Le 6 avril 2020

WEERG IMPRIME ÉGALEMENT EN 3D LES VALVES DES MASQUES RESPIRATOIRES D'URGENCE CONÇUS PAR ISINNOVA ET FABLAB BRESCIA

L'entreprise met sa capacité de production à la disposition des hôpitaux pour créer des pièces d'instruments médicaux avec l'impression 3D

Domaines  

Gardigiano (VE), avril 2020

"En ce moment particulier, nous sentons le devoir d'apporter une contribution, mettant notre capacité de production industrielle au service d'initiatives capables d'aider concrètement les établissements de santé en difficulté", Matteo Rigamonti, fondateur de Weergraconte comment son e-commerce révolutionnaire a décidé de collaborer avec le projet qui porte la signature d'Isinnova et FabLab Brescia, pour la création de masques respiratoires d'urgence en modifiant un masque de snorkeling Decathlon.
 

WEERG IMPRIME ÉGALEMENT EN 3D LES VALVES DES MASQUES RESPIRATOIRES D'URGENCE CONÇUS PAR ISINNOVA  ET FABLAB BRESCIA
"Grâce aux technologies dont nous disposons, qui garantissent précision, répétabilité et rapidité pour des tirages atteignant des milliers de pièces, nous sommes en mesure de produire en un temps record des pièces d'instruments médicaux nécessaires en ce moment d'urgence", poursuit Rigamonti. Les imprimantes 3D opérant à Weerg peuvent fabriquer une seule pièce ainsi qu'une série de jusqu'à 5000 pièces en matériaux thermoplastiques tels que le Nylon PA11 et le Nylon PA12, résistantes et idéales pour créer des prototypes fonctionnels et des pièces finales. Une productivité que Weerg entend mettre au service des hôpitaux et des entreprises qui opèrent en première ligne. «Nous avons 50 quintaux de nylon PA12 à utiliser pour les solutions d'impression 3D qui aident notre pays à faire face à cette situation dramatique. C'est pourquoi nous envoyons des e-mails aux entreprises de santé auxquelles nous réserverons des prix symboliques, suffisants pour couvrir les coûts des matériaux "
.
L'idée des masques d'urgence est venue du Dr Renato Favero, ancien médecin-chef de l'hôpital brescian de Gardone Valtrompia, qui a pensé à adapter un modèle célèbre déjà sur le marché. Le médecin s'est tourné vers Isinnova, une société de conseil dans le domaine de l'ingénierie mécanique industrielle, qui à son tour a appelé Decathlon, fabricant des masques de plongée Easybreath, qui a immédiatement collaboré en fournissant le dessin CAO. Après une évaluation minutieuse des modifications nécessaires, le composant supplémentaire pour la connexion entre le masque et le respirateur a été conçu. Baptisée "Charlotte" par Isinnova, la valve a déjà été brevetée pour une utilisation gratuite afin que tous les hôpitaux puissent l'utiliser. Avec l'impression 3D, les premiers prototypes ont été testés en un temps record dans les hôpitaux de la province de Brescia si affectés par l'urgence, où des tests ont été effectués sur des patients en grand besoin. "Il s'agit de masques d'urgence non certifiés pour les établissements de santé en situation de difficulté proclamée à trouver des fournitures médicales officielles, mais ils peuvent certainement être utiles en l'absence de masques C-PAP utilisés en thérapie sous-intensive", précise Isinnova sur son site web. "Bien qu'à l'heure actuelle cette solution soit un dispositif biomédical non certifié, nous avons déjà la confirmation de la part des établissements hospitaliers qu'il s'avère extrêmement utile en l'absence d'autre chose".
 
Isinnova et FabLab ont choisi de partager gratuitement le fichier avec toutes les entreprises capables d'imprimer des valves et, avec de nombreuses autres entreprises qui ont immédiatement pris des mesures, également Weerg, le commerce électronique spécialisé dans l'impression 3D qui dispose d'un département d'impression 3D professionnel unique en Italie avec des machines industrielles de dernière génération, a immédiatement accepté l'appel. "Nous avons pris contact avec Isinnova, que nous remercions pour l'initiative, et en une seule journée, grâce à nos imprimantes HP Multi Jet Fusion 5210 HP Multi Jet, nous avons pu leur fournir une partie des 500 valves nécessaires en Nylon PA12, un matériau compatible avec cette application sanitaire", explique Rigamonti. Ce premier lot de valves, expédié à Isinnova, sera monté sur autant de masques et fourni à la protection civile de Brescia pour être distribué aux hôpitaux.


Plus sur Weerg : www.weerg.com/en

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)