Tout sur un produit

Nous avons trouvé un communiqué sur ce produit

Le 29 mai 2013

Le logiciel de simulation MOCEM au coeur de la coopération entre la DGA et son homologue norvégien

Une coopération portant sur la surveillance maritime par radar

Domaines
Archive 2013

Paris, le 29 mai 2013

Les 16 et 17 avril derniers, la DGA a accueilli à Bruz son homologue norvégien, le FFI (Forsvarets forsknings institut) dans le cadre d’une coopération portant sur la surveillance maritime par radar.

Alyotech a assuré, en tant que concepteur de la nouvelle version du logiciel MOCEM, la prise en main par la DGA, le FFI et l’ONERA des nouvelles capacités de simulation. Corentin Le Barbu a notamment détaillé à l’équipe franco-norvégienne les nouvelles capacités de la version V4 de MOCEM. Cette évolution permet de prendre en compte l’effet sur le signal radar des mouvements des navires à la mer. Ces mouvements déforment l’image radar (SAR) mais ouvrent également des possibilités de traitements par technique d’imagerie ISAR (Inverse SAR).


Simulation de données radar à partir de modèles 3D (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Cette évolution de la simulation, très lourde en charge de calcul, est rendue accessible aux experts de la Défense par la maîtrise des équipes d’Alyotech des capacités de calcul GPU, issues du monde du jeu vidéo, et désormais disponibles et incontournables pour le calcul scientifique.

La coopération se poursuivra à Toulon en septembre prochain, où le radar norvégien acquerra des images de navires militaires en mer.

Les navires français seront équipés de centrales inertielles, ce qui permettra de réinjecter les mouvements des navires (tangage, roulis, lacet, …) dans les simulations et ainsi de produire des signaux simulés dans les conditions exactes des acquisitions réelles. Il s’agira alors de démontrer la représentativité des techniques de modélisation et de simulation radar développées dans le logiciel MOCEM.

Par ses efforts de recherche dans les domaines métiers et la programmation GPU, Alyotech illustre ici sa capacité à offrir des potentiels d’innovation aux acteurs de la Défense européenne.


Plus sur Alyotech : www.alyotech.fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail