Tout sur un produit

Nous avons trouvé un communiqué sur ce produit

Le 21 septembre 2016

De nouvelles solutions d’impression 3D MakerBot pour professionnels et enseignants

Les MakerBot Replicator+ et Replicator Mini+ voient leurs performances améliorées

Domaines

Brooklyn, New-York, septembre 2016

MakerBot, leader mondial du secteur de l’impression 3D de bureau et filiale de Stratasys, a annoncé aujourd’hui le lancement de nouvelles solutions d’impression 3D qui répondent à l’ensemble des besoins des professionnels et des enseignants. MakerBot estime que ses nouvelles solutions offrent aux ingénieurs et aux concepteurs une manière plus rapide et plus efficace de développer leurs idées et permet aux enseignants de mieux intégrer l’impression 3D en classe afin d’enseigner la créativité et la résolution de problèmes.

De nouvelles solutions dfimpression 3D MakerBot pour les professionnels et enseignants
MakerBot Replicator+ (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le nouveau MakerBot Print et les nouvelles applications pour mobiles sont conçus pour permettre aux professionnels d’intégrer facilement MakerBot dans leur flux de travail et pour aider les enseignants à faire découvrir l’impression 3D à leurs étudiants. Ces applications permettent de contribuer à optimiser le processus de préparation de l’impression, de gagner du temps et de produire des impressions de qualité supérieure. Les nouveaux modèles MakerBot Replicator+ et Replicator Mini+ ont été repensés et testés afin d’améliorer leurs performances et offrent désormais une impression plus rapide, plus aisée et plus fiable avec un volume de construction accru. Le nouveau kit de filaments en PLA robuste gris ardoise permet aux ingénieurs de créer des prototypes et des éléments extrêmement résistants et plus durables. MakerBot lance aussi Thingiverse Education qui permet aux enseignants de découvrir les contenus pédagogiques 3D créés par leurs collègues.

« Chez MakerBot, nous avons vécu une évolution culturelle l’an dernier. Désormais, l’écoute et la compréhension des besoins de nos clients sont les pierres angulaires de notre entreprise. Cela nous a permis de comprendre de manière approfondie l’ensemble des besoins des professionnels et des enseignants, ce qui a guidé notre processus de développement de produits », a déclaré Jonathan Jaglom, PDG de MakerBot. « Nos nouvelles solutions destinées aux professionnels et aux enseignants reposent sur des rétroactions concernant la manière dont nous pouvons accélérer et optimiser le processus de conception par itération et faire en sorte qu’il soit plus facile et plus efficace d’enseigner avec une imprimante 3D de bureau ».

MakerBot Print & Mobile

Il peut être difficile d’intégrer l’impression 3D de bureau à votre flux de travail et cela peut nécessiter du temps. Voilà pourquoi MakerBot a mis au point des solutions d’impression 3D connectées qui permettent de faciliter ce processus. Une nouvelle version de MakerBot Mobile intègre une fonction de configuration qui guide l’utilisateur à chaque étape du processus d’installation de l’imprimante 3D. Une fois que vous êtes opérationnel, le nouveau logiciel d’impression MakerBot permet d’optimiser l’expérience d’impression 3D, quel que soit le flux de travail. La prise en charge native de la CAO permet par exemple à l’utilisateur d’importer facilement les fichiers et les assemblages de CAO courants. Cette nouvelle fonctionnalité ne nécessite plus de recourir aux fichiers STL et peut entraîner des gains de temps significatifs en réduisant le nombre de fichiers que l’utilisateur doit gérer ainsi que les étapes répétitives pour chaque itération. Désormais, les utilisateurs peuvent même organiser des fichiers 3D et plusieurs plaques de construction dans des projets et envoyer facilement les fichiers de projets en pièces jointes pour collaborer avec d’autres personnes. Le stockage des informations sous forme de fichiers de projets complets au lieu de fichiers de modèles indépendants permet aux utilisateurs d’enregistrer les paramètres d’impression et de créer l’agencement des plaques d’une ou plusieurs conceptions en un seul fichier.

MakerBot Print améliore également le processus de préparation de l’impression, ce qui permet de gagner du temps et d’aider les utilisateurs à obtenir des impressions de haute qualité. La nouvelle fonctionnalité Auto Arrange positionne automatiquement les objets sur plusieurs plaques de construction afin de les imprimer de manière simultanée ou séquentielle. La fonction de paramétrage d’impression dynamique permet aux utilisateurs de modifier des paramètres tels que la résolution ou l’épaisseur de chaque modèle de la plaque de construction, ce qui permet de gagner du temps en imprimant simultanément des modèles dotés de différents paramètres d’impression. Une nouvelle option d’aperçu avant impression permet aux utilisateurs de vérifier le chemin d’accès de Smart Extruder+ afin d’y apporter des modifications avant d’imprimer un modèle. Les utilisateurs peuvent examiner chaque couche individuelle ou lancer un aperçu vidéo animé afin de voir le placement des matériaux et de valider que les éléments de petite taille peuvent être imprimés.

MakerBot Print et la nouvelle application MakerBot Mobile prennent en charge différentes configurations professionnelles ou scolaires grâce aux capacités de télésurveillance et d’impression de MakerBot. Les utilisateurs individuels et les petites et grandes organisations bénéficient désormais d’une souplesse pour contrôler et surveiller plusieurs imprimantes 3D au sein d’une entreprise ou d’un établissement scolaire, dans différents bâtiments ou même dans différentes régions du globe grâce à des flux de caméras et des informations sur l’état des impressions. MakerBot Print et une version mise à jour de MakerBot Mobile sont disponibles dès à présent.

MakerBot Replicator+ et Replicator Mini+

Les nouveaux MakerBot Replicator+ et Replicator Mini+ ont été repensés et testés afin d’améliorer leurs performances, ce qui permet de bénéficier d’une impression plus rapide, plus aisée et plus fiable avec un volume de construction accru. Les deux imprimantes disposent d’un portique et d’un Z-stage améliorés grâce à des matériaux plus rigides et une construction plus robuste permettant d’obtenir des impressions homogènes et prévisibles. Lors de la phase de développement, les nouvelles imprimantes 3D de MakerBot et leurs sous-systèmes ont fait l’objet de plus de 380 000heures de tests exhaustifs dans plusieurs installations afin de garantir des performances fiables et de haute qualité. Au cours de ce processus, MakerBot a travaillé en étroite collaboration avec Stratasys afin de mettre en œuvre de nouvelles procédures homogènes pour une qualité d’impression améliorée, des tests sur la durée de vie des produits et la validation des résultats de test.

Les nouveaux modèles MakerBot Replicator+ and Replicator Mini+ sont plus rapides et plus silencieux que leurs prédécesseurs. Ils offrent en outre des volumes de construction accrus permettant d’imprimer des modèles de plus grande taille ou plusieurs exemplaires simultanément. Le modèle MakerBot Replicator+ est environ 30 pour cent plus rapide, offre un volume de construction 25 pour cent plus important et est 27 pour cent plus silencieux que l’imprimante 3D de bureau de 5e génération MakerBot Replicator. Le modèle MakerBot Replicator Mini+ est environ 10 pour cent plus rapide, offre un volume de construction 28 pour cent plus important et est 58 pour cent plus silencieux que l’imprimante 3D MakerBot Replicator Mini Compact. Les modèles MakerBot Replicator+ et Replicator Mini+ sont livrés avec le MakerBot Smart Extruder+ échangeable qui est conçu et testé pour fournir des performances améliorées à long terme.

En ce qui concerne l’impression 3D, les concepteurs et les ingénieurs privilégient la prévisibilité et le degré de ressemblance de l’impression par rapport à son modèle numérique. À cet égard, les nouveaux modèles MakerBot Replicator+ et MakerBot Replicator Mini+ améliorent plusieurs aspects de la qualité d’impression, notamment la précision des impressions, l’aspect des surfaces et la réduction de la déformation et du gondolement. Ces améliorations de la qualité d’impression sont possibles grâce au nouveau matériel, notamment le portique, le Z-Stage, la plaque de construction, et le chariot de l’extrudeuse (Replicator+ uniquement), associé aux améliorations du firmware et à un nouveau moteur de tranchage. Le modèle MakerBot Replicator+ comporte aussi une plaque de construction souple qui permet de retirer facilement les impressions de grande taille en pliant simplement la plaque. La nouvelle plaque de construction adhérente qui équipe les deux nouvelles imprimantes garantit que les impressions adhèrent mieux sans qu’il soit nécessaire d’utiliser du ruban bleu, offrant ainsi une fiabilité améliorée et une réduction de la déformation et du gondolement. Les nouvelles conceptions d’îlots et de supports se détachent plus facilement, ce qui permet de bénéficier d’une surface d’impression plus propre.

L’équipe de conception industrielle de Canary, la start-up de sécurité domestique connaissant la croissance la plus rapide, utilise les imprimantes 3D MakerBot depuis un certain temps et a récemment eu l’occasion de tester les nouvelles solutions MakerBot destinées aux professionnels. « L’utilisation d’une imprimante 3D de bureau MakerBot nous a permis d’accélérer le développement du nouveau système Canary Flex en nous permettant de produire un prototype rapidement et de réaliser plusieurs itérations de la conception », a déclaré James Krause, directeur de la conception industrielle chez Canary. « Nous étions enthousiastes à l’idee de tester le nouveau modèle MakerBot Replicator+ et nous avons immédiatement remarqué que le flux de travail était plus rapide et que des améliorations majeures ont été apportées sur le plan de la qualité et de la vitesse d’impression ».

Le prix de vente conseillé du MakerBot Replicator+ est de 2499 USD et celui du MakerBot Replicator Mini+ est de 1299 USD. Ces deux modèles sont disponibles dès à présent. MakerBot offre le modèle MakerBot Replicator+ au prix de lancement de 1999 USD et le MakerBot Replicator Mini+ à 999 USD jusqu’au 31 octobre 2016.

Kit de filaments en PLA robuste gris ardoise

MakerBot lance également un nouveau kit de filaments en PLA robuste gris ardoise qui est conçu pour donner la possibilité aux professionnels de créer des prototypes et des éléments extrêmement résistants et durables qui permettent de gagner du temps et de réaliser des économies lors des phases de test. Ce nouveau kit se compose de trois bobines de filaments en PLA robuste MakerBot de couleur gris ardoise et de l’extrudeuse pour PLA robuste MakerBot Smart Extruder+. Le PLA robuste MakerBot associe les meilleures caractéristiques des filaments en PLA et en ABS : il est aussi résistant que l’ABS et présente une résistance similaire à la traction, à la compression et à la flexion. En outre, l’impression est aussi facile et fiable qu’avec le PLA. Il est également conçu pour offrir une tension accrue avant de casser, comme l’ABS. Ces qualités font qu’il est particulièrement adapté pour réaliser des prototypes fonctionnels et des gabarits et éléments de prototypes dotés de filetages et de fermoirs à pression. Le PLA robuste MakerBot a été testé et optimisé pour imprimer de manière fiable et facile avec l’extrudeuse pour PLA robuste Smart Extruder+. Le prix de vente conseillé du kit de filaments en PLA robuste gris ardoise est de 379 USD. Il est disponible dès à présent.

« Le nouveau PLA robuste MakerBot est une solution fiable pour l’impression fonctionnelle. Nous l’utilisons principalement pour le prototypage de pièces et de gabarits pour les tests des cycles de produits », a déclaré Mack Mor, ingénieur produits en chef chez OXO qui teste le PLA robuste MakerBot depuis quelques mois. « La flexibilité est essentielle pour les pièces qui ne cassent pas, même avec des éléments fins qui poseraient habituellement problème. L’adhérence entre les couches est forte, mais le retrait de l’îlot reste extrêmement facile. Par ailleurs, le matériau glisse bien donc il est adapté aux fermoirs à pression ».

Pour aider les ingénieurs et les concepteurs à améliorer leurs prototypes, MakerBot publie également des manuels de procédure détaillés qui expliquent des techniques telles que le collage, le ponçage, la peinture, le formage sous vide, les inserts en laiton et le moulage silicone.

Thingiverse Education Thingiverse Education est une nouvelle plate-forme qui permet aux enseignants de se connecter les uns aux autres pour apprendre les bonnes pratiques en matière d’impression 3D et échanger des connaissances. Elle offre déjà plus d’une centaine de plans de cours qui ont été créés par d’autres enseignants et ont été validés par les experts de l’enseignement et des programmes scolaires de MakerBot. Les enseignants peuvent filtrer les plans de cours par matière, niveau ou standard et, dans l’esprit de Thingiverse, les remanier afin de les adapter à leurs objectifs pédagogiques spécifiques. « Nous sommes persuadés que la mise en œuvre de l’impression 3D en classe ne peut réussir que si la technologie complète les objectifs pédagogiques de l’enseignant, » a déclaré Drew Lentz, directeur de MakerBot Learning. « Une nouvelle rubrique de Thingiverse est consacrée au contenu éducatif, ce qui permet aux professeurs de s’unir à une vaste communauté d’enseignants de bénéficier d’un accès tout nouveau à des plans de cours, des ressources et d’autres façons d’utiliser l’impression en 3D en cours. »


Plus sur MakerBot : www.makerbot.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail