Le 13 janvier 2020

Datakit enrichit sa gamme de plug-ins pour Rhino

Datakit complète son offre autour de Rhino avec l’ajout de plug-ins pour les formats CreoView, Revit et IFC.

Domaines  

Lyon, janvier 2020

Rhinoceros 3D, plus connu sous le diminutif de Rhino 3D, est un logiciel de conception assistée par ordinateur, développé par Robert McNeel & Associates depuis 1992. Il est très apprécié par les utilisateurs, notamment dans le domaine du design industriel ou de l'architecture, pour sa facilité de modélisation des formes complexes en 3D.

C’est cette facilité de modélisation qui le fait utiliser en complément de multiples autres systèmes de CAO. Mais pour cela faut-il encore pouvoir transférer facilement les modèles 3D d’un système à l’autre. C’est le rôle des plug-ins d’import et d’export développés par Datakit.

L’éditeur lyonnais, partenaire d’une centaine d’éditeurs dans le monde, propose depuis 1994 toute une gamme d’outils d’échange de données entre systèmes de CAO :

Datakit enrichit sa gamme de plug-ins pour Rhino
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
  • Moteur de conversion, CrossCad/Ware ;
  • Convertisseurs autonomes, CrossManager ;
  • Plug-ins, CrossCad/Plg.

« Des outils que nos clients apprécient particulièrement, car outre le traitement rapide et efficace de leurs données, ainsi que la possibilité optionnelle de travailler en mode batch, ils mettent en avant la facilité d’installation et d’utilisation, les mises à jours régulières, ainsi que la réactivité du service client », constate Olivier Rigollet, Gérant de Datakit.

Trois nouveaux plug-ins pour Rhino

La gamme de Plug-ins d’importation pour Rhino 3D, qui supportait déjà 12 formats d’échange, s’est enrichie, depuis la mise à jour d’octobre, de trois nouveaux formats :

  • Revit, logiciel CAO 3D pour l’architecture d’Autodesk ;
  • IFC, format d’interopérabilité pour le BIM (Industry Foundation Classes) ;
  • Creo View, logiciel de visualisation 3D de la gamme Creo de PTC.

Pour fonctionner, ces plug-ins ne nécessitent que la licence de Rhino 3D sur le poste de travail où ils sont utilisés et requièrent les mêmes environnement et ressources que ce logiciel.

Ces trois nouveaux plug-ins sont proposés à l’unité à 1 200 € pour une licence fixe ou sous forme de bundles intégrant plusieurs plug-ins.

Deux bundles suivant les applications

L’arrivée de ces trois nouveaux plug-ins entraine la création d’un bundle dédié au monde de l’architecture, qui prend place à côté du bundle import généraliste existant.

  • Le plug-in Creo View est intégré au bundle d’import Rhino existant, qui supporte maintenant 13 formats et qui est proposé à 1 500 €. Les utilisateurs de ce bundle généraliste à jour de leur maintenance ont droit gratuitement à ce nouveau plug-in.
  • Les plug-ins Revit et IFC font l’objet d’un nouveau bundle BIM pour Rhino, qui est proposé à 1 200 €, constituant ainsi une très bonne solution économique pour les utilisateurs de Rhino 3D travaillant dans le domaine de l’architecture et la construction.

Les plug-ins pour Rhino sont basés sur le modèle topologique de Datakit, ce qui, outre une relecture parfaite des données géométriques natives, permet de gérer le lien entre ces géométries, offrant ainsi la possibilité de travailler à partir de solides exacts similaires à ceux générés dans le logiciel source. Ces plug-ins sont parfaitement compatibles avec les fonctions de création et de déformation de solides de Rhino 4.0, 5.0 et 6.0.

Datakit, qui est l’éditeur ayant le plus large choix de formats de plug-ins pour Rhino 3D, est aussi le fournisseur de Robert McNeel & Associates pour les outils de lecture par défaut du format SolidWorks inclus de base dans Rhino 3D.

Donc pas de Rhino 3D sans les plug-ins de Datakit !


Plus sur Datakit : www.datakit.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)