Le 11 février 2019

Bilan NCSIMUL 2018 et prospectives 2019

L'année 2018 aura été marquée par l'intégration de SPRING Technologies et NCSIMUL dans le groupe Hexagon

Domaines  

Paris, février 2019

SPRING Technologies, division Manufacturing Intelligence de Hexagon, a tenu sa réunion presse annuelle, fin janvier dernier. Voici un résumé des grandes informations qui structurent le bilan 2018 et donnent une vision globale pour 2019, et après.

Bilan 2018

Le chiffre d’affaires des solutions NCSIMUL pour l’année dernière a augmenté de 4%, avec des performances à plus de 2 chiffres en Allemagne, Chine, Inde et Malaisie. Il dépasse maintenant les 35% à l’International et les investissements en R&D représentent plus de 20%.

Bilan NCSIMUL 2018 et prospectives 2019
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Rappel des produits NCSIMUL qui ont été les plus gros succès de 2018 en France, comme à l’international :

  • NCSIMUL MACHINE pour l’anticollision 
  • NCSIMUL 4CAM pour le transfert de production 
  • NCSIMUL OPTITOOL pour l’optimisation des parcours d’outils 
  • NCSIMUL MONITOR pour le suivi d’état machine

 

Quelques beaux projets industriels qui se sont concrétisés en 2018 :

  • SAFRAN, AIRCRAFT ENGINE, SIDEL, etc. NCSIMUL Machine est présent sur tous leurs sites de production à travers le monde par le biais de contrats Groupe. Ce qui permet à ces entreprises de mettre au point, plus rapidement, 100% de leurs parcours d’usinage sans plus aucune collision sur leurs Machines CN.

Et à l’international :

  • AERO GEARBOX INTERNATIONAL  en Pologne, TONASCO en Malaisie, HAL en Inde, ont investi dans NCSIMUL 4CAM pour pouvoir produire leurs pièces sur de nouvelles machines, sans avoir besoin de passer par une reprogrammation de celles-ci.

Et enfin, au-delà de l’aéronautique, qui représente tout de même plus de 40% du chiffre d’affaires 2018 de SPRING, d’autres industries font le choix de NCSIMUL. Pour n’en citer que quelques uns :

  • RENAULT, dans l’Automobile, 
  • ROUSH YATES ENGINES, fournisseur de moteur pour le NASCAR, 
  • l’Américain SRAM LLC, fabricant de Vélo tout Terrain, 
  • SWAROVSKI, dans le Luxe,
  • SCHUNK, fabricant de systèmes de serrage et préhension
  • BILLION,  fabricant français de machines pour pièces à injecter.

« L’évènement majeur pour SPRING en 2018, a été de rejoindre le groupe Hexagon en cours d’année », ajoute Gilles Battier PDG de SPRING Technologies/NCSIMUL

Une synergie produits entre toutes les entités du groupe et notamment, au sein de la branche Production Software, permettra aux entreprises manufacturières d’optimiser la qualité de leur process et, par là même, leur productivité.

Les points de convergence pour 2019

NCSIMUL et ses jumeaux numériques machines, développés par les équipes R&D en France vont être le socle technologique pour simuler toutes les machines à commande numérique du Groupe Hexagon : machine d’usinage, composite, mais aussi impression 3D, machine à mesurer ou encore robot. Les jumeaux numériques sont en fait historiquement les Machines Virtuelles de NCSIMUL. Elles servent à reproduire exactement sur ordinateur le futur comportement de la vraie machine à commande numérique de l’Atelier.

NCSIMUL continuera à améliorer, encore et encore, les interfaces avec des grands noms du domaine de la FAO (CATIA, NX, CREO, Topsolid, Mastercam, Esprit, …) pour une meilleure efficacité.

NCSIMUL associée aux solutions proposées par l’ensemble du groupe Hexagon, permet de proposer, aujourd’hui, une offre globale unique sur le marché du Manufacturing Intelligence, qui couvre toutes les étapes d’un process de fabrication. 

Le Groupe Hexagon a d’ailleurs annoncé, en janvier dernier, la branche Production Software qui regroupe SPRING Technologies, FASYS et VERO Software. Ce qui lui donne la possibilité de répondre aux besoins en termes de : Design&Engineering/Production/Metrology pour une fabrication plus intelligente, synonyme de succès pour les utilisateurs clients.

Aujourd’hui et demain pour NCSIMUL ?

Laissons la conclusion de cette réunion annuelle à Gilles Battier :

« Le gouvernement Français a raison de faire de 2019, l’année de l’Industrie. Il promeut des démarches novatrices au travers, par exemple de BPIFrance, du GIFAS, de la French FAB Tour ou des missions d’accompagnement de SPACE. Son objectif est d’aider les PME dans leur transformation numérique par le biais de dispositif de sur-amortissement productif. Un grand pas vers l’Industrie 4.0. Aujourd’hui, tous les industriels, même les PME, peuvent gagner en compétitivité avec nos solutions innovantes et robustes. L’innovation c’est aussi d’utiliser des modules existants de domaines complémentaires », par exemple :

  • en amont du rocess de fabrication, la co-simulation avec 2 solutions éprouvées que sont NCSIMUL et SIMUFACT pour prendre en compte la déformation des pièces en cours d’usinage,
  • puis EDGECAM et NCSIMUL pour automatiser certaines programmations d’impression 3D,
  • ensuite notre MES, Workplan avec NCSIMUL 4CAM et NCSIMUL MONITOR, pour la planification avec suivi d’état machine et transfert rapide de production sur les machines disponibles pour augmenter leur taux d’usage,
  • enfin intégrer le contrôle qualité d’Hexagon Métrologie en cours de fabrication, avant la finition de la pièce pour réduire les cycles de validation.

