Le 7 février 2019

Dassault Systèmes publie ses résultats du 4ème trimestre et de l'exercice 2018

Croissance du chiffre d'affaires de 13% et du chiffre d'affaires logiciel de 11% à taux de change constants

Domaines        

Vélizy-Villacoublay, février 2019

Dassault Systèmes (Euronext Paris : #13065, DSY.PA) publie ses résultats financiers non audités en norme IFRS pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2018. Ces résultats ont été revus par le Conseil d'administration le 5 février 2019. Le Groupe ayant adopté la norme comptable IFRS 15 à compter du 1er janvier 2018, ce communiqué présente les résultats du 4ème trimestre et de l'exercice 2018 selon cette norme ainsi que selon l'ancienne norme IAS 18 et fournit une synthèse des principales différences entre celles-ci. Ce communiqué comprend également une information financière non-IFRS (IFRS 15 et IAS 18), pour laquelle un tableau de réconciliation figure en annexe.

Faits marquants du quatrième trimestre et de l'exercice 2018
(données IAS 18, non auditées, chiffre d'affaires à taux de change constants)

Au 4ème trimestre, croissance organique du chiffre d'affaires de 10%, du chiffre d'affaires logiciel de 8%, licences et autres ventes de logiciels de 11% et services de 26% (IAS 18 à taux de change constants)

  • Hausse du BNPA IAS 18 non-IFRS de 24% au 4ème trimestre à 1,10 euro et de 16% pour 2018, à 3,11 euros, supérieure aux objectifs de Dassault Systèmes
  • Croissance de 21% des flux de trésorerie opérationnelle IAS 18 en 2018 à 899 millions d'euros
  • Progression de 24% du chiffre d'affaires logiciel 3DEXPERIENCE en 2018 (IAS 18 à taux de change constants)
  • L'Asie et l'Europe tirent la performance du 4ème trimestre et de l'année, avec un dynamisme accru au Japon, en Chine et en Europe de l'Ouest
  • Airbus adopte la plateforme 3DEXPERIENCE pour son Programme de Transformation Numérique de l'Entreprise

Objectifs financiers 2019 non-IFRS en IFRS 15 : chiffre d'affaires non-IFRS, en hausse de 10-11% et BNPA non-IFRS dans une fourchette de 3,35 euros à 3,40 euros en hausse de 9-11% à taux de change constants

Bernard Charlès, Vice-président du Conseil d'administration, Directeur général de Dassault Systèmes, déclare :

« 2018 a été une année remarquable, avec un niveau record de transactions importantes 3DEXPERIENCE et la prise de décisions majeures dans nos secteurs clés de l'aéronautique, de l'automobile et des équipements industriels. Nous avons renforcé substantiellement notre offre avec Centric PLM pour l'industrie de la mode, No Magic pour les systèmes d'ingénierie et IQMS pour les activités de production et d'exploitation. L'année 2018 s'achève avec l'atteinte d'une nouvelle étape : ce trimestre est le premier dont le chiffre d'affaires dépasse 1 milliard d'euros, contribuant à une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et des résultats pour l'année 2018.

Ceci confirme notre position de catalyseur et de facilitateur de la Renaissance de l'industrie en cours dans le monde qui défriche de nouvelles manières, réelles et virtuelles, d'imaginer, d'inventer, d'apprendre, de produire et de vendre. Grâce à la plateforme 3DEXPERIENCE, de nouveaux types d'entreprises voient le jour et créent des solutions inédites pour de nouvelles catégories de consommateurs.

De nombreuses grandes entreprises, leaders mondiaux dans plusieurs de nos secteurs, choisissent la plateforme 3DEXPERIENCE. Nous sommes heureux d'annoncer l'adoption par Airbus de la plateforme 3DEXPERIENCE pour son programme de transformation numérique de l'entreprise, dont l'objectif est de créer l'industrie aéronautique européenne de demain ».

Résultats financiers du 4ème trimestre 2018 et des douze mois 2018 disponibles en cliquant ici.
(données non auditées)

Perspectives

(Dans la citation suivante, les chiffres 2018 sont en norme IAS 18 non-IFRS. La croissance du chiffre d'affaires est à taux de change constants, alors que les chiffres 2019 sont en norme IFRS 15 et IFRS 16, sur une base non-IFRS)

Pascal Daloz, Directeur général adjoint, Affaires financières et Stratégie de Dassault Systèmes, déclare :

« Le 4ème trimestre atteint ou dépasse le haut de la fourchette de nos objectifs, tiré par la performance de la plateforme 3DEXPERIENCE. Sur une base organique, nous avons enregistré au cours du trimestre de bons résultats, avec un chiffre d'affaires en hausse de 10%, un chiffre d'affaires logiciel en progression de 8%, une augmentation du chiffre d'affaires licences et autres ventes de logiciels de 11% et Services de 26%. Par zone géographique, ce trimestre bénéficie de la performance de l'Asie, dont la croissance généralisée est particulièrement dynamique en Chine et au Japon, ainsi que de l'Europe.

Au cours de l'exercice 2018, nous avons atteint tous nos objectifs financiers avec un chiffre d'affaires et un chiffre d'affaires logiciel en hausse de 10% ; un chiffre d'affaires licences et autres ventes de logiciels en croissance de 11% ; une marge d'exploitation en amélioration organique de 70 points absorbant l'essentiel de l'effet dilutif de nos acquisitions ; un bénéfice net par action en hausse de 16% et de 20% à taux de change constants et un flux de trésorerie opérationnel en croissance de 21% à 899 millions d'euros.

Pour 2019, nous visons une croissance du chiffre d'affaires non-IFRS d'environ 10% à 11% à taux de change constants et une croissance du bénéfice net par action d'environ 7% à 9%, pour atteindre 3,35 euros à 3,40 euros. Ces objectifs sont conformes à ceux présentés lors de notre Capital Markets Day 2018. Nous anticipons une amélioration progressive de la croissance organique de notre chiffre d'affaires logiciel, tirée par le chiffre d'affaires récurrent qui représente 70% du total de notre chiffre d'affaires logiciel.

En résumé, les leviers stratégiques de notre croissance durable, que nous avions présentés lors de notre Capital Markets Day au mois de juin dernier, ont tous fait preuve d'une bonne dynamique en 2018 :

  • Notre stratégie de plateforme, qui donne aux entreprises la possibilité de mettre en place  de bout en bout une véritable continuité numérique, répond bien aux besoins de nos clients. Elle explique la croissance de 24% de nos logiciels 3DEXPERIENCE au cours du dernier exercice.
  • Concernant notre approche par « Industry Solutions », huit de nos secteurs ont enregistré une croissance à deux chiffres de leur chiffre d'affaires logiciel, en particulier tous nos secteurs clés.
  • Notre exposition locale a contribué à stimuler la diversification géographique et à étendre notre leadership dans le monde entier. Elle se traduit par une croissance de 18% du chiffre d'affaires logiciel dans les pays à forte croissance.
  • Enfin, notre marché adressable s'accroît, à 33 milliards de dollars, alors que nous élargissons aux petites et moyennes entreprises l'accès à la plateforme 3DEXPERIENCE.

Au total, nous estimons que ces facteurs nous positionnent favorablement pour 2019, année au cours de laquelle s'achève notre dernier plan à cinq ans et débute notre plan 2023, qui vise l'atteinte d'un BNPA non-IFRS de 6,00 euros par action. »

Les objectifs financiers du Groupe pour le premier trimestre 2019 et l'exercice 2019 sont présentés ci-dessous en norme IFRS 15, en non-IFRS et reflètent également la norme IFRS 16 :

  • Objectifs financiers pour le 1er trimestre 2019
    • Objectif non-IFRS de chiffre d'affaires sur la base des taux de change indiqués ci-dessous dans une fourchette d'environ 925 millions d'euros à 945 millions d'euros, soit une croissance comprise entre 11% et 13% à taux de change constants ; une marge opérationnelle non-IFRS de l'ordre de 31% à 31,5% et un BNPA non-IFRS d'environ 0,78 à 0,82 euro, en croissance de 8% à 13%.
  • Objectifs financiers pour l'année 2019
    • Objectif de croissance du chiffre d'affaires non-IFRS pour l'exercice 2019 de 10% à 11% à taux de change constants, soit de 3,81 à 3,84 milliards d'euros. La fourchette du chiffre d'affaires publié reflète les principales hypothèses de taux de change de 2019 reproduite ci-dessous pour le dollar américain et le yen japonais, ainsi que l'impact potentiel d'autres devises représentant environ 18% du chiffre d'affaires total de la Société en 2018 ;
    • Objectif de marge opérationnelle non-IFRS 2018 d'environ 32% à 32,5% ;
    • Objectif de BNPA non-IFRS 2018 compris entre 3,35 et 3,40 euros, soit un objectif de croissance d'environ 7% à 9% à taux de change courants.
  • Les objectifs financiers de Dassault Systèmes sont fondés sur des hypothèses pour le premier trimestre 2019 de taux de change de 1,16 dollar US pour 1,00 euro, de 1,19 dollar pour 1,00 euro pour l'exercice 2019, de 130 yens pour 1,00 euro pour le premier trimestre et l'exercice 2019, avant effets de couverture.

Les objectifs du Groupe sont uniquement établis et communiqués sur une base non-IFRS et font l'objet des précautions détaillées ci-après.

Les objectifs non-IFRS 2019 énoncés ci-dessus, ne prennent pas en compte les éléments comptables suivants et sont estimés sur la base des hypothèses de taux de change 2019 indiquées précédemment : le traitement comptable des passifs sur contrats, estimé à environ 6 millions d'euros, les charges relatives à l'attribution d'actions de performance et de stock-options, incluant les charges sociales liées, estimées à environ 105 millions d'euros et l'amortissement d'actifs intangibles d'environ 177 millions d'euros. En outre, les objectifs ci-dessus ne prennent pas non plus en compte l'impact des autres produits et charges opérationnels nets, essentiellement composés de charges liées aux acquisitions et de charges d'intégration et de restructuration, l'impact de certains effets financiers non-récurrents, de certains effets fiscaux non-récurrents et de pertes de valeur du goodwill et des actifs incorporels acquis. Enfin, ces estimations n'incluent pas d'éventuelles nouvelles attributions de stock-options ou d'actions de performance, ni de nouvelles acquisitions ou restructurations survenant après le 6 février 2019.

A compter du 1er janvier 2019, le Groupe applique la norme IFRS 16 sur les contrats de location selon la méthode rétrospective simplifiée. Selon cette méthode, l'effet de la première application de la norme est comptabilisé dans les capitaux propres consolidés à la date de première application sans retraitement des périodes comparatives Les impacts estimés sur la base des contrats de location à la date de première application sont les suivants :

  • Au 1er janvier 2019,
    • Enregistrement dans le bilan d'ouverture de Droits de diriger l'utilisation d'Usage d'Actifs, pour un montant estimé à 390 millions d'euros et passifs de loyers pour un montant estimé à 470 millions d'euros.
    • Impact sur les capitaux propres, qui diminueront de 55 millions d'euros avant impôts.
  • Pour l'année 2019 avec un schéma de reconnaissance quasiment linéaire par trimestre,
    • Amélioration de la marge opérationnelle d'environ 11 millions d'euros
    • Dégradation des charges financières nettes d'environ 13 millions d'euros
    • Effet négligeable sur le résultat avant impôts d'environ -2 millions d'euros
    • Ces effets estimés sur les performances futures du Groupe sont prises en compte dans les objectifs de l'année et du 1er trimestre 2019.

Flux de trésorerie et autres chiffres clés, en norme IAS 18 pour faciliter la comparaison d'un exercice à l'autre

Les flux de trésorerie opérationnelle nets du Groupe pour le trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2018 sont identiques en normes IFRS 15 et IAS 18 bien que certains postes diffèrent (voir pages 16 et 22 en annexe du présent communiqué pour plus de détails, dont la réconciliation des flux de trésorerie et des bilans en norme IFRS 15 et IAS 18 pour le 4ème trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2018).

