Article paru dans notre lettre d'information du 19 novembre 2019

PLM : transformez-vous ou mourez !

J’ai rencontré cette semaine, lors du PLM Road Map 2019 qui se tenait à Paris, Peter Bilello, le président de CIMdata. L’occasion de faire avec lui un tour d’horizon du marché du PLM et de ses tendances d’évolution, tant du coté des technologies que de la mise en œuvre par les industriels.

CIMdata est depuis 1983 ‘‘le’’ cabinet américain spécialisé dans les études de marchés, la formation aux meilleures pratiques d’utilisation et le conseil autour du PLM. Il publie tous les ans de multiples études, tant sur le PLM dans son ensemble que sur ses multiples composantes, ainsi que des études sectorielles ou régionales. Elles s’intéressent aussi aux pratiques des industriels pour la mise en œuvre et le déploiement de ces technologies. L’ensemble de ces recherches alimentent plusieurs manifestations annuelles dont les PLM Road Map, qui font le point sur l’état de l’art et sur les perspectives d’évolution du marché, en donnant notamment la parole à des industriels qui partagent ainsi leur retour d’expérience.

J’ai profité de la tenue à Paris de la session d’automne de ces PLM Road Map, pour rencontrer Peter Bilello, le président de CIMdata depuis 2010, afin de partager sa vision du PLM et de son évolution à venir.

« Le PLM ce n’est pas un simple assemblage de technologies pour gérer les données liées au cycle de vie d’un produit. C’est une véritable stratégie de développement des activités de l’entreprise, qui est facilitée par ces technologies. Outre la gestion des données, elle passe par la mise en place d’une véritable démarche collaborative pour créer, utiliser, gérer et disséminer dans l’entreprise les actifs intellectuels liés au produit et à ses process de production, tout au long de leur cycle de vie. Cela doit aussi être épaulé par une plate-forme d’aide à l’innovation, ouverte sur le monde extérieur. »

De fait, ce que vous livrez à votre client, qu’il s’agisse d’un produit ou d’un service, c’est le résultat des informations que vous avez utilisées pour le décrire. Plus ces informations seront précises, meilleures seront la qualité et les performances de votre produit. C’est pourquoi les hommes qui créé l’information restent l’élément clé de l’entreprise.

Un marché en forte croissance, mais qui doit se réinventer

Le PLM en 2018

Marché global : 47,8 B$ (+9,4 % vs +7 % prévus), incluant logiciels, maintenance et services d’implémentation, mais pas le matériel.

- cPDm : 16,2 B$ (+8,6 %) collaborative Product Definition management

- Tools : 31 B$ (+9,9 %) logiciels applicatifs (AEC, EDA, Simulation…)

- Digital Manufacturing : 816 M$ (+6,4 %)

Le marché global du PLM en 2018 a continué à croitre de manière plus forte que prévue, +9,4 %, atteignant 47,8 B$. (Voir notre encadré) « Dans ce marché, des acteurs comme Autodesk ont parfaitement réussi leur transition commerciale, passant de la vente de licences et de maintenance à des souscriptions annuelles, ce qui lui permet d’enregistrer une croissance de 25 % ». Parallèlement, les fusions et acquisitions se poursuivent à un rythme soutenu.

« Mais cette forte progression du marché, même si elle devrait continuer en 2019 et 2020, ne doit pas nous faire oublier que le PLM doit en permanence se réinventer sous la pression des idées, des technologies, des stratégies et de la complexité grandissante des projets ». Ainsi, pour Peter Bilello, le développement de produits par les seuls experts a vécu. Aujourd’hui, il faut tenir compte des réseaux sociaux, de la connectivité, de la plus grande maturité des utilisateurs vis-à-vis du numérique, de la volonté grandissante de collaboration, de la montée en puissance du mouvement des ‘‘makers’’, de la complexification des produits et des process, ainsi que de la compétition toujours plus féroce entre les entreprises.

