Le 29 avril 2019

Le meilleur ouvrier de France accompagné par TopSolid

Assisté par le spécialiste de l’agence régionale TOPSOLID, il a fait appel à TopSolid’Design pour concevoir un cyclone hélicoïdal extrêmement complexe

Domaines  

Evry, avril 2019

A Saint-Amans Soult, dans la région de Mazamet, tout le monde en parle. Fabien Biau, l’enfant du pays et chef d’atelier chez Pagès Inox a décroché le titre de meilleur ouvrier de France 2019. Une trajectoire exemplaire pour ce jeune homme, qui est passé par toutes les étapes de formation pour réaliser son rêve. « Petit garçon j’étais intéressé par tout ce qui avait trait à l'industrie », se rappelle-t-il. « Alors, tout naturellement j’ai suivi d’abord un CAP-BEP en chaudronnerie, ensuite un Bac PRO en 2003 et BTS en 2005 et peu après, une licence pro et IWT à l’université de Nîmes. »

En effet, ce champion du travail bien fait aime, comme les sportifs de haut niveau, se surpasser pour vaincre les défis les plus difficiles. Participation au MAF (Meilleur Apprenti de France) et aux Olympiades des métiers lui ont permis de faire son apprentissage. Et de sauter le pas, appuyé par son épouse et ses deux jeunes enfants, pour s’inscrire en 2017 à la 26e édition du concours suprême, celui de Meilleur ouvrier de France (MOF). « À 34 ans, avec 18 ans d'expérience en chaudronnerie industrielle, j’étais le plus jeune candidat du concours. C’était sans doute le Nirvana que je devais atteindre, technologiquement et humainement parlant », constate humblement Fabien Biau. « Il m’a fallu passer par les fourches caudines de plusieurs sélections très exigeantes et me mesurer avec pas moins de 200 concurrents. » Tout s’est décanté en octobre 2017 quand cet infatigable travailleur de l'industrie d’exception, franchit avec succès les phases qualificatives à Caen avec 12 autres candidats. Seuls quatre d'entre eux seront retenus pour la phase finale, dont Fabien Biau bien sûr.

Le meilleur ouvrier de France accompagné par TopSolid
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Une représentation 3D et dans les moindres détails

Ensuite tout s’accélère. En janvier 2018 il reçoit le cahier des charges de ce concours exceptionnel. « Je devais concevoir et fabriquer jusqu’en octobre un cyclone diffuseur hélicoïdal, une pièce très complexe utilisée dans le traitement de l'air », précise le spécialiste. « Heureusement tout le monde m’a aidé pour mener à bien cette œuvre qui a nécessité pas moins de 850 heures de travail. A l'atelier, à la maison, le soir, le week-end, pendant les vacances avec le soutien constant et précieux de ma famille, de mon employeur Xavier Pagès ainsi que son père Pierre Pagès qui m’ont mis à disposition l’atelier et ont réalisé un film, j’ai réussi à accomplir mon rêve. »

Fabien Biau est cependant formel. « Rien n’aurait été possible sans l’accompagnement humain et de haut niveau technique de Nicolas Massol, le spécialiste de la CAO de l’agence TopSolid Sud-Ouest, notamment sur les métiers de la tôle », insiste le lauréat du MOF. « J’avais utilisé le logiciel TopSolid’Design auparavant, mais il fallait reprendre la formation pour pouvoir mener à bon port la conception d’un ensemble aussi complexe que ce cyclone », poursuit-il. « Alors, pendant plusieurs semaines ce spécialiste m’a assisté pour réussir une représentation en 3D et dans les plus petits détails de ses différents composants. Voir ces pièces dans l’espace, analyser les différentes intersections, parfaire la conception volumique et surfacique… Toutes ces démarches assurées par le logiciel TopSolid’Design et TopSolid’Sheetmetal m’ont grandement aidé à maîtriser la conception et la fabrication du cyclone. Après tout, réaliser avec précision les dessins techniques à la main aurait été pratiquement impossible. »

Résultat : début décembre 2018, Fabien Biau a pu livrer à temps son cyclone au Lycée Gustave Eiffel à Varennes sur Seine (77). Une réalisation soumise une semaine plus tard à un jury d'experts. Après quinze jours d'attente, une éternité, le verdict du jury tombe : Fabien Biau est le seul lauréat du concours Meilleur ouvrier de France 2019 dans la catégorie chaudronnerie. Il sera reçu en mai 2019 à la Sorbonne pour la remise des prix et recevra la médaille avec le ruban tricolore ainsi que la chemise signée MOF. « Je vais les porter avec fierté lors de la cérémonie officielle qui se déroulera au palais de l'Elysée en juillet prochain », s’enthousiasme Fabien Biau. Le cyclone sera lui, exposé aux diverses manifestations comme l'Exposition nationale du travail ainsi qu’à d'autres salons et expos dédiés aux métiers de l'industrie. Pour autant il lui reste à cœur un autre devoir important. « Je vais encourager les jeunes à choisir cette voie professionnelle d’excellence qui ne restera jamais sans débouchés professionnels », conclut-il.


Plus sur Missler Software : www.topsolid.fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)