Tout sur un acteur

Nous avons trouvé un communiqué sur cet acteur

Le 28 octobre 2011

Autodesk rachète Micro Application Packages Limited (MAP Software)

Ce rachat va contribuer à étendre la modélisation des données tout au long du cycle de vie des bâtiments au-delà de la conception pour inclure la fabrication et la construction

Domaines
Archive 2011

Note de CAO.fr : que nos lecteurs ne confondent pas MAP Software et Micro Application, société d'édition française d'informatique grand public.

Paris, le 28 octobre 2011

Autodesk, éditeur leader de logiciels de conception 3D, d'ingénierie et de divertissement, vient d'annoncer le rachat de Micro Application Packages Limited (MAP Software), un éditeur britannique de logiciels de CAO, de FAO et de chiffrage des fabrications et constructions dans le domaine de la mécanique, de l'électricité et de la plomberie (MEP). Les technologies de MAP Software viendront compléter la gamme de solutions de modélisation des données du bâtiment (BIM) d'Autodesk destinées aux sous-traitants et ingénieurs MEP. Les termes de la transaction n'ont pas été révélés.

Avec le rachat de MAP Software, Autodesk va soutenir la migration des sous-traitants, ingénieurs, concepteurs et fabricants MEP qui proposent des services de conception, de détail, de chiffrage et de fabrication de systèmes MEP vers les flux de travail de conception par modélisation. L'ajout des produits de MAP Software au portefeuille d'Autodesk permet de proposer des outils supplémentaires pour la conception et la fabrication de systèmes de bâtiments et vient compléter les flux de travail AutoCAD, AutoCAD MEP et Autodesk Revit MEP sur l’ensemble du cycle de vie des projets. Avec cette acquisition, Autodesk étend son portefeuille de solutions pour sous-traitants et fabricants MEP en proposant des outils pour la fabrication et l'installation des systèmes MEP.

« Autodesk étend son portefeuille de solutions BIM tout au long du cycle de vie des bâtiments au-delà de la conception pour inclure la fabrication et la construction de systèmes de bâtiment pour le secteur de l'ingénierie MEP »,  déclare Jay Bhatt, vice-président chargé des solutions AEC chez Autodesk. « Le rachat de MAP Software nous permet de compléter les flux de travail, de la conception à la fabrication, avec des solutions de détail, de chiffrage et de fabrication pour les sous-traitants et ingénieurs MEP. »

« En proposant des outils de fabrication prenant en charge les flux de travail BIM, nous comblons le fossé entre la conception et la construction.  La modélisation des données du bâtiment deviendra un précieux outil de fabrication pour les ingénieurs MEP », poursuit Jay Bhatt.

« Depuis 1982, MAP Software est un éditeur leader de logiciels de détail, de chiffrage et de fabrication de systèmes de conduits, de canalisations, de plomberie et de confinement électrique destinés au marché des sous-traitants MEP », explique Peter Barcock, ancien directeur général de MAP Software. « Autodesk est un partenaire commercial précieux, qui partage notre attachement à faire évoluer la modélisation des données du bâtiment. En associant nos ressources, nous pouvons aider encore davantage les sous-traitants et ingénieurs MEP à étendre de façon transparente les informations de conception à la fabrication et à la construction au sein d'un flux de travail BIM. »

Autodesk a l'intention d'intégrer les solutions de MAP Software à son portefeuille AEC. Durant la transition, les clients et prospects de MAP Software peuvent continuer à visiter le site Web de la société pour se tenir informés.

« Depuis 10 ans, nous collaborons avec MAP Software pour aider l'industrie MEP à migrer vers la modélisation BIM », explique Bernie Tamasy, PDG d'un revendeur MAP Software, Technical Sales International, Inc. « À cet effet, nous avons mis à profit notre connaissance de l'industrie pour proposer aux sous-traitants et fabricants MEP des outils novateurs de fabrication par modélisation des données du bâtiment. Nous avons l'intention de poursuivre ces efforts dans le cadre d'un partenariat stratégique avec Autodesk.  Nous pensons que l'association du portefeuille BIM d'Autodesk et des logiciels de MAP Software permettra de poursuivre la transition de l'industrie vers la modélisation des données du bâtiment, de la conception à la fabrication. »

Perspectives commerciales
Cette transaction ne devrait pas avoir de répercussions sur les orientations annoncées le 18 août 2011.

Déclaration dite « Safe Harbor »

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives qui comprennent des risques et des incertitudes. Il s'agit notamment de déclarations concernant les points suivants : l'impact de cette acquisition sur les résultats financiers, les performances commerciales ainsi que les offres de produits et de services d'Autodesk ; l'engagement d'Autodesk vis-à-vis des clients de Micro Application Packages Limited ; et l'impact des fonctionnalités combinées des produits et la future évolution des produits Autodesk. Les facteurs qui pourraient faire que les résultats réels s'avèrent sensiblement différents de ceux escomptés ici sont notamment les suivants : des difficultés rencontrées lors de la signature du rachat de Micro Application Packages Limited et de l'intégration de l'activité de Micro Application Packages Limited, y compris de ses clients, fournisseurs et employés ; les coûts liés au rachat proposé ; la croissance de certains segments de marché conformément ou non aux prévisions ; l'environnement concurrentiel de l'industrie du logiciel et les réactions de la concurrence face à ce rachat ; le développement réussi de nouveaux produits ou la modification de produits existants, ainsi que le degré d'acceptation de ces derniers par le marché ; les conditions générales du marché et de l'économie ; l'arrivée en temps opportun des investissements attendus dans des opportunités de croissance, ainsi que leur volume ; la pression tarifaire ; l'impossibilité de parvenir à une réduction régulière des coûts et une augmentation de la productivité ; les modifications du calendrier de mise sur le marché et de retrait des produits ; l'impossibilité pour de nouvelles applications clés d'atteindre les niveaux prévus d'acceptation par les clients ; l'impossibilité de continuer à faire progresser les technologies ; l'interruption ou la cessation d'activité de nos conseillers ou développeurs tiers ; le coût et les conséquences des procédures réglementaires, ainsi que l'impact imprévu de la comptabilité des rachats.

Des informations complémentaires sur les facteurs potentiels pouvant affecter les résultats financiers d'Autodesk figurent dans le rapport annuel de la société déposé auprès de la Securities and Exchange Commission, sur le formulaire le 10-K pour l'exercice clos au 31 janvier 2011 et le formulaire 10-Q pour le trimestre clos au 31 juillet 2011. Autodesk n’est tenu à aucune obligation de mise à jour de ces déclarations prospectives suite à des événements ou des circonstances après la date à laquelle ces déclarations ont été faites.


Plus sur Autodesk : www.autodesk.fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail