Le 27 octobre 2017

OPTIS ouvre un nouveau centre de Réalité Virtuelle dans la Silicon Valley

L'installation mettre en lumière la plateforme VRXPERIENCE d'OPTIS

Domaines    

San Jose, Californie, octobre 2017

OPTIS, groupe international spécialisé dans le prototypage virtuel, ouvre aujourd’hui son nouveau centre de demonstration de Réalité Virtuelle (VR) au sein du ProspectSV Innovation Hub de San Jose en Californie. Le centre, un établissement de 7000m², permet à OPTIS d'offrir à ses clients --des startup aux grandes entreprises technologiques-- la possibilité de découvrir la suite logicielle de prototypage virtuel d'OPTIS. L'installation mettre en lumière la plate-forme VRXPERIENCE d'OPTIS, un éventail de plusieurs logiciels de la société - Theia-RT, HIM et VRX, et permettra de donner vie aux idées des clients grâce à une simulation immersive. 

OPTIS ouvre un centre de Réalité Virtuelle dans la Silicon Valley
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

« Cette installation est le troisième des centres de démonstration qu’OPTIS ouvre pour ses clients aux États-Unis. Notre centre de Detroit se concentre sur l'automobile alors que l'Institut National de Recherche Aéronautique (NIAR) de Wichita se concentre sur notre offre dédiée à l’aérospatial et la défense », explique Chris Grieve, Directeur des opérations sur la Côte Ouest chez OPTIS.  Notre centre de démonstration VR, situé au cœur de la Silicon Valley, permettra à nos clients de découvrir ce qu'il est possible de faire en réalité virtuelle et réalité augmentée, d'autant plus que la Bay Area se développe dans les véhicules autonomes et les technologies de conduite autonome.

OPTIS s'est associé à Barco, NVidia et HP pour le déploiement de son installation; elle y présente de nombreuses technologies dédiées au secteur de l’automobile de demain. Ces dernières sont notamment utilisées dans la fabrication et le design des prochaines générations de véhicules,  mais aussi la simulation de capteurs et des phares intelligents. OPTIS travaille spécifiquement sur la simulation des Systèmes Avancés d'Assistance au Conducteur (ADAS) et des capteurs LIDAR, éléments-clés dans le test des véhicules autonomes en Réalité Virtuelle, qui permettent d’éviter les tests physiques coûteux et potentiellement dangereux.

Entreprise mondiale de près de 30 ans, OPTIS affirme aujourd’hui sa présence aux États-Unis à traver ce nouveau centre. OPTIS s'appuie aussi sur la réputation de la Silicon Valley en matière d'innovation technologique et envisage de créer 30 nouveaux emplois dans ce centre au cours des trois prochaines années. « Félicitations à OPTIS pour l'ouverture de son centre de démonstration de réalité virtuelle qui met à disposition des moyens innovants pour améliorer l'expérience de conduite pour les années à venir », se réjouit Sam Liccardo, maire de San Jose. « Je remercie OPTIS pour son investissement à San Jose et j’espère les voir s'épanouir au cœur de la Silicon Valley. »

Les trois technologies disponibles à la démonstration actuellement sont Theia-RT, HIM et VRX. Theia-RT permet aux designers, aux ergonomes et aux ingénieurs de voir en temps réel comment les changements de matériaux ou d'éclairage affectent leurs produits, les aidant à prendre des décisions de design dans un environnement virtuel totalement immersif. Lorsqu'il est intégré dans le processus industriel, HIM ou Human Integrated Manufacturing,  permet une expérimentation directe et facile sur un prototype numérique complexe. VRX, quant à lui,  offre une expérience de conduite virtuelle dynamique qui va au-delà de la réalité virtuelle pour offrir une exploration de l'environnement de conduite, exactement comme un vrai conducteur la vivrait. 

« Chez OPTIS, notre mission est d’offrir la possibilité aux industries de se libérer des normes et des processus de conception et de production actuels. Nos solutions de réalité virtuelles, utilisées dans les secteurs de l'automobile, de l'aérospatial, de l'architecture, du luxe et des biens de consommation, permettent de s’émanciper des prototypes physiques devenus superflus et d’accélérer le processus de conception », commente Jacques Delacour, PDG fondateur d'OPTIS. « Dans le même temps, nous permettons aux concepteurs de penser et de créer à l’infini, sans se soucier des matériaux disponibles, dans des conditions d’immersion virtuelle hyper-réalistes qui reflètent précisément l’impact de leur produit dans le monde réel. Grâce à cette nouvelle installation, nous serons en mesure d'offrir à tous nos clients actuels et potentiels de la côte ouest des États-Unis la possibilité de fabriquer leurs produits plus rapidement et plus efficacement. »


Plus sur OPTIS : www.optisworld.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)