Tout sur un produit

Nous avons trouvé un communiqué sur ce produit

Le 28 décembre 2011

MSC Software et Sigmadyne proposent de nouvelles fonctionnalités pour optimiser les systèmes optiques

La dernière version de SigFit permet de générer directement des réponses du système optique au format MSC Nastran

Domaines
Archive 2011

Les Ulis, le 28 Décembre 2012

MSC Software, leader des solutions de simulation multidisciplinaire, permettant aux entreprises d’innover rapidement lors du développement de leurs produits, annonce aujourd’hui que la société Sigmadyne, spécialiste du conseil en analyse par éléments finis et de développement de logiciels, vient de développer des fonctionnalités avancées pour l’analyse de systèmes optiques, utilisant MSC Nastran comme principal logiciel de simulation. 

La dernière version de SigFit, un pré- et post-processeur développé par Sigmadyne, permet de générer directement des réponses du système optique au format MSC Nastran. Il est ainsi possible d’utiliser les capacités d’optimisation de MSC Nastran pour les systèmes optiques.


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Une bonne évaluation des performances optiques de miroirs, dégradées par les déformations dues aux surfaces réfléchissantes et réfractives, dépend essentiellement de l’évaluation précise des déformations. SigFit est capable de générer une définition polynomiale optimisée (« best-fit ») des déformations prévues de ce type de surface optique sous la forme d’équations de contraintes multipoints de MSC Nastran (équations MPC). Les ingénieurs peuvent alors utiliser MSC Nastran en exploitant ces informations pour caractériser les déformations des surfaces optiques en utilisant des définitions polynomiales utilisées habituellement dans la conception optique. Ces équations ont été enrichies pour prendre en charge un plus grand nombre d’applications avec un étirement important de la surface qui assure l’exactitude des conditions de charges thermo-élastiques.

Les téléscopes d’aujourd’hui sont souvent équipés de miroirs qui corrigent les erreurs de surfaces optiques dues aux charges thermiques ou structurelles. Un problème de conception fréquent consiste à déterminer le nombre et la position des actionneurs nécessaires pour corriger ces erreurs.  MSC Nastran permet de prédéterminer les surfaces optiques affectées et les fonctions d’influence pour un grand ensemble de positions d’actionneur possibles. 

SigFit fournit de nombreuses autres options permettant d’utiliser MSC Nastran dans l’analyse de systèmes optiques. SigFit exploite les résultats des analyses effectuées par MSC Nastran dans divers formats natifs directement exploitables en entrée par différents systèmes de conception optique. Des exemples sont les changements de température et de contrainte dans l’indice de réfraction, y compris la biréfringence accidentelle. Utilisés ensemble, MSC Nastran et SigFit, offrent des synergies dans la conception de systèmes optiques de précision.

Victor Genberg, PDG de Sigmadyne, a insisté sur l’importance des capacités clefs de MSC Nastran dans son activité : « MSC Nastran est un outil formidable d’analyse multidisciplinaire. Il permet d’accéder aisément aux données en entrée et sortie de l’analyse. Pour exécuter SigFit en profitant de toute sa panoplie de types d’analyse optomécaniques, il faut disposer de la géométrie du modèle, des déplacements, des températures et des contraintes. La facilité d’accès à ces données à partir de MSC Nastran fluidifie l’interaction avec SigFit et ses outils puissants. » 


Plus sur MSC Software : www.mscsoftware.com

Plus sur Sigmadyne : www.sigmadyne.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail