Le 12 novembre 2018

EOS lance LaserProFusion et présente l'EOS M 300-4 @formnext 2018

La technologie LaserProFusion utilise un laser à un million de diodes pour une production jusqu'à 10 fois plus rapide

Domaines  

Krailling, novembre 2018

EOS continue de faire progresser l'industrialisation de la fabrication additive (FA) et présentera ses nouvelles solutions dans le cadre du prochain salon formnext. Avec LaserProFusion, EOS lance une technologie révolutionnaire pour la fabrication additive sur polymères : en utilisant près d'un million de diodes laser pour fondre le matériau et construire la pièce couche par couche, ce procédé de fabrication affiche une telle productivité qu'il peut servir d'alternative au moulage par injection pour de nombreuses applications. D'autre part, EOS présentera le tout nouveau système EOS M 300-4, sur lequel repose une cellule de production pour la fabrication additive en série sur métal. La société annonce en outre l'instauration de Technology Readiness Level (TRL,) pour les métaux et les polymères, gage d'une plus grande clarté concernant la maturité des matériaux et des processus.

@formnext 2018 : EOS lance LaserProFusion et présente l'EOS M 300-4

Le salon formnext se tiendra à Francfort-sur-le-Main du 13 au 16 novembre 2018. C'est sur le stand G50 du hall 3.1 et sous le slogan « Start your industrial production now » (Passez aujourd’hui au stade de l'industrialisation) qu'EOS présentera sa gamme de systèmes de fabrication additive et de solutions logicielles, ainsi que ses matériaux et son offre de services et de conseil.

Technologie EOS LaserProFusion : une productivité comparable à celle du moulage par injection

La nouvelle technologie EOS LaserProFusion est une innovation conçue pour atteindre un maximum de productivité. Avec près de 30 ans d'expérience dans la fabrication additive, EOS est l'un des pionniers dans ce domaine et ne cesse d'optimiser l'interaction du laser et des poudres, destinée aux applications industrielles. Au lieu du processus de frittage laser employé jusqu'à présent, où un unique laser à CO2 se déplace tout le long de la zone de fabrication, cette nouvelle technologie utilise jusqu'à un million de lasers. La puissance totale peut ainsi atteindre 5 kilowatts. Pour chaque couche, seules les diodes laser correspondant — au pixel près — aux données de CAO de la pièce sont activées. Cette nouvelle technologie réduit considérablement les temps d'exposition, peu importe le nombre de pièces et leurs géométries.

Selon Tobias Abeln, directeur technique d'EOS : « Avec la technologie LaserProFusion, l'impression 3D industrielle sur polymères franchit un nouveau seuil de productivité pour la fabrication en série. Elle peut se substituer au moulage par injection dans de nombreuses applications, puisqu'elle permet un moulage sans outils. Grâce à cette technologie, un nouveau marché s'ouvrira bientôt à l'impression 3D industrielle. »

Le système EOS M 300-4, base d'une cellule de production destinée à la FA

À l'occasion du salon formnext, EOS présentera l'interaction de ses solutions logicielles et matérielles par le biais d'une cellule de production destinée à l'impression 3D industrielle des métaux. Cette cellule intègre les solutions indispensables à un flux optimal des pièces et des données à chaque étape de la production — y compris le design, le processus de fabrication additive et l'assurance qualité. EOS répond ainsi aux exigences strictes de la production en série de pièces issues de la FA, tout en proposant aux entreprises une gamme de solutions complète.

En amont du processus de fabrication additive, le logiciel Amphyon d'Additive Works simule la production des pièces, en révélant et en optimisant très rapidement les zones potentiellement problématiques d'une pièce. Ce logiciel est complété par EOSPRINT 2, outil de FAO intuitif, ouvert et efficace. L'un et l'autre permettent aux utilisateurs de préparer efficacement les données de leurs pièces pour le processus de fabrication. Autre avantage : les algorithmes d'EOSPRINT 2 peuvent être directement intégrés dans les principaux systèmes de CAO, ce qui crée un workflow ininterrompu et étroitement lié au sein d'un environnement logiciel cohérent.

La cellule de production présentée repose entièrement sur le tout nouveau système EOS M 300-4, conçu pour la fabrication additive industrielle numérique de métaux. Ce système offre une productivité jusqu'à 10 fois supérieure tout en permettant de fabriquer des pièces de qualité industrielle. La plate-forme peut être configurée avec la suite complète de surveillance EOSTATE, pour le suivi en temps réel du processus de fabrication additive. La suite inclut quatre modules de surveillance (System and Laser, PowderBed, MeltPool et Exposure OT), qui permettent aux utilisateurs de collecter des données liées à la production et à la qualité. L'exécution de ces fonctions d'assurance qualité lors du processus de conception est importante, en particulier dans la fabrication à grande échelle, où une excellente qualité reproductible des pièces est impérative.

Pour que la fabrication additive s'intègre parfaitement dans les environnements de production industriels, il est possible de relier la cellule de production aux applications MES/ERP existantes via EOSCONNECT et son interface OPC UA ouverte. Les nouvelles places de marché digitales et les plates-formes IdO sont elles aussi prises en charge, ce qui permet d'utiliser en temps réel les données obtenues sur les machines et la production, piliers de l'usine numérique. EOSCONNECT Core, premier élément de la suite logicielle EOSCONNECT, est disponible depuis peu, et d'autres modules sont en cours de développement.

Un service intelligent pour une disponibilité maximale des systèmes

EOS accompagne ses clients à chaque étape du processus avec une offre complète de services et de conseil. L'objectif est d'atteindre une qualité optimale des pièces et une disponibilité maximale des systèmes. C'est dans cette optique qu'EOS présentera son service SmartCAL, une solution réunissant composants matériels et logiciels pour l'étalonnage des scanners laser. Cette opération, déterminante pour positionner correctement le faisceau laser sur la plate-forme de fabrication, est la garantie d'une qualité optimale des pièces. SmartCAL permet de réduire la durée d'étalonnage de plus de 80 %. Il est en outre possible d'étalonner la zone de chevauchement dans l'espace de fabrication des systèmes EOS M 300-4 et EOS M 400-4, ce qui optimise cette zone en fonction des propriétés mécaniques de la pièce et de la visibilité de la ligne de recouvrement, gage d'une qualité encore supérieure.

Par ailleurs, EOS propose depuis peu un service à distance pour ses systèmes de nouvelle génération. Grâce à la connexion de données sécurisée aux machines, EOS peut proposer de l'aide et une assistance technique aux clients en un temps record. La connexion n'est établie qu'à titre provisoire, à l'initiative du client, et interrompue une fois la communication terminée. Dès lors, la souveraineté des données du client et la disponibilité des machines sont constamment garanties.

Une fabrication additive en série basée sur des pièces aux propriétés fiables

EOS établit actuellement des classifications, sous la forme de l’échelle TRL, pour mettre en avant la maturité technologique de ses polymères et métaux, mais aussi de ses processus. Ce faisant, EOS garantit la disponibilité et la transparence des informations pour permettre aux entreprises de comparer l'impression 3D industrielle aux technologies de fabrication classiques et aux autres technologies d'impression 3D. De nombreux secteurs ont d'ores et déjà adopté le concept TRL, développé par la NASA. Le niveau 5, par exemple, désigne une vérification de la solution technique, tandis que le niveau 9 (le plus élevé) correspond à une pleine capacité de production, étayée par de nombreuses données statistiques. En proposant des paramètres valides pour les propriétés des pièces, EOS facilite et accélère la transition vers la fabrication additive en série.

Pour un choix simplifié, EOS a prévu de diviser ses matériaux en deux catégories : les niveaux TRL 3 à 6 correspondront aux produits essentiels (CORE), tandis que les produits haut de gamme (PREMIUM) appartiendront aux catégories TRL 7 à 9, et se prêteront donc à la fabrication en série. L'un des objectifs de ce classement est d'accélérer la mise sur le marché des nouveaux matériaux avec une proposition de valeur claire. EOS profitera du salon formnext pour présenter des exemples des nouvelles catégories, notamment un alliage aluminium à haute résistance thermique  (niveau PREMIUM) et des cuivres de niveau CORE.

De nouveaux rythmes de fabrication pour les applications industrielles

EOS a développé de nouveaux paramètres de procédé dans le but d'augmenter sensiblement les cadences de fabrication des composants industriels et par là même, la productivité. Ces paramètres sont destinés à des applications faisant traditionnellement appel au frittage par pressage. À l'occasion de sa mise sur le marché, EOS présentera le procédé aluminium le plus rapide pour son alliage d'aluminium AlSi10Mg et, en collaboration avec son partenaire technologique GKN Powder Metallurgy, la poudre EOS StainlessSteel 316L VPro pour la production en série, qui permet d'atteindre des rythmes de fabrication sans précédent. EOS annonce de surcroît une nouvelle stratégie d'exposition visant à réduire radicalement les structures de support, pour des délais de fabrication et de post-traitement écourtés et une consommation de matériaux réduite.

Pour plus d'informations, consulter la page suivante : www.eos-formnext.info.


Plus sur EOS : www.eos.info

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Les webinaires CAO.fr : nouveaux packages de conception Creo Les webinaires CAO.fr : nouveaux packages de conception Creo

Avec son nouveau package d'entrée de gamme, Creo 5.0 répond désormais à 90% des besoins des industriels, de la PME au grand compte. Dans ce webinaire co-animé par PTC et CAO.fr, découvrez les différents packages de conception de la suite Creo dédiée au développement de produits.
Suivez cette présentation en direct et en français le mardi 11 décembre à 14h.

... Je m'inscris

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)