Tout sur un produit

Nous avons trouvé un communiqué sur ce produit

Le 24 octobre 2017

La nouvelle version de NX permet une véritable conception multi-domaines

L’intégration étroite avec les technologies de Mentor Graphics unifie les systèmes électriques, mécaniques et de contrôle

Domaines

Paris, octobre 2017

Siemens annonce une nouvelle version de son logiciel NX. Comme les versions précédentes, elle offre une facilité d’installation inégalée et permet une préservation parfaite des données. Cette dernière version délivre une nouvelle génération de solutions de conception, de simulation et de fabrication qui permettent aux entreprises de bénéficier de tous les avantages du jumeau numérique au travers de l’ensemble du processus de développement des produits. Elle unifie les systèmes électriques, mécaniques et de contrôle grâce à une intégration étroite avec Mentor Graphics Capital Harness et Xpedition, ce qui en fait la seule plateforme véritablement multi-domaines actuellement disponible sur le marché.

La nouvelle version de NX unifie les systèmes électriques, mécaniques et de contrôle
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Fondamentalement, NX est un outil évolutif de développement de produits piloté par les systèmes et basé sur la méthodologie RFLP (Requirements, Functional, Logical and Physical), qui constitue désormais un véritable pont entre les domaines logique et physique. S’appuyant sur la technologie Convergent Modeling, qui permet aux concepteurs de travailler et de modéliser en combinant des géométries maillées et des géométries précises de manière parfaitement intégrée, la nouvelle version associe des outils d’optimisation topologique, de création de géométries sophistiquées, de création de formes libres et de conception paramétrique, afin de faire de la conception générative une réalité.

« Cette nouvelle version de NX constitue clairement une étape importante pour Siemens et ses clients », commente Allan Behrens, de Taxal. « Réussir à aller plus loin que la technologie de modélisation convergente existante en incluant des développements significatifs dans les domaines de la conception générative, additive et multi-domaines constitue un véritable tour de force. Avec des nouveautés aussi importantes, je pense que les clients seront ravis de voir leurs investissements passés et futurs évoluer vers des fonctionnalités de pointe adaptées aux écosystèmes de conception et de fabrication de produits de demain, qui seront encore plus exigeants et souvent complexes. Ces développements font partie d’un ensemble plus vaste encore de nouveautés telles que l’amélioration des performances des grands assemblages et l’ingénierie basée sur les modèles. L’acquisition récente des technologies de CAO électronique (EDA - Electronic Design Automation) et de conception de faisceaux de câbles mises au point par Mentor, ainsi que l’intégration remarquablement rapide des faisceaux et des circuits imprimés dans l’écosystème NX, permettent à Siemens de proposer des solutions d’une portée inégalée. Ces dernières offrent des fonctionnalités bien supérieures à celles de la concurrence dans de nombreux domaines et sont très précieuses pour de nombreuses entreprises, notamment dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique. »

L’électronique est rapidement en train de devenir incontournable dans tous les produits, et ce dans tous les secteurs de l’industrie. Il est donc plus important que jamais que les concepteurs de systèmes électriques et mécaniques collaborent entre eux durant l’ensemble du processus de développement des produits. Grâce à une technologie développée par Mentor Graphics (société récemment rachetée par Siemens), la nouvelle version de NX établit une connexion directe entre ces deux types de conception. En reliant les schémas électriques au modèle 3D, aussi appelé « évaluation croisée » (cross-probing), les concepteurs de diagrammes de câblage et de faisceaux peuvent collaborer beaucoup plus étroitement, ce qui permet d’éviter les reprises longues et coûteuses dues à des problèmes électromécaniques.

Mais le travail multi-domaines ne concerne pas que la conception électrique. Les secteurs qui utilisent une grande quantité de tuyauteries, tels que la construction navale, tireront parti de l’intégration étroite entre les diagrammes d’instrumentation et les schémas 2D. Les nouveaux outils de NX permettent en effet aux ingénieurs de concevoir leurs canalisations et leurs diagrammes d’instrumentation en deux dimensions, tout en maintenant le lien entre leur conception et le modèle 3D. Cette synchronisation peut aider à éliminer les erreurs et à économiser du temps, les équipes collaborant plus étroitement que jamais.

« Les technologies embarquées devenant de plus en plus complexes, les outils de conception de produits doivent impérativement rester en avance sur la technologie multi-domaines requise pour développer des produits sophistiqués innovants », explique Bob Haubrock, vice-président senior responsable des logiciels d’ingénierie produits chez Siemens PLM Software. « Avec la nouvelle version de NX, Siemens fournit une plateforme véritablement multi-domaines, qui couvre les systèmes mécaniques, électriques et de contrôle. La collaboration étroite entre ces différents domaines de conception permettra à nos clients d’éliminer les erreurs, d’économiser du temps et de l’argent, et en fin de compte de développer des conceptions plus innovantes. »

L’obligation croissante de commercialiser plus vite les produits a rendu la conception générative indispensable pour leur développement. Grâce à l’intégration de nombreux outils, les concepteurs disposent de plus de souplesse et de possibilités pour traiter les géométries complexes. La combinaison de ces technologies permet également aux entreprises de dépasser les solutions classiques qui se concentrent uniquement sur l’optimisation de la forme, et ainsi de travailler de façon véritablement pluridisciplinaire.

Dans le cadre de leur effort constant pour réduire le poids des composants et mieux utiliser les ressources, les entreprises cherchent à incorporer des structures lattices (treillis), afin d’atteindre ces objectifs sans compromettre la robustesse et l’intégrité structurelle. La nouvelle version de NX propose de nouvelles approches de conception pour la fabrication additive, dont la possibilité d’utiliser des lattices. Avec Convergent Modeling, il est possible de travailler directement avec des géométries maillées telles que ce type de structures, ce qui évite le long processus de conversion de données habituellement requis. Les entreprises peuvent ainsi commercialiser beaucoup plus vite des produits plus légers et plus robustes.

« Le fait que la géométrie maillée se présente désormais sous la forme d’un corps convergent et se comporte en gros comme une feuille ou un corps solide offre de nombreux avantages. Cela rendra notre flux de travail beaucoup plus efficient et nous permettra d’économiser du temps, que nous pourrons consacrer à d’autres choses, comme, par exemple, des projets supplémentaires », ajoute Jonas Brochman, spécialiste des méthodes d’ingénierie dans le service Ingénierie de fabrication de l’entreprise suédoise GKN Aerospace Engine Systems. « La possibilité de compenser et repositionner de façon associative et contrôlée les données scannées (maillées) de pièces physiques nous aidera beaucoup à gagner en efficience et à améliorer la qualité des résultats obtenus. »

Avec cette nouvelle édition, NX reste fidèle à la réputation qui est la sienne depuis plusieurs décennies : celle d’être la solution qui préserve le mieux les données des utilisateurs. Il est en effet possible d’ouvrir des données issues de n’importe quelle édition précédente de NX et de les utiliser directement - sans aucune conversion préalable - dans la nouvelle version du logiciel.

Pour plus d’informations, suivre ce lien.


Plus sur Siemens PLM Software : www.siemens.com/plm

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail