élevée aux chocs et à la traction. De plus, il est fabriqué à partir de matières premières renouvelables.

La technologie FDR développée pour la plateforme de production de polymères EOS ouvre la voie à de nouvelles applications dans le domaine de la fabrication additive polymère telles que des unités de filtrage, des canaux de fluides, des connecteurs et autres composants électroniques, mais également des produits de grande consommation comme les lunettes. EOS dévoile pour la toute première fois ce concept technologique innovant à Formnext 2019 afin d’observer les premières réactions du marché et des clients.

« Cette nouvelle technologie réunira le meilleur des deux mondes : la résolution détaillée de la stéréolithographie (SLA) et la durabilité et la qualité du frittage laser sélectif (SLS) » explique Tim Rüttermann, vice-président senior de la division polymère d’EOS, « À l'avenir, en fonction des exigences des applications, les clients pourront choisir entre la version actuelle de l'EOS P 500 équipé d'un laser au CO2 pour des gains de productivité élevés et la souplesse des matériaux, d’une part, et la technologie FDR avec laser au CO pour la fabrication de composants très délicats, d’autre part. S'ils visent surtout une productivité maximale avec un matériau d'application dédié, ils pourront opter pour le concept technologique EOS LaserProFusion présenté pour la première fois au formnext 2018. » ajoute-t’il.

Technologie SLS EOS P 500 :  productivité élevée et souplesse des matériaux

La plateforme EOS P 500 est principalement conçue pour les entreprises souhaitant produire des composants en polymère de qualité reproductible à l'échelle industrielle en s'appuyant sur la fabrication additive. Dans un premier temps, la plateforme sera équipée d'un laser au CO2 avec une sortie de 2 x 70 watts. Ce système automatisable hautement performant permettra de diminuer les coûts par pièce et de traiter les classes de polymères PA 12, PA 11, PA 6, TPU et d'autres polymères hautes performances. Cette plateforme ouvrira également la voie à de nouvelles applications dans les secteurs de la mobilité, de l'automobile et de la fabrication de composants électroniques.

EOS LaserProFusion : pour un moulage par injection hautement productif et sans outil

Comparé à la technologie FDR, la technologie EOS LaserProFusion optimise la productivité tout en préservant la qualité. Contrairement aux solutions mentionnées ci-dessus, elle utilise jusqu'à 1 million de diodes laser dont la puissance laser cumulée maximale est supérieure à 5 kilowatts. La vitesse d'exposition est indépendante de la géométrie des composants. Cette technologie répond aux exigences de la production en série, écourte les délais de développement des produits, permet un moulage par injection sans outil, et peut même remplacer le moulage par injection dans de nombreuses applications. EOS LaserProFusion permet ainsi de diminuer les coûts de production de 20 %.

Cette technologie qui prend en compte les cycles de vie toujours plus courts des produits et la demande croissante de personnalisation offre également de nouveaux champs d'application. La technologie EOS LaserProFusion devrait aussi être intégrée à la plateforme pour polymères EOS.


Plus sur EOS : www.eos.info

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)