Le 22 septembre 2020

POLYMAKER QUALIFIE DE NOUVEAUX MATÉRIAUX EN POLYCARBONATE INDUSTRIELS POUR L’EXTRUDEUSE EXPÉRIMENTALE MAKERBOT LABS

Les excellentes propriétés mécaniques et thermiques de ces nouveaux matériaux étendent la gamme des applications d’ingénierie disponibles pour l’imprimante 3D METHOD X.

Domaines  

BROOKLYN, New York, le 22 septembre 2020

MakerBot, leader mondial de l’impression 3D et filiale de Stratasys (Nasdaq : SSYS), annonce aujourd’hui que Polymaker, , fournisseur leader de matériaux d’impression 3D, a qualifier trois matériaux en polycarbonate pour l’extrudeuse MakerBot LABS™ pour l’imprimante 3D MakerBot METHOD X™.

POLYMAKER QUALIFIE DE NOUVEAUX MATÉRIAUX EN POLYCARBONATE INDUSTRIELS POUR L’EXTRUDEUSE EXPÉRIMENTALE MAKERBOT LABS
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Polymaker™ PC-PBT, PolyMax™ PC-FR et PolyLite™ PC sont désormais disponibles pour imprimer sur la METHOD X avec l’Extrudeuse Expérimentale MakerBot LABS. Celle-ci transforme METHOD en une plateforme de matériaux ouverte, permettant aux utilisateurs d’imprimer avec un large éventail de matériaux tiers sur une plateforme d’impression 3D industrielle. Avec ces derniers ajouts en date de matériaux à la gamme LABS, les utilisateurs de l’imprimante METHOD X bénéficieront des excellentes propriétés thermiques et mécaniques du polycarbonate tout en limitant les phénomènes de gauchissement et de retrait typiques des imprimantes 3D de bureau.

Le polycarbonate (PC) est un matériau d’ingénierie haute performance doté d’une rigidité élevée. Il diffuse bien la lumière, présente une grande résistance à la chaleur et constitue un bon isolant électrique. Il est également léger, peut diffuser la lumière aussi efficacement que le verre et offre une meilleure résistance aux impacts que d’autres thermoplastiques comme l’ABS. Au vu de ces propriétés, les matériaux en polycarbonate sont généralement destinés à la fabrication de pièces et de prototypes fonctionnels pour des composants automobiles, des équipements de protection, des pièces de matériel médical et des dispositifs d’éclairage en extérieur.

Cependant, le polycarbonate se rétracte s’il refroidit trop vite, provoquant alors un phénomène de retrait et de décollement de la pièce imprimée, ce qui peut rendre son impression plus difficile. Le contrôle de la température ambiante, par exemple avec une enceinte chauffée, constitue dès lors un facteur absolument primordial lors de l’impression sur le polycarbonate.

L’imprimante 3D MakerBot METHOD X est la seule dans son échelle de prix à être équipée d’une enceinte chauffée pouvant atteindre 110 °C, avec un refroidissement progressif des pièces pour limiter les phénomènes de retrait et de gauchissement. L’imprimante METHOD contrôle la vitesse de refroidissement des pièces pendant le processus d’impression, ce qui permet une meilleure impression du polycarbonate et d’autres matériaux techniques qu’avec les imprimantes 3D classiques ne disposant que d’une plaque de construction chauffée. En outre, compte tenu de la sensibilité à l’humidité des matériaux PC, Polymaker conseille d’utiliser un plateau de chargement des matériaux, tel que Polymaker PolyBox™, afin de les préserver de toute précipitation dans l’environnement. Les utilisateurs de MakerBot METHOD™ peuvent également utiliser le mode de Séchage Des Matériaux de la METHOD X pour éliminer l’humidité des matériaux.

« Le polycarbonate constitue souvent l’option de prédilection pour des éléments destinés à des applications exigeantes. Ses propriétés mécaniques et ignifuges, ainsi que sa résistance chimique permettent également aux ingénieurs de repousser les limites de leurs pièces imprimées en 3D et d’expérimenter avec de nouvelles géométries », explique le Dr Xiaofan Luo, président de Polymaker. « Tous ceux qui ne plaisantent pas avec l’impression du polycarbonate savent qu’une enceinte chauffée est essentielle pour l’impression d’éléments complexes solides et de grande taille. METHOD dote une machine de bureau de capacités industrielles et nous sommes d’avis que ces utilisateurs bénéficieront réellement des propriétés du matérielles offertes par notre gamme PC. »

« Avec son enceinte chauffée pouvant atteindre 110 °C, l’imprimante METHOD est une plateforme unique et puissante pour l’impression 3D de matériaux d’ingénierie avancés. La disponibilité des matériaux PC de Polymaker sur la METHOD permet aux ingénieurs d’imprimer des éléments en polycarbonate qu’ils devaient auparavant sous-traiter auprès d’imprimeurs 3D industriel plus onéreux », explique Johan-Till Broer, vice-président du développement produit chez MakerBot. « Nous constatons un intérêt accru pour les matériaux industriels, alors que les ingénieurs progressent d’un simple prototypage vers l’impression 3D de pièces finales. Nous sommes très heureux de la qualification de la gamme industrielle de matériaux PC de Polymaker pour l’extrudeuse MakerBot LABS. »

L’ajout des filaments en polycarbonate de Polymaker porte à neuf le nombre de matériaux disponibles pour l’extrudeuse MakerBot LABS pour METHOD, pour un total de 19 matériaux disponibles sur la plateforme METHOD. Les matériaux en polycarbonate de Polymaker ajoutés récemment sont notamment les suivants :

  • PolymakerPC-PBT : ce mélange de polymères combine la résistance chimique du PBT (polybutylène téréphtalate) à la rigidité du polycarbonate. Par rapport aux résines PC ou aux composés PC-ABS, le PC-PBT offre une meilleure résistance aux produits chimiques, ce qui permet des applications imprimées qui nécessitent une résistance au contact intermittent avec des carburants, huiles, lubrifiants ou détergents. Par ailleurs, le PC-PBT se comporte bien dans des conditions extrêmes, en contact avec des produits chimiques dérivés d’hydrocarbures ou à des températures négatives. Le PC-PBT Polymaker est un matériau spécifique qui conserve une rigidité élevée et sa ductilité naturelle à basse température.
  • PolyMax PC-FR: matériau en polycarbonate ignifugeant, le PolyMax PC-FR satisfait aux spécifications de la norme d’inflammabilité UL-94 V0. Il présente une rigidité et une solidité élevées, ainsi qu’une excellente résistance à la chaleur, ce qui en fait un matériau idéal pour les secteurs de l’aérospatiale, de l’automobile et du rail.
  • PolyLite PC: le PolyLite PC est fabriqué à l’aide d’une résine de polycarbonate spécialement conçue pour l’impression 3D. Ce matériau présente une rigidité élevée, ce qui le rend idéal pour les applications qui nécessitent une bonne dureté et des propriétés de diffusion lumineuse, comme les boîtiers des éclairages en extérieur. Le PolyLite PC proposé est transparent, offrant une bonne clarté optique ce qui permet d’obtenir des modèles présentant un bel éclat cristallin.

Pour encore renforcer les pièces PC, Polymaker recommande de les tempérer dès la fin du processus d’impression afin de réduire la pression interne résiduelle. L’association de l’enceinte chauffée de la METHOD et de la fonction de tempérance permet aux utilisateurs de produire des pièces solides et d’excellente qualité.

Les matériaux Polymaker sont disponibles sur le site Polymaker.

L’extrudeuse MakerBot LABS donne à ses utilisateurs la possibilité d’imprimer un large éventail de matériaux tiers sur sa plateforme de matériaux ouverte METHOD, pour un large choix d’applications. MakerBot propose une vaste gamme de matériaux industriels pour l’extrudeuse MakerBot LABS et continue d’identifier de nouveaux matériaux pour la plateforme. Parmi les partenaires du programme de développement des matériaux MakerBot LABS, citons BASF 3D Printing Solutions, Jabil, Kimya, LEHVOSS Group, Mitsubishi Chemical et Polymaker.


Plus sur MarketBot : www.makerbot.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)