Tout sur un acteur

Nous avons trouvé un communiqué sur cet acteur

Le 19 février 2015

Sopra Steria seule en lice pour le rachat de CIMPA

La filiale d'Airbus dédiée au PLM compte plus de 900 collaborateurs en Europe

Domaines

Toulouse, le 19 février 2015

Selon La Tribune du 18 février, le groupe aéronautique Airbus a annoncé, à l'issue de son comité européen, « la poursuite des négociations de vente de sa filiale Cimpa SAS avec le groupe Sopra Steria, acteur européen de la transformation numérique ».

Ces derniers mois, les négociations ont été menées auprès de plusieurs repreneurs potentiels. L'indien Infosys qui était encore sur les rangs ces dernières semaines n'est donc plus en course.

Sopra Steria seule en lice pour le rachat de CIMPA

Si l'acquisition définitive peut avoir lieu avant l'été, celle-ci est contestée par la plupart des salariés de CIMPA qui se battent pour rester au sein du groupe Airbus. Celui-ci représente en outre une part très majoritaire de son activité.

Airbus s'était engagé depuis le mileu de 2014 à « trouver un partenaire qui permettrait à Cimpa de poursuivre son développement à long terme et de diversifier ses marchés ». Le Groupe indique également « souhaiter se recentrer sur son cœur de métier aéronautique ».

L'avis de Denis LOURME, CAO.fr :

Depuis plusieurs années, CIMPA cherche à diversifier son activité en dehors du Groupe Airbus. Je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec la transformation du Centre de Compétences CAO du Groupe Saint Gobain (CCCAO), que j'ai vécue de l'intérieur, vers SGAO en 1985. Une sortie complète du Groupe, pilotée à l'époque par un certain ... Alain Minc. Les échelles n'étaient certes pas les mêmes pour ce qui est du nombre de collaborateurs. SGAO avait préparé et réussi la diversification de sa clientèle, même si son aventure a mal fini quelques années plus tard. Mais le groupe Saint Gobain, à l'opposé d'Airbus, représentait une multitude de métiers (verre, carton, bois, branche entreprise, et même métallurgie avec Pont A Mousson, ...). Les experts, consultants et formateurs CAO de l'époque (on ne parlait pas encore de PLM) pouvaient justifier, auprès d'une clientèle extérieure au Groupe, d'une expérience variée. SGAO avait gardé bêtement dans son nom un discret "SG" qui ne signifiait plus rien en termes d'acronyme. Il suffit de voir le logo actuel du CIMPA pour remarquer le lien fort - trop fort ? - avec le groupe Airbus. De quoi sans doute jeter le trouble auprès des entreprises dont le métier est très éloigné de l'espace et de l'Aéronautique.

Fondée en 1995, CIMPA est partenaire de Dassault Systèmes, PTC et Siemens et compte près de 1000 collaborateurs à travers l'Europe et propose ses services à l’international, dans les domaines aéronautique, défense, automobile, transport et énergie. Son cœur de métier repose sur l’expertise en Services PLM et se décline en 5 grandes activités : le conseil, l’intégration, les processus métiers, le support et la formation. Ses services basés sur la maîtrise des technologies PLM et des processus associés s’adressent aux sociétés industrielles et à leur écosystème : fournisseurs, partenaires, clients industriels.

Sopra Steria se présente comme le leader européen de la transformation numérique, et propose l’un des portefeuilles d’offres les plus complets du marché : conseil, intégration de systèmes, édition de solutions métier et Business Process Services.

Fort de 35 000 collaborateurs dans plus de 20 pays, le Groupe Sopra Steria affiche un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros (2013).


Plus sur CIMPA : www.cimpa.com

Plus sur Sopra Steria : www.soprasteria.com/fr/

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail