Le 18 mai 2017

Le Bureau d’Etudes Fluides CET 'en mode BIM' avec la CAO Plancal nova

Une solution open BIM pour travailler avec tous les architectes partenaires

Domaines    

Mai 2017

Créé en 1968 à Meylan (38), le Bureau d’Etudes CET est spécialisé dans les fluides du bâtiment. Ses projets concernent aussi bien des maisons individuelles de luxe situées à Courchevel ou Megève que des bâtiments industriels ou tertiaires. Avec un effectif de 38 salariés, CET réalise un chiffre d’affaires d’environ 3,4 millions d’euros (2016). Sa particularité : une entreprise basée sur l’humain qui privilégie, avant tout, l’esprit d’équipe, le contact en interne tout comme avec les clients et partenaires. Dirigée par 2 co-gérants, cette SARL compte 22 salariés associés –les ingénieurs et quelques techniciens-. Depuis 2013, elle réalise tous ses projets en mode BIM avec la CAO Fluides Plancal nova.

Le Bureau d’Etudes Fluides CET en mode 'BIM' avec la CAO Plancal nova
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

A l’origine, l’activité du bureau d’études CET était centrée sur la conception de bâtiments solaires. Mais avec la baisse d’activité dans les années 80, les encouragements d’EDF vers l’électrique puis les importantes fluctuations de la demande dans les années 2000, la structure a évolué –sans jamais licencier- vers les fluides du bâtiment. En plus du site de Meylan -28 personnes-, CET dispose d’une agence basée à Sisteron -7 personnes- et d’une filiale HQE, nommée CANOPEE, qui compte trois personnes.

Son périmètre d’activité est le quart sud-est de la France. Mais à la demande de ses clients, le bureau d’études est parfois amené à gérer des projets dans d’autres régions, voire à l’étranger.  Parmi les projets en cours ou récemment réalisés, citons le siège de la Fédération du bâtiment de l’Isère, le laboratoire Roche Diagnostics à Meylan, le projet Phelma Minatec 2 de l’école d’ingénieurs INPG de Grenoble, l’Institut des Sciences Analytiques à Lyon, le lycée professionnel hôtelier de Saint Chamond, les logements de la ZAC Presqu’île-Ilot Cambridge à Grenoble, le Restaurant Universitaire Lyon Sud.

Le secret de la réussite : des hommes et des moyens de haute technologie

Pour réussir, CET a avant tout misé sur les hommes, explique Paul Cairola, chargé d’affaires BIM. L’entreprise privilégie les relations humaines, le bien-être au travail et l’esprit d’équipe, au détriment même parfois de la rentabilité. Mais CET a aussi investi en méthodes de travail, dans les nouvelles technologies, aussi bien en solutions logicielles que matérielles, tels les Ipad utilisés pour le suivi des chantiers.

Pour la réalisation des plans de conception des réseaux fluides en 3D et non plus en 2D, le Bureau d’Etudes a investi environ 350 000 € en matériels et logiciels ces trois dernières années, dont notamment quatorze licences Plancal nova. La solution CAO & calculs Plancal nova était en place chez CET depuis 2008 mais elle était peu utilisée. En 2013, l’arrivée de Paul Cairola chez CET bouscule les habitudes et les méthodes de travail. L’ingénieur Fluides et Informatique connaît bien le logiciel pour l’avoir utilisé pendant près de six ans, après avoir effectué des tests comparatifs avec d’autres logiciels. « En 2013, une de mes missions chez CET », explique t-il,  « consistait à vérifier si la CAO Plancal nova était le bon choix. Aujourd’hui, 100 % de l’équipe utilise Plancal nova qui est notre principal outil de travail. »

Un logiciel BIM Métier « tout en un »

Plancal nova est apprécié par CET car il s’agit d’un logiciel « Métier », prêt à être utilisé dès l’achat, comme l’indique Paul Cairola. Ce qui n’est pas le cas d’autres solutions du marché qui nécessitent de s’équiper de modules applicatifs tiers et d’avoir à traiter avec différents interlocuteurs. De plus, ne s’agissant pas d’un logiciel anglo-saxon, les modes calculs et coupes de Plancal nova sont parfaitement adaptés à la réglementation française, ce qui permet à CET de travailler en confiance.

