Tout sur un produit

Nous avons trouvé un communiqué sur ce produit

Le 24 juin 2014

Les GPU NVIDIA ouvrent la voie à l’introduction de l’ARM64 dans le calcul haute performance

Les premières plates-formes associant ARM64 et GPU seront rendues disponibles en juillet

Domaines
Archive 2014

Leipzig, Allemagne (ISC’14) le 23 juin 2014

NVIDIA a annoncé aujourd'hui que plusieurs fournisseurs de serveurs misent sur les performances des accélérateurs GPU NVIDIA pour lancer les premiers systèmes de développement ARM 64 bits au monde à destination du calcul haute performance (HPC).

Les GPU NVIDIA ouvrent la voie à l’introduction de l’ARM64 dans le calcul haute performance

Cirrascale RM1905D avec deux accélérateurs GPU Tesla K20 (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Initialement les CPU pour serveur ARM64 ont été principalement conçus pour les micro-serveurs et les serveurs Web en raison de leur efficacité énergétique extrême. Ils peuvent maintenant s’attaquer à des charges de travail HPC lorsqu’ils sont associés à des accélérateurs GPU utilisant la technologie de la plate-forme de programmation parallèle NVIDIA CUDA 6.5, qui prend en charge les processeurs ARM 64 bits.

Les GPU offrent aux fournisseurs de serveur ARM64 la capacité de gérer les charges de travail HPC, leur permettant de développer des systèmes hautes performances de qualité, qui maximisent l’efficacité énergétique de l’architecture ARM et la flexibilité des systèmes. Une liste des premiers systèmes ARM64 est fournie ci-dessous.

Options HPC hautement efficaces

Équipés de CPU ARM64 et d’accélérateurs GPU NVIDIA Tesla K20, les nouveaux serveurs ARM64 Applied Micro X-Gene offriront aux clients une gamme élargie d’options HPC efficaces permettant la gestion des calculs haute performance intensifs et des charges de travail de centre de données. En outre, les utilisateurs pourront immédiatement profiter des centaines d’applications HPC existantes accélérées par CUDA, qu’elles soient scientifiques ou d’ingénierie, par simple recompilation pour les systèmes ARM64.

« NVIDIA a créé la plate-forme de calcul accélérée la plus complète optimisée pour le HPC, avec ses serveurs, ses logiciels, ses outils de développement, ses processeurs et ses technologies associées, » déclare Ian Buck, vice-président de la division calcul accéléré de NVIDIA.

« La technologie GPU permet aux fournisseurs de serveurs de développer des systèmes HPC efficaces autour de processeurs ARM64 flexibles. Ce résultat a permis l’émergence de nouvelles solutions HPC hautement novatrices. »

ARM pour la découverte scientifique

« Nous souhaitons mettre à profit les dernières avancées technologiques, à la fois au sein et au-delà du marché HPC, pour faire évoluer la science dans de nouvelles voies », a déclaré Pat McCormick, chercheur au Los Alamos National Laboratory. « Nous travaillons avec NVIDIA pour explorer comment nous pouvons unir l’accélération GPU avec de nouvelles technologies telles que l’architecture ARM pour atteindre de nouveaux niveaux dans la découverte scientifique et dans l'innovation

« La disponibilité des serveurs ARM 64 bits accéléré est l'un des développements les plus significatifs pour frapper le marché HPC cette année », a déclaré Earl Joseph, vice-président du programme IDC pour le HPC. «IDC considère qu'il y a un intérêt substantiel dans la communauté HPC à travers l'évaluation des systèmes GPU accélérés ARM 64 bits pour des projets informatiques de la prochaine génération. »

Disponible le mois prochain

Les premières plates-formes de développement associant ARM64 et GPU seront rendues disponibles en juillet par Cirrascale Corp. et E4 Computer Engineering, et la mise en place des systèmes de production est attendue plus tard cette année. Le groupe Eurotech prévoit également d’expédier des systèmes de production plus tard cette année. Références du système :

  • Cirrascale RM1905D : Serveur 1U à haute densité avec deux accélérateurs GPU Tesla K20 ; pour applications haute performance, à faible coût total de possession pour un cloud privé, public, pour applications HPC ou d’entreprise.
  • E4 EK003 – Serveur de production 3U à faible consommation, serveur à double carte mère et doté de deux accélérateurs GPU Tesla K20 conçus pour le traitement sismique des signaux et des images, l’analyse vidéo, l’analyse de pistes, les applications Web et le traitement MapReduce.
  • Eurotech – Configuration à ultra-haute densité, l'efficacité énergétique et la configuration du serveur Aurora HPC modulaire sont basés sur la technologie exclusive Brick et utilise un refroidissement direct du liquide.

Les GPU Tesla de NVIDIA sont des accélérateurs massivement parallèles inspirés du modèle de programmation et de la plate-forme de calcul parallèle NVIDIA CUDA. Les GPU Tesla sont conçus depuis leur conception pour des applications de HPC, de science informatique, de calcul intensif, d’analyse de données d’envergure et d’apprentissage automatique à haut rendement énergétique, offrant une accélération beaucoup plus élevée que dans le cas d’une approche uniquement CPU, pour un éventail d’applications scientifiques et commerciales.

NVIDIA démontre ces nouveaux systèmes de développement ARM pendant l’International Supercomputing Conference sur le stand 230 du 23 au 26 juin.


Plus sur NVIDIA : www.nvidia.fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail