Le 16 mars 2018

La solution de numérisation 3D HP intègre la suite Ultimaker Cura

Un flux de travail simplifié pour l’impression 3D via l’ordinateur HP Sprout et le scanner HP Structured Light Pro S3

Domaines    

Paris, mars 2018

Ultimaker, leader de la fabrication d’imprimantes 3D de bureau, annonce aujourd’hui l’intégration du logiciel de numérisation 3D HP dans sa suite Ultimaker Cura. De quoi simplifier considérablement le flux de travail pour l’impression 3D via l’ordinateur HP Sprout et le scanner HP Structured Light Pro S3.

La solution de numérisation 3D HP intègre la suite Ultimaker Cura
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le logiciel d’HP rejoint ainsi la liste des nombreuses applications récemment intégrées à Cura, telles que Siemens NX et SolidWorks, pour offrir un flux de travail continu via des systèmes de gestion CAO et PLM. En parallèle, HP collabore avec des fournisseurs de logiciels, afin de développer des solutions prenant en charge l’ensemble des étapes de fabrication 3D (modélisation, prototypage, impression). Objectif : permettre aux entreprises de maîtriser leurs projets de A à Z.

« Cette initiative répond à un besoin croissant des entreprises de pouvoir intégrer plus facilement la fabrication additive aux flux de production » déclare Frans Rintjema, Directeur Général Informatique Immersive chez HP. « Les utilisateurs ont désormais la capacité d’internaliser l’étape de la numérisation et ainsi de réduire considérablement les délais de fabrication, par exemple lorsqu’il s’agit de remplacer des pièces obsolètes.  Une évolution qui laisse entrevoir l’énorme potentiel de la fabrication additive pour le secteur professionnel » ajoute-t-il.

 « Rendre nos technologies compatibles avec d’autres applications permet d’optimiser l’usage de la fabrication additive, pour les entreprises comme les particuliers » ajoute Paul Heiden, Vice-Président de la gestion de produits Ultimaker. « En outre, collaborer avec des sociétés d’envergure telle qu’HP, dont le logiciel de numérisation est leader du marché, contribue indéniablement à démocratiser l’impression 3D de bureau. C’est pourquoi nous sommes fiers de ce partenariat mu par la volonté commune d’améliorer sans cesse l’expérience de nos clients » conclut-il.


Plus sur Ultimaker : www.ultimaker.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)