Le 17 février 2020

Nouvelle version de la plateforme EPLAN

Les projets peuvent être complétés plus rapidement avec la modification globale des données de projet à l'aide de navigateurs étendus

Domaines  

Monheim, Allemagne, février 2020

La plateforme EPLAN version 2.9 est disponible depuis fin janvier. Les QR codes créés permettent de stocker des hyperliens utilisables sur le terrain. Via l'outil de gestion des calques, toutes les modifications sont automatiquement enregistrées, ce qui simplifie considérablement l'application des normes de l'entreprise. Les projets peuvent être complétés plus rapidement avec la modification globale des données de projet à l'aide de navigateurs étendus. Concernant la standardisation, les macros peuvent désormais être faciliment réutilisées.

Nouvelle version de la plateforme EPLAN
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

La plateforme EPLAN version 2.9 permet de créer facilement des QR codes. L'utilisateur peut ainsi stocker des hyperliens dans sa documentation. Les codes peuvent ensuite être scannés et ouverts dans des applications mobiles sur smartphone out ablette. Les codes peuvent être utilisés pour les liens internes et externes, ce qui élimine les efforts de saisie. Les QR codes fonctionnent aussi sur les documentations imprimées, ce qui accélère et simplifie leur utilisation. L'échange de symboles dans les objets de substitution a aussi été simplifié : ils peuvent désormais être remplacés en sélectionnant les jeux de valeurs appropriés. L'utilisateur bénéficie d'une simplicité accrue avec moins de variantes de macros. 

Outil de gestion des calques ancrable

L'outil de gestion des calques a été simplifié. Il se présente désormais sous forme de boîte de dialogue ancrable, et les modifications sont enregistrées automatiquement. Des fonctionnalités supplémentaires, notamment la recherche de calques et la modification de leurs propriétés, complètent les améliorations. Désormais, il est possible de rechercher tous les objets attriués à un calque donné dans un projet ou un sous-projet. Les concepteurs peuvent ensuite utiliser la boîte de dialogue des propriétés d'un objet trouvé dans la liste des résultats de recherche pour modifier l'attribution du calque qu'ils viennent de rechercher. De cette façon, les calques ajoutés à un projet via l'importation d'un fichier DXF ou DWG peuvent être facilement localisés, rapidement modifiés et utilisés en tant que calques définis par l'utilisateur. Autre avantage : l'utilisateur peut appliquer les normes de l'entreprise à l'aide de simples adaptations et définitions, commer dans les navigateurs.

Désormais, les macros peuvent être facilement insérées dans d'autres projets grâce au glisser-déposer depuis le navigateur de macros.

Nouvel affichage des navigateurs

Dans la version précédente de la plateforme EPLAN, l'affichage sous forme de liste du navigateur de macros avait été remplacé par un tableau dont les cellules étaient facilement modifiables. Dans la version 2.9, ce changement a été étendu à d'autres navigateurs, notamment ceux pour les articles, les automates et les câbles. Les données de projet peuvent ainsi être modifiées en un clin d'oeil. Par ailleurs, à la fin d'un projet de macros, celles standardisées peuvent être insérées dans d'autres projets via un glisser-déposer depuis le navigateur de macros. Ce systèmes fonctionne aussi pour un projet de macros ou de schémas dans lequel l'utilisateur a créé les macros de fenêtres et de symboles. Cette nouveauté fait gagner un temps considérable, car elle élimine l'opération fastidieuse consistant à sélectionner les macros dans des répertoires. Autre avantage : la réutilisation des données contribue à renforcer la qualité des projets.

Configuration intelligente : les dispositions de propriétés 

La nouvelle boîte de dialogue de gestion simplifie grandement la modification des dispositions de propriétés définies par l'utilisateur pour les schémas et le placement d'objets 3D. Cette boîte de dialogue permet de consulter et de supprimer facilement les dispositions de propriétés définies par l'utilisateur qui ne sont pas utilisées. Un menu contextuel simplifie la localisation des propriétés utlisées. Toutes les dispositions de propriétés existant dans un projet sont ainsi affichées au même endroit. En outre, plusieurs propriétés peuvent être modifiées simultanément lors de l'exportation et de l'importation de dispositions de propriétés pour différents composants. Les noms peuvent être traduits tout aussi facilement, et les nouvelles possibilités de recherche simplifient les ajustements afin d'appliquer les normes de l'entreprise plus rapidement que jamais. 

Des traductions bien plus claires

Dans la version 2.9, des entrées multilingues peuvent être créées pour de nombreux champs de saisies et propriétés dans les projets et la gestion des articles. L'utilisateur peut ensuite les traduire manuellement, en adoptant un langage personnellement adapté, ou automatiquement. La plateforme EPLAN version 2.9 offre désormais une aide supplémentaire : les champs autorisant une saisie multilingue sont désormais signalés par une icône dans l'interface utilisateur. Le principe de fonctionnement est le suivant : quand le concepteur saisit un texte dans un champ multilingue, celui-ci est initialement indépendant de la langue. Si le texte doit être traduit, il sera alors attribué à la lanque source spécifiée.


Plus sur EPLAN : www.eplan.fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)