Répartition du marché du PLM par types d’application. Doc : CIMdata
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Pour cela, les technologies sont en perpétuelle évolution. On a vu arriver : le Generative Design, qui esquisse des solutions en fonction des contraintes émises ; la Fabrication Additive, qui bouleverse la façon de concevoir des pièces ; des Matériaux Avancés tels les composites ou les mousses métalliques, qui changent la vision de la structure d’une pièce. « Des technologies qui, séparément ou combinées, vont permettre des innovations de rupture dans les années à venir, d’autant plus facilement que les technologies numériques (Intelligence Artificielle, Machine Learning, Big Data, Simulation, HPC, Réalité virtuelle…) pourront les y aider. »

Un produit, mais plusieurs jumeaux numériques

Ainsi, la complexité croissante des produits dans la plupart des industries, a créé un besoin de convergence entre la gestion en configuration, le PLM et l'ingénierie système pour réellement comprendre le comportement d'un produit et gérer la complexité de qui le défini et sur quelles bases. Ce sont les fondements du jumeau numérique.

« Le jumeau numérique est une représentation virtuelle, véritable substitut numérique, d’un système réel, capable d’en exploiter les flux de données grâce à une connexion robuste (IoT) et une approche Model-based systems engineering (MBSE). Malheureusement, il n’y a bien souvent pas un unique jumeau numérique d’un système, mais une multitude de jumeaux numériques dédiés à des applications spécifiques aux caractéristiques bien différentes (Analyse de données, Ingénierie, Simulation, Exploitation, Maintenance…) ».

Il est intéressant de noter que le jumeau numérique existe bien souvent avant son double physique et que la notion de communication entre les deux n'implique pas forcément le temps réel ou une liaison électronique. « Par contre le jumeau numérique pourra d’autant mieux exprimer toutes ses performances qu’il sera utilisé dans un environnement de réalité virtuelle ou augmentée, capable de superposer ses informations à l’image du système réel. »

La ‘‘digitalisation’’ des produits prochaine étape du PLM

« De même, l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning vont décupler les capacités de traitement et d’analyse des flots de données issus des systèmes physiques pour rendre les personnels et les processus plus efficaces. »

Cette ‘‘digitalisation’’ des produits est la prochaine étape à laquelle le PLM va devoir s’attaquer. « Pour cela, il va falloir exploiter au mieux les technologies actuelles et à venir, mais aussi accepter des changements organisationnels, culturels et technologiques. »

Peter Bilello, Président de CIMdata, lors du PLM Road Map qui s’est tenu à Paris mi-novembre. Doc : JFP
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Et cela va être long et compliqué car les analyses de CIMdata montrent que nombre d’entreprises ont plusieurs outils de PLM et qu’elles sont encore principalement focalisées sur les aspects gestion de données techniques (GDT). Heureusement, la majorité des entreprises est persuadée que le PLM est un bon investissement pour améliorer leurs process et produits en allant plus vite, avec une meilleure qualité et pour moins cher.

« On avait l’habitude de dire innovez ou mourez. Maintenant il va aussi falloir dire transformez-vous ou mourez ! », conclu Peter Bilello.

La révolution du PLM viendra donc plus de l’évolution des usages qu’en feront les utilisateurs que de nouvelles technologies !

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : https://www.cimdata.com

Ingénieur de formation (ENIM) et journaliste professionnel depuis 1981, Jean-François Prevéraud a participé à de nombreux journaux et lettres d'information (Bureau d'Etudes, CFAO Synthèse, SIT, Industrie & Technologies, Usine Nouvelle...) comme journaliste, rédacteur en chef adjoint ou rédacteur en chef.

En retraite depuis février 2017, Jean-François veut que celle-ci soit active. C’est pour cette raison qu’il reste informé de ce qui bouge dans le PLM dans son sens le plus large (CFAO, Simulation Numérique, Impression 3D, Usine du futur, Réalité virtuelle et augmentée…). Il contribue désormais à notre lettre d’information pour commenter l’actualité que nous publions ou celle qu’il a pu glaner dans les évènements qu’il continue à suivre.

Vous pouvez accéder ci-dessous à ses derniers articles.