Le 20 juillet 2018

Kurabo International comble le fossé des générations grâce à Lectra

Grâce aux gains obtenus avec Modaris, Diamino et Vector son efficience globale a augmenté de plus de 10 %

Domaines    

Paris, juillet 2018

Créée en 1973, la société Kurabo International est l’une des principales entreprises textiles du Japon. Produisant 25 millions d’articles par an pour des clients comme la marque de lingerie Wacoal, la marque de vêtements pour enfant Miki House et ses propres marques. Même si Kurabo International exploite des usines implantées dans des pays tels que la Chine, l’Indonésie, le Bangladesh et le Vietnam, elle possède également deux usines au Japon, à Murakami et Takeda, qui sont spécialisées dans la fabrication d’articles haut de gamme.

Comme il est plus coûteux de produire au Japon qu’à l’étranger, où ses concurrents sont implantés, Kurabo souhaitait réduire ses coûts pour rester compétitive sans toutefois sacrifier ses marges ni la qualité de ses produits. Bon nombre de ses plus anciens salariés partent également à la retraite, emportant avec eux leur savoir-faire et créant un vide en termes de compétences, avec un impact négatif sur l’efficience, la productivité et la qualité de coupe.

Kurabo International comble le fossé des générations grâce à Lectra
Atsuhiko Nishizawa, PDG de Kurabo
Image Copyright Kurabo International

Kurabo adopte alors le logiciel de modélisme Modaris de Lectra afin de rationaliser le développement de ses produits. L’entreprise parvient ainsi à améliorer ses méthodes de travail et vérifier la qualité des matières et le bien-aller plus rapidement et plus précisément. Grâce à Modaris, Kurabo peut également désormais mettre ses produits plus rapidement sur le marché et à moindre coût, chaque nouveau produit nécessitant moins de prototypes.

Pour faire face au problème de vieillissement de son personnel, Kurabo équipe ensuite sa salle de coupe du logiciel de placement Diamino et des découpeurs Vector de Lectra. Diamino aide l’entreprise à réduire le gaspillage de tissu et les découpeurs Vector lui permettent de combler le vide laissé par le départ de ses opérateurs les plus expérimentés. Particulièrement faciles à opérer, l’utilisation de ces découpeurs requiert une intervention humaine réduite (et moins de compétences) et la coupe à espacement zéro permet d’augmenter la productivité de plus de 10 %.

« Nos clients nous faisant confiance, nous nous engageons à proposer les produits de qualité sur lesquels ils peuvent compter », déclare le président et PDG de l’entreprise, Atsuhiko Nishizawa. « Notre entreprise s’est donnée pour mission de créer des produits innovants, qui rendent la vie de nos clients plus agréable. La technologie de Lectra rend tout cela possible. »

L’avantage du terrain

Kurabo International possède et exploite des usines en Chine, en Indonésie, au Bangladesh et au Vietnam mais continue de traiter ses commandes les plus complexes au Japon, où son personnel possède les compétences et l’expérience nécessaires pour travailler les tissus délicats, les détails compliqués, les patrons particulièrement élaborés et les commandes en petites séries. « Fabriquer au Japon devient de plus en plus coûteux. Il est toutefois important pour nous de conserver notre production à Murakami et Takeda, car nous pouvons ainsi mieux maîtriser la qualité de nos produits », explique Hiroyasu Kamohara, président du conseil de Kurabo International.

Ne souhaitant pas abandonner ses sites de production japonais, Kurabo cherchait un moyen de diminuer ses coûts. L’entreprise a alors commencé à utiliser le logiciel de modélisme Modaris de Lectra pour rationaliser le développement de ses produits. « Avec Modaris, nous pouvons vérifier la couleur et le bien-aller plus rapidement et précisément. Nous gagnons du temps mais nous faisons aussi des économies en termes de main-d’oeuvre et de matière car nos besoins en prototypes ont diminué de 20 % », souligne Kamohara. « Lectra nous a permis d’accélérer et d’affiner nos processus de développement produit. Notre activité reste rentable, même si nos coûts de production sont toujours supérieurs à ceux de la fabrication à l’étranger. »

Le fossé générationnel

L’usine Kurabo de Takeda employait principalement des ouvriers hautement qualifiés effectuant la coupe à la main mais bon nombre d’entre eux approchaient l’âge de la retraite, avec personne pour les remplacer. Au fil des départs à la retraite, le rendement des commandes en petites séries ne cesse alors de chuter et l’efficience de la coupe diminue également. Kurabo décide alors d’opter pour un logiciel de CAO afin de combler le vide laissé par une main-d’oeuvre vieillissante.

Enchantée par les résultats obtenus grâce à Modaris, l’entreprise s’équipe ensuite du logiciel de placement Diamino et de découpeurs Vector. L’optimisation des placements permise par Diamino et la vitesse ainsi que la précision de coupe à espacement zéro des découpeurs Vector permettent d’améliorer la qualité des produits et de réduire le gaspillage de tissu. Vector étant facile à manipuler, l’activité de coupe nécessite également l’intervention d’un nombre réduit d’opérateurs. « Nous pouvons désormais effectuer nos activités de coupe avec 20 % de main-d’oeuvre de moins qu’avant », atteste Kamohara.

Des solutions qui prennent tout en charge, de A à Z

Grâce aux gains obtenus en termes de temps, de matière et de main-d’oeuvre avec les logiciels et découpeurs Lectra, l’avenir des sites de production de Kurabo International au Japon est désormais assuré. Les processus de développement produit et de production des usines de Takeda et Murakami se déroulent de manière plus efficace que jamais et leur efficience globale a augmenté de plus de 10 %. Au cours de ses 20 années de collaboration avec Lectra, le groupe japonais est devenu l’un de ses clients les plus fidèles.

De par son expérience, Kurabo sait qu’elle peut compter sur l’implication et les services de Lectra pour surmonter toutes les difficultés qu’elle pourrait rencontrer à l’avenir. « Nous savons que Lectra est à même de nous proposer des solutions technologiques d’excellente qualité, qui nous permettront de maintenir le niveau d’efficience, le niveau de qualité et la flexibilité de la production qui sont indispensables à notre survie sur le marché actuel », affirme Kamohara. « Nous ne pouvions espérer mieux d’un partenaire technologique. »  


Plus sur Lectra : www.lectra.com/fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)