Le 12 avril 2017

EOS lance son programme de formation spécialisée en impression 3D

Un partenariat avec l'université britannique de Wolverhampton et la SRH Hochschule de Berlin

Domaines  

Krailling, avril 2017

EOS, numéro un mondial de l'impression 3D industrielle à base de métaux et polymères, annonce aujourd'hui la création d'une formation en impression 3D unique en son genre, en partenariat avec deux grandes universités britanniques et allemandes.

Pendant les six mois de la formation « Additive Manufacturing Application Engineer » (ingénieur d'application en fabrication additive), EOS travaillera directement avec l'université de Wolverhampton, un partenaire de longue date réputé en matière de fabrication additive (FA) métallique — notamment pour l'automobile, la Formule 1 et l'aéronautique —, et la SRH Hochschule de Berlin, l'une des plus grandes universités privées d'Allemagne, spécialisée dans l'administration et la gestion des entreprises à l'international.

EOS lance son programme de formation européen spécialisée en impression 3D

« L'un des principaux obstacles à la technologie de fabrication additive métallique est la pénurie de spécialistes en FA au niveau mondial. L'objectif du programme est d'offrir la formation et l'expertise dont la nouvelle génération d'ingénieurs FA a besoin », commente Güngör Kara, responsable applications et conseils au niveau mondial chez EOS.

Et il ajoute : « Avec ce programme, nous souhaitons également que nos clients transforment ces connaissances sur la FA en avantage concurrentiel. L'impression 3D industrielle va leur permettre de réaliser des économies en termes de temps et d'argent, et de dynamiser leur productivité. »

Les premiers élèves intégreront le programme de formation spécialisée en mai 2017. Ils seront au maximum huit par cours. Pour en savoir plus sur ce programme, cliquez ici.

Passer du tâtonnement à une courbe d'apprentissage rapide et structurée de la Fabrication Additive

Jusqu'à présent, deux années d'expérience pouvaient être nécessaires à un ingénieur d'application pour se former à la fabrication additive. Ce programme vise à réduire la courbe d'apprentissage à six mois, ainsi que les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises pour la mise en œuvre de la FA. Il limitera aussi considérablement les risques liés aux investissements nécessaires pour la mise en production. Grâce à une main d'œuvre formée, le client pourra désormais intégrer les applications métalliques de FA innovantes dans son activité tout en accélérant le lancement d'innovations radicales et la production en série.

Comprendre, améliorer et mettre en œuvre la Fabrication Additive

Sur la base d'une étroite collaboration avec les deux universités, la formation se compose de modules théoriques et pratiques dispensés dans les universités partenaires, chez EOS et chez le client. Au bout de six mois, les participants reçoivent leur diplôme « AM Application Engineer ».

  • Module 1 : Comprendre la FA (chez EOS et le client) : les participants apprennent les principes fondamentaux de la fabrication additive, notamment la définition et le développement d'applications adaptées à l’utilisation de cette technologie.
  • Module 2 : Améliorer les connaissances et les compétences techniques en FA (à l'université de Wolverhampton et chez le client) : pendant les quatre mois suivants, les participants améliorent leur savoir-faire en développement de processus (définition des paramètres, supports, etc.), en caractéristiques des matériaux (métallurgie, poudre, densité, post-traitement, etc.) et en assurance qualité (essais destructifs et non destructifs, tomodensitométrie, etc.), et apprennent à mieux tirer parti de la liberté de création conférée par la FA.
  • Module 3 : Mettre en œuvre la FA (à la SRH Hochschule de Berlin) : la dernière semaine de formation est consacrée à la mise en œuvre de la FA dans l'entreprise, à la façon de générer et communiquer les modèles économiques de la FA, et à l'impact global exercé sur les chaînes de valeur internes.

Güngör Kara de conclure : « Le programme offre aux techniciens l'expertise technique requise pour maîtriser plus efficacement la FA. Il les aide notamment à développer et améliorer les applications de la FA, à mettre en œuvre une production en série, à optimiser l'innovation et à préserver l'avantage concurrentiel de leurs entreprises respectives. »

« C'est un gain de temps considérable pour nos clients qui sont alors en mesure de développer en interne de nouvelles compétences en fabrication additive de métaux. Un précieux atout lorsqu'il s'agira de présenter des innovations orientées FA. Nous sommes convaincus que les champions industriels de la prochaine décennie doivent se former à la FA dès maintenant. »

Pour connaître l'ensemble des offres Additive Minds, notamment les formations supplémentaires, les centres d'innovation et les services de conseil, cliquez ici.


Plus sur EOS : www.eos.info

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Préparez vos modèles pour la fabrication Préparez vos modèles pour la fabrication

ANSYS SpaceClaim fournit aux opérateurs machine une solution performante pour éditer et réparer les modèles 3D créés dans n'importe quel format CAO. Il accélère la conception d'outillages et de fixations, réduisant ainsi les temps morts à l'atelier...

... Regardez la vidéo

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)