A partir de la maquette de l’architecte, CET conçoit tous ses projets avec Plancal nova en 3D et en BIM, qu’ils remettent ou non la maquette numérique. Il y a quelques années, lorsqu’ils ne disposaient pas de la « maquette archi », ils remontaient le bâtiment en faisant une maquette comprenant les encombrements et les structures intérieures, puis ils dessinaient en BIM. Aujourd’hui, CET a même élargi son périmètre d’intervention avec la vente de missions BIM qu’ils réalisent en tant que maître d’ouvrage. Un BIM manager, au sein du bureau d’études, s’assure que toutes les maquettes concordent (architecte, BE structure, BE fluides, paysagiste, etc), via la plateforme Trimble Connect.

Une solution open BIM pour travailler avec tous les architectes partenaires

Au-delà d’un logiciel « métier », la grande force de Plancal nova est qu’il s’agit d’une solution open BIM, parfaitement compatible avec le format IFC. Ce qui permet à CET de travailler avec tous les architectes partenaires, quelque soit le logiciel qu’ils utilisent. Tout le bureau d’études peut travailler sur le même projet au même moment, Plancal nova étant compatible avec tous les logiciels de l’open BIM (ex calculs d’éclairement et tous les autres logiciels qui travaillent en IFC comme Archicad, Tekla structure, Revit avec import/export des données, etc).

Pour l’instant, CET travaille en BIM niveau 2 et Paul Cairola reconnaît être déjà très satisfait. Chaque partenaire réalise sa propre maquette et elles sont ensuite regroupées. Selon l’ingénieur, seuls les grands groupes sont aujourd’hui capables de travailler en BIM niveau 3.

Gagner en qualité de travail avec Plancal nova

« Lors de notre passage à la 3D avec Plancal nova, nous avons fait le choix de gagner en qualité », commente Paul Cairola. « L’essentiel du travail est réalisé en amont. Ainsi, les points de conception sont corrects dès le départ et il ne reste ensuite qu’à traiter les points de détails. »

Ce qui n’empêche pas de préciser que, grâce aux calculs intégrés à  la CAO Plancal nova, CET a pu diviser par 5 le temps consacré à la modification des projets.

Par ailleurs, CET dispose de trois pôles (électricité, ingénierie fluides et ingénierie cuisine professionnelle) et Plancal nova leur permet de dessiner leurs projets avec le même logiciel. Tous les plans ont une liaison entre eux puisque dans le logiciel, un plan équivaut à une vue comprenant toutes les compétences. Encore des gains de temps significatifs pour CET.

Avec Trimble MEP, nous travaillons dans un climat de confiance

Très impliqué dans l’évolution du logiciel, le bureau d’études CET prend du temps pour tester les nouveaux modules de Plancal nova. Des tutoriels ont été créés en interne pour former en une semaine les nouveaux embauchés à l’utilisation du logiciel. Pour répondre à des besoins en formations plus spécifiques, CET fait appel à l’équipe Trimble MEP, par exemple pour la gestion de la bibliothèque électricité.

En terme de services, c’est la réactivité de l’équipe Trimble MEP que Paul Cairola met en avant. « Lorsque nous rencontrons un problème, Trimble MEP apporte toujours une réponse, voire même une solution de dépannage. Avec eux, pas de mail de réponse automatique ! C’est un avantage extrême. Nous partageons la même vision du service client. Ils nous ont même prêté une licence Plancal nova pendant une semaine pour un stagiaire. Nous travaillons dans un climat de confiance. »


Plus sur Trimble MEP : http://mep.trimble.fr/

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)