Le 8 novembre 2017

EOS dévoilera son nouveau système polymère EOS P 500 au Formnext

Une réponse pour la production à grande échelle de composants polymère de qualité

Domaines  

Krailling, novembre 2017

EOS, numéro un mondial des technologies d'impression 3D industrielle sur métaux et polymères, dévoilera ses dernières solutions logicielles et de fabrication additive (FA), ainsi que ses services, notamment de conseil, à l’occasion du Formnext de Francfort, en Allemagne, du 14 au 17 novembre 2017.

EOS, qui inspire l'avenir de la fabrication grâce à ses solutions d'impression 3D, garantes d'une production souple et optimale à l'échelle industrielle, lancera son nouveau système polymère EOS P 500 lors du salon. Ce système, qui offre une productivité optimale, est automatisable et peut traiter les matériaux polymères exigeant des températures de fonctionnement pouvant atteindre 300 °C. Il répond ainsi aux besoins des clients soucieux de mettre en place une production à grande échelle de composants polymère de qualité via la FA.

EOS dévoilera son nouveau système polymère EOS P 500 au Formnext
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
Source : EOS GmbH

Adrian Keppler, porte-parole de la direction d'EOS, explique : « La fabrication additive, qui est en passe de devenir un marché à part entière reposant sur une technologie bien établie, connaît actuellement de profonds changements. Ce qui a pour effet de changer également nos clients. La fabrication additive intègre progressivement l'environnement de production et jouera un rôle majeur dans la digitalisation de la fabrication. Sur ce point, l'intégration de la technologie sera déterminante dans les années à venir. » Et de poursuivre : « La fabrication additive d'EOS offre la technologie clé pour la production industrielle avancée. Les clients peuvent s'appuyer sur notre expérience de longue date, sur le plus important parc de systèmes installés sur le marché, sur notre indépendance et sur notre offre de services et de conseil la plus large du secteur. »

La réussite toujours au rendez-vous

EOS est en croissance continue. L'entreprise compte aujourd'hui des clients dans 65 pays. Son chiffre d'affaires a atteint l'objectif de 345 millions d'euros, soit une hausse de 10 % par rapport à l'exercice fiscal précédent (2015/2016). Sur cette même période, EOS a livré environ 450 systèmes dans le monde. Le parc systèmes installé à l'international s'élève désormais à environ 3 000 unités, représentant approximativement 51 % de la technologie polymère et 49 % de  la technologie métal. Par ailleurs, EOS enregistre une augmentation continue des applications métalliques notamment destinées à la production en série, comme en témoignent les 94 systèmes métal EOS M 4 installés à ce jour.

La réussite de l'entreprise se reflète également dans la croissance continue d’établissements qu'elle possède à l'international. Au cours de l'été 2017, EOS a transféré sa production et certaines parties de l'entreposage, de la qualité, de la formation et des laboratoires sur un nouveau site de 9 000 m² à Maisach, près de Krailling, en Allemagne, afin d’accompagner la croissance continue de ses capacités de production et de formation. À l'échelle mondiale, EOS a également agrandi ses bureaux en France et à Singapour.

Parallèlement à sa croissance commerciale, EOS continue également à augmenter ses effectifs. Au cours de l'année écoulée, EOS a ainsi recruté 200 experts sectoriels. EOS emploie dorénavant environ 1 200 personnes dans le monde, dont 80 ingénieurs en charge des applications et 120 ingénieurs de maintenance.

EOS accompagne les entreprises sur la voie de la réussite

EOS invite tous les visiteurs du salon Formnext à se rendre sur son stand (hall 3.1, stand G50) pour en savoir plus sur la transformation numérique par laquelle doivent passer les entreprises qui souhaitent réussir dans le domaine de l'impression 3D. Aujourd'hui, les clients sont confrontés à de nombreux défis commerciaux. Si la FA ouvre de nouveaux débouchés en termes de produits et d'activité, elle exige une profonde transformation de la part des entreprises qui souhaitent la mettre en œuvre et initier ce changement.

Güngör Kara, responsable applications et conseil au niveau mondial chez EOS explique : « Nous avons appris, à partir de plus de 300 projets de consulting, que quasiment toutes les sociétés qui mettent en œuvre la fabrication additive passent par quatre étapes de transformation. Si, à chaque étape, elles acquièrent plus de connaissances et de maturité technologique, elles sont également confrontées à d’autres défis. Nous pouvons aider les clients à relever ces défis et à réussir dans le domaine de la fabrication additive. »

Sur le stand d'EOS, les visiteurs pourront découvrir des exemples de mise en œuvre réussie et les quatre étapes du parcours classique vers la fabrication additive :

  1. Filtrage du portefeuille de composants et identification des applications adéquates pour la FA ;
  2. Lancement de la conception pour la FA, itérations de conception et développement de l'application ;
  3.  Augmentation de la production FA ;
  4. Certification et montée en capacité d'une chaîne de production FA efficace.

Plus sur EOS : www.eos.info

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)