Ces innovations seront présentées lors de prochains évènements :

  • Global Industrie à Lyon du 5 au 8 mars ; nous démontrerons ce process depuis nos stands jusqu’à ceux de MAZAK et de DMG-MORI, où vous pourrez constater le   résultat sur machine.
  • Digital Days des 17 et 18 avril à Central SUPELEC Paris SACLAY ; le thème sera « fusionner les mondes 'réel' et 'digital'.
  • Salon du Bourget du 17 au 22 Juin ; notre stand, dans le prestigieux Hall 2, sera futuriste car il démontrera ce que, aujourd’hui, nous pouvons fournir comme solutions Industrielles.

Pour Hexagon et pour ses clients, le futur c’est déjà aujourd’hui !

Gilles Battier poursuit« Notre concept est unique car, contrairement aux autres acteurs du marché, nous partons de manière pragmatique des moyens réels et remontons le Process Industriel et sa chaîne numérique pour garantir sa continuité. En effet nous partons d’abord des Machines CN réelles, mais aussi des matériaux pour le brut, outils coupants, éléments de fixations, etc. en fournissant leurs jumeaux numériques (Digital Twin Machine, bibliothèques d’outils avec leurs conditions de coupe, matériaux avec leurs caractéristiques…). 

Nous pouvons ainsi mieux gérer le réel (mesure, préparation des outils coupants, stock, suivi d’état machine), et être plus performant en mettant à disposition les services numériques pour ces mêmes machines (anticollision, optimisation ou transfert de production). Et nous allons plus loin en permettant de capitaliser les données techniques mesurées sur Machine, ce qui donne l’avantage à l’industriel de remonter son Process Industriel en fournissant ces données techniques en amont, que ce soit au Bureau Méthodes pour la programmation automatique et bonne du premier coup, ou au Bureau d’Etudes pour simuler et prédire les déformés de pièces et éviter les rebus

Nos mots clés sont : simplicité, flexibilité, objets connectés, assistance aux hommes et plus grande automatisation du processus pour produire plus vite et réduire les prix des pièces. »

En 2019, dans l’Usine du Futur, nous allons continuer à promouvoir le Digital pour qu’il soit au service de l’Homme et non le contraire !

« NCSIMUL et ses équipes sont reconnus pour leur innovation, nous continuons à apporter notre valeur ajoutée aux différents projets de l’Usine du Futur. Nous proposerons nos solutions de capitalisation des savoir-faire, de mise à disposition de retours d’expériences et de mesures grâce au Big Data, à l’Intelligence Artificielle et aux Machine Learning pour assister chacun des hommes de l’Atelier du Futur. Nous sommes, plus que jamais, partenaires des Pôles de Compétitivité SYSTEMATIC, ASTECH, du CORAC mais aussi du GIFAS. Enfin nous ne sommes pas créatif que technologiquement, nous le sommes aussi commercialement. Nous avons proposé une nouvelle tarification novatrice et flexible, en particulier pour les PME, sous forme de souscription, payable mensuellement en fonction du service numérique utilisé pour mieux produire sur chacune de leurs Machines en atelier.  Ce modèle va être certainement repris pour tous les produits de Hexagon Production Software. », ajoute-t-il.

Une conclusion en 3 points :

  1. Le groupe Hexagon avec sa branche Production Software et NCSIMUL en particulier, renforce sa place de numéro 1 mondial, avec son offre globale unique. Elle couvre tout le process industriel de fabrication, depuis les applications de mesure de Hexagon Métrologie dans ou à côté des machines dans les ateliers, en remontant jusqu’aux bureaux d’études avec MSC et les fonctions de co-simulation ou de  re-engineering.
  2. Une croissance forte en 2019, basée sur le succès de clients français, que la société accompagnera aussi sur leurs sites à l’étranger et à notre développement à l’International.
  3. Hexagon avec NCSIMUL continuera d’être un partenaire privilégié des grands projets innovants pour l’Industrie du Futur.

Plus sur Hegaxon Manufacturing Intelligence : www.hexagonMI.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Exploration et optimisation temps réel Exploration et optimisation temps réel

Découvrez dans cette vidéo comment optimiser vos produits en explorant rapidement plusieurs options de conception. ANSYS Discovery Live est une solution de modélisation 3D et de simulation tout en un qui vous fournit des résultats instantanés de performance de vos projets et avant-projets. Version d'essai sur demande.

... Voir la vidéo

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)