En norme IAS 18, le flux net de trésorerie opérationnel est en croissance de 21% à 898,6 millions d'euros en 2018 contre 745,0 millions d'euros pour l'année 2017, reflétant la croissance du résultat net et l'ajustement d'éléments d'exploitation sans impact sur la trésorerie.  

Les utilisations de trésorerie de Dassault Systèmes pour l'année 2018 ont été principalement destinées au paiement d'acquisitions, nettes de la trésorerie acquise et des intérêts minoritaires pour un montant total de 353,1 millions d'euros, de rachat d'actions pour 206,3 millions d'euros, de dividendes en numéraire de 38,0 millions d'euros (pour les actionnaires ayant choisi de recevoir tout ou partie de leur dividende en numéraire) et de dépenses en immobilisations, nettes de 72,4 millions d'euros. Le Groupe a reçu un montant de 69,9 millions d'euros en numéraire au titre de l'exercice d'options de souscription d'actions.

La position financière nette de Dassault Systèmes s'élève à 1,81 milliard d'euros au 31 décembre 2018, contre 1,46 milliard d'euros au 31 décembre 2017, reflétant une trésorerie, des équivalents de trésorerie et des placements à court terme de 2,8 milliards d'euros avec une dette liée à des lignes de crédit de 1 milliard d'euros.

Activités récentes, clients et technologie

Clients :

  • Le 18 décembre 2018, Dassault Systèmes a annoncé participer au déploiement du nouveau programme d'usine intelligente (Smart Factory) de Bridgestone EMEA destiné à optimiser les performances de ses opérations industrielles, en procédant à la transformation numérique de la planification et de l'exécution de sa production de pneumatiques en Europe. Bridgestone EMEA va utiliser les applications DELMIA Apriso et QUINTIQ disponibles sur la plateforme 3DEXPERIENCE pour gérer ses activités de fabrication, planifier sa production et optimiser huit sites de production à travers l'Europe. Bridgestone EMEA est une importante filiale régionale de Bridgestone Corporation, premier fabricant mondial de pneumatiques et autres produits en caoutchouc.
  • Le 15 novembre 2018, Dassault Systèmes a annoncé que GLM, un nouveau développeur japonais d'automobiles respectueuses de l'environnement et de services associés, a déployé la plateforme 3DEXPERIENCE pour développer son activité de développement de véhicules électriques. En tant que première entreprise au Japon à produire en série une voiture de sport électrique, GLM sera en mesure de répondre à la forte demande pour son expertise et sa propre plateforme technique de solutions de développement de véhicules électriques, y compris les châssis, les systèmes d'alimentation et les unités de commande de véhicules, que les constructeurs automobiles et les nouveaux venus d'autres industries utilisent pour proposer des innovations commerciales.
  • Le 6 novembre 2018, Bureau Veritas, Naval Group et Dassault Systèmes ont annoncé conjointement qu'un processus de classification 3D a été appliqué pour la première fois à un grand navire militaire. Il s'agit d'une étape majeure dans l'examen de la conception et de la modélisation des calculs nécessaires à l'approbation des catégories dans la conception et la construction de nouveaux navires, ainsi que dans la transformation numérique de l'industrie maritime. Le projet collaboratif de développement du concept de classification 3D associe l'expertise de Bureau Veritas en matière d'essais, d'inspection et de certification, celle de Naval Group dans la conception et la construction de navires militaires de haute technologie et celle de Dassault Systèmes avec la plateforme 3DEXPERIENCE dans les logiciels de conception 3D, les maquettes numériques 3D et les solutions de gestion du cycle de vie des produits. Ensemble, les partenaires du projet visent à permettre la continuité numérique afin de réduire le temps et les coûts associés à l'analyse de la conception et d'améliorer l'exactitude et la traçabilité des données en partageant plus efficacement l'information entre les différents intervenants du projet.

Groupe :

  • Le 8 janvier 2019, Dassault Systèmes annonce la finalisation de l'acquisition pour 425 millions de dollars d'IQMS, une entreprise californienne de logiciels ERP de fabrication, afin que les petites et moyennes entreprises manufacturières accèdent à la plateforme 3DEXPERIENCE et transforment numériquement leurs activités. Les logiciels d'IQMS - EnterpriseIQ sur site et WebIQ (Software as a Service WebIQ) offrent une solution tout-en-un aux producteurs de milieu de gamme pour la gestion des écosystèmes d'ingénierie, de production et d'affaires en reliant numériquement et en temps réel le traitement des commandes, la planification, la production et les processus de livraison. Les solutions d'IQMS sont utilisées par 1 000 clients basés principalement aux États-Unis, dont les 2 000 usines de production réparties dans 20 pays produisent pour les industries de l'automobile, des équipements industriels, des dispositifs médicaux, des biens de consommation et des produits de grande consommation.

Dassault Systèmes a également réalisé les acquisitions suivantes :

  • Argosim SA est une société non cotée implantée en France, dont les logiciels permettent de vérifier les contraintes des systèmes au moment de leur spécification, avant même que ne débute le design du produit. Elle utilise un modèle et des technologies de simulation pour valider les spécifications des systèmes et s'assurer du premier coup de la conformité des contraintes.  
  • COSMOlogic est une société non cotée implantée en Allemagne, qui réalise des applications logicielles pour la modélisation chimique en phase fluide. La technologie de COSMOlogic et son expertise permettent de réaliser d'exactes et rapides prévisions thermodynamiques en phase fluide, qui procurent aux clients des avantages substantiels dans toute la chaîne de valeur des produits chimiques et matériaux.

Dassault Systèmes annonce deux nominations de cadres dirigeants : 

  • Olivier Ribet a été nommé Directeur général adjoint, Europe, Moyen-Orient, Afrique et Russie (EMEAR), en charge des initiatives communes aux secteurs industriels, membre du comité exécutif. Olivier a rejoint Dassault Systèmes en 2013 en tant que Directeur du secteur haute technologie puis nommé Directeur Industries en 2017. Par des accords de coopération avec des partenaires stratégiques et des contacts directs avec de grands clients, il a largement contribué à faire adopter les « Industry Solution Experiences » de Dassault Systèmes dans ses 12 secteurs d'activité. Dans son nouveau rôle, il gèrera la région EMEAR et les initiatives trans-industries. Olivier bénéficie d'une expérience internationale de plus de 20 ans dans la stratégie, le développement de produits, l'ingénierie logicielle, le marketing et le développement commercial. Il a occupé des postes de direction générale à Microsoft, où il a déposé un brevet pour une méthode d'extraction de mots-clés dans l'exploration de textes. Il est diplômé de L'institut d'études politiques de Bordeaux, de l'Institut Multimédias et de l'INSEAD (AIEP).
  • Victoire de Margerie a rejoint Dassault Systèmes en tant le Vice-président Corporate Marketing, Marques et Communication. Dans ce rôle, pour renforcer le positionnement de Dassault Systèmes en tant que « 3DEXPERIENCE Company » et sa contribution à l'innovation durable, elle proposera une approche unifiée de la raison d'être de l'entreprise avec toutes les parties prenantes. Victoire apporte plus de 25 ans d'expérience dans le marketing, la conception et la mise en œuvre d'une stratégie de communication. Elle était auparavant directrice du développement de Lever de Rideau, une agence de communication événementielle basée à Paris, Vice-président Relations Externes à EADS et Responsable de la Coordination de la communication internationale chez Airbus. Elle est également présidente du réseau professionnel Féminin Pluriel à Paris.

Plus sur Dassault Systèmes : www.3ds.com/fr/

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Exploration et optimisation temps réel Exploration et optimisation temps réel

Découvrez dans cette vidéo comment optimiser vos produits en explorant rapidement plusieurs options de conception. ANSYS Discovery Live est une solution de modélisation 3D et de simulation tout en un qui vous fournit des résultats instantanés de performance de vos projets et avant-projets. Version d'essai sur demande.

... Voir la vidéo

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)