Le 7 mars 2019

Dassault Systèmes renforce sa stratégie dans les systèmes cyber-physiques

Avec l’acquisition d' Argosim, Dassault Systèmes se dote d’une technologie d’intelligence artificielle qui constituera le backbone de son architecture et de ses activités système

Domaines    

Vélizy-Villacoublay, mars 2019

La société Argosim, basée à Grenoble (Isère), enrichit la plateforme 3DEXPERIENCE et les Industry Solution Experiences de Dassault Systèmes telles que « Smart, Safe and Connected », utilisée par les industries Transports et Mobilité, Aéronautique et Défense, ou des Hautes Technologies pour développer des systèmes autonomes complexes, tant pour les véhicules, les maisons ou les villes intelligentes. Avec la solution logicielle STIMULUS d’Argosim, les architectes système ont la possibilité d’ajouter le concept « Play » lors de la définition du cahier des charges (spécification des exigences) afin d’en assurer formellement la cohérence et l’exhaustivité.

Dans le domaine de l’ingénierie des systèmes, de nombreux problèmes de non-qualité sont liés à l’utilisation d’un cahier des charges incomplet et incohérent. Les utilisateurs de STIMULUS peuvent détecter des exigences ambiguës, incorrectes, manquantes ou conflictuelles à un stade très précoce du processus - avant même le lancement de la conception fonctionnelle -, ce qui permet de créer les spécifications de qualité optimales nécessaires pour valider et assurer la sécurité des systèmes embarqués. En utilisant STIMULUS, le contrôle et la modélisation des incertitudes par le biais d’une approche stochastique, jouent un rôle-clé dans la réalisation de systèmes cyber-physiques prêts à l’emploi.

Avec l’acquisition de la start-up Argosim, Dassault Systèmes se dote d’une technologie d’intelligence artificielle qui constituera le backbone de son architecture et de ses activités

« En tant que pionniers de la simulation des spécifications système, nous recherchions un leader ayant une vision globale et capable de franchir la prochaine étape de ce paradigme industriel », déclare Fabien Gaucher, CEO d’Argosim. « Aujourd’hui, toute l’équipe d’Argosim que j’ai eu le plaisir de diriger ces cinq dernières années est ravie d’entamer une nouvelle aventure au sein de Dassault Systèmes, avec pour objectif de réaliser notre ambitieux projet commun d’ingénierie des systèmes cyber-physiques ».

« La fusion des fonctions de simulation et de modélisation est au cœur de notre stratégie de conception augmentée et cognitive. Dans ce cadre, Argosim renforcera notre position dans le secteur des solutions de simulation et modélisation de l’architecture des logiciels et des systèmes embarqués », indique Philippe Laufer, directeur général de CATIA chez Dassault Systèmes. « Avec l’arrivée prochaine d’une législation stricte, nous allons être confrontés à un défi de taille à propos des exigences et des réglementations relatives aux cyber-systèmes, notamment sur le plan des performances et de la fiabilité des systèmes embarqués dans les véhicules autonomes. À ce titre, il est essentiel de valider les exigences de conception en amont afin d’accélérer la mise sur le marché des produits ».


Plus sur Dassault Systèmes : www.3ds.com/fr/

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

SpaceClaim réinvente la rétroconception SpaceClaim réinvente la rétroconception

Convertir les données numérisées en surfaces utilisables ou en géométries volumiques peut s'avérer un vrai casse-tête... Découvrez comment le nouvel outil Skin Surface de SpaceClaim convertit les données numérisées en fichier CAO en un clin d'œil !  

Version d'essai gratuite

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)