Le 16 mars 2020

EDF, pionnier de la production d'électricité bas-carbone grâce à ANSYS

La transformation digitale offre une efficacité énergétique exceptionnelle et prolonge la durée de vie des centrales nucléaires bien au-delà de 40 ans

Domaines        

Paris, mars 2020

Le groupe EDF (EDF) prend le virage de la transformation digitale pour favoriser le développement de technologies de production d'électricité à faible teneur en carbone, sûres, fiables et abordables, en collaborant avec Ansys (NASDAQ: ANSS).

A travers la signature d’un contrat pluriannuel, EDF s’appuie désormais sur Ansys pour concevoir ses centrales nucléaires de nouvelle génération et optimiser leur rendement énergétique. Grâce aux  solutions de simulation multiphysique d’Ansys, EDF développe des instruments et des outils de contrôle avancés à moindre coût, bien plus rapidement qu’en faisant appel à des méthodes traditionnelles de prototypage physique et d’essais.

EDF, pionnier de la production d'électricité bas-carbone grâce à ANSYS

Cet accord s’inscrit notamment dans le cadre du partenariat d’Ansys à ConnexITy, le programme de recherche et développement numérique mené par EDF. Cette initiative française vise à améliorer les performances des installations nucléaires et à prolonger leur durée de vie au-delà de 40 ans. Partenaire technologique clé de ConnexITy depuis 2017, Ansys a notamment collaboré au design d’une salle de contrôle avancée pour une centrale nucléaire de dernière génération.

Le programme ConnexITy s’appuie entre autres sur le logiciel Ansys Twin Builder qui permet de modéliser les jumeaux numériques des turbo-alternateurs utilisés dans les centrales, ceci en permettant de mettre en place une maintenance prédictive et, ainsi, d’optimiser les coûts liés à l’entretien et la réparation.

« Notre collaboration avec Ansys pour concevoir une nouvelle génération de centrales nucléaires permet d’accélérer la production d’énergie renouvelable, avec un rendement énergétique inégalé et une disponibilité accrue pour les clients. », déclare Benoit Levesque, Chef de Projet ConnexITy chez EDF. « La transformation digitale de nos processus de production permet de réduire les émissions de CO2 et nos coûts de maintenance. Enfin, cette transformation offre la possibilité de maximiser nos parts sur le marché de la production d’électricité, dans le respect des dispositions réglementaires internationales les plus strictes. », conclut-il.

« EDF est un leader mondial de la production d’énergies décarbonées. Sa transformation digitale fait entrer l’entreprise dans la nouvelle ère des centrales nucléaires propres et rentables, dont la durée d’exploitation s’étend sur plus de quatre décennies. », poursuit Eric Bantegnie, Vice-président et Directeur Général d’Ansys. « En faisant appel aux solutions de simulation multiphysique d’Ansys, les ingénieurs d’EDF repoussent les limites du design des centrales nucléaires, tout en répondant aux exigences réglementaires les plus contraignantes, fournissant ainsi de l’électricité de façon plus performante à ses clients à travers le monde entier. », conclut-il.  


Plus sur ANSYS : www.ansys.com/fr-FR

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

L'industrie de la fabrication additive L'industrie de la fabrication additive

Ce livre blanc (en anglais) met en lumière des retours sur l'état de l'industrie de la fabrication additive et certaines des tendances dominantes. Il comprend également des études de cas convaincantes qui démontrent l'étendue et la gamme des applications de la simulation dans la fabrication d'additifs.

Je télécharge

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)