Le 2 novembre 2017

K+S Potash Canada : défis relevés grâce aux solutions AVEVA

Une transmission d’informations cohérente, claire et harmonieuse par les fournisseurs EPC

Domaines    

Paris, novembre 2017

La solution AVEVA de transmission progressive d’informations simplifie le transfert de données des EPC aux propriétaires exploitants. K+S Potash Canada fait partie de K+S Group, une compagnie minière internationale spécialisée dans l’exploitation et l’extraction de matières premières depuis 125 ans. Travaillant aux côtés d’un leader EPC, AMEC Foster Wheeler, elle met son expérience et ses compétences internationales au service du projet de mine Legacy et de son site de production (baptisé Bethune). Implantée près de Moose Jaw, elle est la toute première mine de potasse construite dans la province de Saskatchewan, en presque 40 ans.

La solution AVEVA de transmission progressive d’informations simplifie le transfert de données des EPC aux propriétaires exploitants
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
avec l’aimable autorisation de K+S Potash Canada

Ce projet, estimé à plus de 3,1 milliards d’euros, fait appel à un procédé d’extraction par solution, qui consiste à injecter de l’eau dans la strate souterraine pour dissoudre les minéraux. Ils seront ensuite extraits sous forme de saumure, puis traités sur le site voisin. L’achèvement du projet exigeait des effectifs considérables. À cet égard, 11 fournisseurs EPC du monde entier ont oeuvré conjointement sur les aspects du développement, de la conception et des tâches d’ingénierie du projet Legacy. Rapidement, ces parties prenantes ont produit un grand nombre de documents et de données (dont P&IDs, fiches techniques, données relatives au schéma tuyauterie, instrumentation et électricité).

Importance d’une transmission simple d’informations, des EPC aux propriétaires exploitants

Pour fournir, à partir des bureaux d’études des EPC, des données cohérentes au site de construction proprement dit, et pour transmettre fidèlement ces données aux équipes opérationnelles, utiliser une approche de transmission standard aurait été très complexe.

En raison de ses équipes segmentées à l’international, K+S a décidé que pour une transmission d’informations réussie, il était nécessaire d’avoir un partage de données permanent via une plate-forme commune, disponible pour l’ensemble des équipes et couvrant tous leurs domaines respectifs, en apportant ainsi à l’entreprise une visibilité continue au cours du cycle de vie du projet. Cette stratégie d’exécution a permis à l’exploitant de superviser l’évolution des travaux de construction en cours et de prévoir les activités de maintenance ultérieures à l’aide de données fiables, accessibles en temps réel lors de la réalisation du projet, sans interrompre les mises à jour fournies par les équipes EPC.

Sans cette plate-forme commune, les équipes du propriétaire exploitant présentes sur le site auraient eu une confiance, une compréhension et une appréciation limitées des diverses étapes du projet et de son avancement. Elles auraient également dû renoncer à la fiabilité des modèles 3D, augmentant alors le risque de changements et de remaniements tardifs du projet.

Des défis relevés grâce aux solutions AVEVA

C’est en sa qualité d’administrateur systèmes pour le projet Legacy qu’Orlando Amaral a rejoint K+S Potash. Dès son arrivée dans la compagnie, alors que le projet venait à peine d’être livré, sa mission première fut de créer une connexion entre un satellite et le site : avec la plate-forme commune, les équipes de projet K+S pouvaient dorénavant accéder aux réseaux et aux serveurs disponibles à travers le monde, la communication avec les équipes EPC au niveau international devenant ainsi possible.

En vue de faciliter le transfert des données à l’ensemble des groupes de travail, K+S a mis en place la technologie AVEVA NET pour compiler toutes les données en un format commun, conformément à la norme ISO 15926, et a fourni une seule et unique source d’accès aux données à l’aide d’une infrastructure distribuée. Le logiciel AVEVA Engage a été adopté sur le site pour garantir un accès visuel aux équipes en charge de l’exploitation et des modifications, au moyen d’une interface à écran tactile simple et intuitive. La maîtrise de l’outil est extrêmement rapide, nécessitant très peu de formation. Il est encore utilisé pour gérer la maintenance et les modifications quotidiennes.

Facilité par les solutions AVEVA, ce workflow a permis à K+S d’atteindre son objectif grâce à la plate-forme commune, considérant l’accès illimité à toutes les données du projet autant que nécessaire et l’encouragement à la transparence entre K+S et ses nombreux fournisseurs EPC. Cet accès régulier a permis de minimiser le processus de transmission d’informations, dans la mesure où K+S avait déjà passé les données en revue lors de la réalisation du projet.

Développement d’un processus de gestion du changement au cours de l’exploitation

La création d’un processus de gestion du changement visant à assurer le maintien des informations et des données à jour, une fois seulement leur transmission finale effectuée à K+S Potash, ainsi que leur accessibilité pour les activités d’exploitation, s’avérait cruciale. Fort heureusement, AMEC Foster avait utilisé AVEVA Engineering dès le début du projet. Aussi, l’équipe de K+S Potash avait-elle déjà fourni des informations techniques circonstanciées, telles que des listes de lignes, des listes de matériel, des schémas relatifs à l’instrumentation présentés dans un format clair et homogène, un avantage considérable pour ce process de gestion. Par la suite, le modèle 3D et les données de schémas ont été intégrés en vue de garantir un suivi clair et cohérent de chaque échange, et de surveiller efficacement les procédures de versionnage.

« L’utilisation constante des solutions AVEVA au cours du projet nous a permis de disposer d’informations fiables, d’instaurer des procédures de gestion du changement viables, et de conserver des ressources numériques pérennes pour le bien de notre compagnie », explique Orlando Amaral. Par ailleurs, M. Amaral se réjouit de constater qu’AVEVA Engineering se présente comme un administrateur de tags venant compléter l’index des tags des fournisseurs EPC. Ceci implique que les informations sont accessibles par K+S Potash dans un format prédéfini, et que les équipes d’ingénierie en interne peuvent continuer à se servir de l’application pour leurs propres projets de maintenance, de modifications ou d’arrêt.

Pour K+S, un accès efficace à des données fiables et l’interopérabilité transparente des outils AVEVA justifient l’utilisation du portefeuille de solutions AVEVA, un atout de premier ordre pour la compagnie. Comme le précise Orlando Amaral : « AVEVA Engineering est un outil extrêmement polyvalent, facilitant l’organisation et le lancement de requêtes de données ainsi que la compilation de rapports pertinents. À défaut, je devrais tout d’abord analyser en profondeur les modèles 3D pour repérer des ressources spécifiques, telles que des réservoirs de stockage à l’intérieur d’une section de l’infrastructure, puis chacun devrait être identifié individuellement et devrait correspondre au critère souhaité avant que son volume ne puisse être calculé. La réalisation de tels rapports prendrait quasiment 4 heures. Or, avec AVEVA Engineering, une simple requête identifie l’information dont j’ai besoin et la rédaction des rapports se fait en 20 minutes seulement. »

 Au-delà de la transmission d’informations

L’utilisation de solutions AVEVA ne se limite pas à la transmission d’informations et à la gestion du changement. K+S Potash prévoit une mise à niveau de ses modèles de conception 3D en formant ses utilisateurs à AVEVA Everything3D qui s’intègre aisément aux outils déjà en place. Ce choix garantira la sécurité et la productivité des futurs projets CAPEX, facilitera et rationnalisera la gestion ultérieure de la maintenance de cette tâche complexe.


Plus sur AVEVA : www.aveva.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)