Le 19 juillet 2016

Quand la virtualisation de postes stimule la conception graphique

L'avis d'expert de Philippe Labaste, Directeur des ventes EMEA Division Cloud Client Computing, Dell France

Domaines    

Le 19 juillet 2016,

Philippe Labaste , Directeur des ventes Europe du Sud et Afrique du Nord Division Cloud Client Computing chez Dell France analyse pour CAO.fr les conséquences de la virtualisation des postes de travail sur les métiers de la conception et le traitement des données 3D.

« Les bureaux d’études techniques, les sociétés de fabrication industrielle, les architectes et les consultants en design utilisent tous des applications de calcul intensives, graphiques 3D et vidéo. Ces sociétés manipulent de lourds fichiers de design, d’ingénierie et d’infographie qui les rendent particulièrement dépendantes des capacités de calcul hautes performances de leur infrastructure IT. Auparavant, les utilisateurs d’applications graphiques de pointe n’avaient pas d’autre option que d’investir dans des stations de travail avec processeur graphique adapté, mais l’avènement de la virtualisation des postes de travail et les applications graphiques hautes performances changent aujourd’hui la donne et leur ouvrent de nouvelles perspectives.

Philippe Labaste
Philippe Labaste, Directeur des ventes EMEA Division Cloud Client Computing, Dell France (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

La virtualisation des postes de travail offre des avantages de sécurité, des gains de temps et d’argent en centralisant les applications et les données. Les sociétés opérant sur plusieurs sites n’ont plus besoin de déployer et gérer des stations de travail autonomes sur chacun pour faire tourner leurs logiciels de DAO, SIG ou autres applications graphiques. Les applications sont désormais exécutées depuis un point central et optimisées par les derniers logiciels de virtualisation de postes de travail avec des processeurs graphiques virtualisés ou GPU (graphics processing units). Les utilisateurs y ont accès à distance sur des clients légers hautes performances.

Les entreprises peuvent désormais solliciter les meilleurs talents du design où qu’ils se trouvent dans le monde. Les équipes peuvent évoluer, être plus proactives et faire appel à des designers et ingénieurs externes sans perdre le contrôle des données stratégiques et de la propriété intellectuelle (IP). Les données et les applications demeurent protégées dans le datacenter, si bien que le risque que des données sur des ordinateurs distants soient perdues ou volées est éliminé.

Pour n’importe quel projet, les membres d’équipes doivent se partager des fichiers pour que d’autres travaillant ailleurs ou sur le terrain puissent les valider. Transférer des centaines de mégaoctets voire des téraoctets de données entre différents sites peut s’avérer fastidieux et prendre plusieurs heures au lieu de minutes. Avec la virtualisation des postes de travail, le partage de fichiers et la collaboration en temps réel s’opèrent en toute fluidité puisque les données sont toujours centralisées.

Pour le designer, la virtualisation des ressources graphiques offre de meilleures performances qu’une station de travail graphique en réseau LAN car l’application réside dans le datacenter et qu’elle communique avec la base de données via un réseau à haut débit si bien que l’obtention de schémas, l’exécution d’analyses et d’autres tâches se font plus rapidement.

La virtualisation des postes de travail avec des processeurs graphiques virtualisés peut aussi réduire les coûts de la puissance de calcul.  La mutualisation de la puissance de calcul et des capacités graphiques garantit une utilisation optimale et évite que des ressources onéreuses restent sous-employées ou dormantes puisque réservées à un seul utilisateur. 

Dans le cadre d’une approche de virtualisation des postes de travail, les entreprises ont le choix d’équiper leurs salariés des postes clients qui leur semblent les plus pertinents d’un point de vue fonctionnel et aussi meilleur marché. Elles peuvent tenir compte des préférences des utilisateurs et intégrer ces dispositifs dans le cadre de politiques CYOD (Choose your own Device) ou BYOD (Bring your own Device).

Le client léger représente une option simple à administrer et avantageuse financièrement. Même un client léger hautes performances pour des applications de design ne consommera que 15 watts, soit 1/10ème de la consommation d’une station de travail dédiée, ce qui réduit considérablement le besoin de refroidissement des locaux.  Les clients légers n’ont pas de ventilateurs ni de disques durs, ce qui les rend plus fiables et silencieux, et contribue à créer de meilleures conditions de travail.

La virtualisation des postes de travail et les infrastructures de clients légers sont déployées depuis de nombreuses années en entreprises mais on les associe encore trop souvent à des missions axées sur des tâches spécifiques, comme dans les centres d’appels, ou aux environnements supposant que les salariés puissent se déplacer librement, comme les hôpitaux et les établissements scolaires. Or la technologie a évolué et les systèmes modernes délivrent une expérience utilisateur de qualité, surtout dans les contextes caractérisés par un usage intensif de puissance graphique, le streaming de contenus multimédia ou la collaboration, transformant ainsi les métiers du design.

L’infrastructure de datacenter convergée réduit nettement la charge d’investissement dans la virtualisation des postes de travail et cette flexibilité de financement rend désormais envisageable et avantageux le basculement vers un modèle virtualisé et centralisé, voire même dans le seul cadre de dépenses opérationnelles (OPEX). Les charges d’exploitation sont nettement réduites grâce à l’utilisation accrue des ressources, aux coûts rationalisés des installations réseau, à une plus grande fiabilité et à la diminution des frais de support.  Sans nuire aux performances, les professionnels de ce secteur gagnent  en productivité. Ces meilleures conditions de collaboration permettent aux entreprises de finaliser leurs projets dans des délais plus courts et de bénéficier de coûts de développement réduits et être encore plus compétitifs.  »


Plus sur DELL : www.dell.fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Préparez vos modèles pour la fabrication Préparez vos modèles pour la fabrication

ANSYS SpaceClaim fournit aux opérateurs machine une solution performante pour éditer et réparer les modèles 3D créés dans n'importe quel format CAO. Il accélère la conception d'outillages et de fixations, réduisant ainsi les temps morts à l'atelier...

... Regardez la vidéo

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)