Le 14 Septembre 2022

Le fabricant de fenêtres, MéO, s’appuie sur les solutions de Magic Software pour piloter ses activités et passer à l’Industrie 4.0

Domaines

Paris, le 14 septembre 2022

 

Le fabricant de fenêtres, MéO, s’appuie sur les solutions de Magic Software pour piloter ses activités et passer à l’Industrie 4.0
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Mené en deux temps, le projet lancé par le premier fabricant français de menuiseries bois-aluminium visait à refondre son SI en décloisonnant son ERP dont la maintenance était devenue trop lourde. Aujourd’hui, grâce aux solutions de Magic Software, MéO dispose d’une totale maîtrise de l’ensemble de ses flux métiers (via la plateforme Magic xpi) et de sa solution de pilotage opérationnel (Magic FactoryEye) qui, à terme, devrait lui permettre d’optimiser la performance de l’ensemble de ses ateliers de production.

 

Créateur du concept bois-aluminium en 1983, MéO est le 1er fabricant de menuiseries bois-aluminium sur-mesure, décoratives, accessibles et performantes. Grâce à un bureau d’étude R&D intégré, MéO a imaginé et breveté un nouveau concept de fenêtres à frappe et de baies coulissantes et propose une large gamme de portes d’entrée et de verrières et vérandas bois-aluminium. MéO fait partie du Groupe LIEBOT fondé en 1745 par Anselme Briand en Vendée et qui, depuis toujours, n’a cessé d’évoluer, d’innover et d’investir pour devenir, au fil des ans, le premier fabricant français de fenêtres et de façades et l’un des tout premiers acteurs européens. Le Groupe est organisé autour de deux grandes activités :  « fenêtre industrielle » (dont fait partie MéO) et « façade ».

 

Intégrer les processus applicatifs métiers et libérer les données

Anthony Fèvre, Responsable SI de MéO, déclare : « Notre projet remonte à 2019. À l’époque, nous avions pour priorité de décloisonner notre ERP en sortant un certain nombre de données, notamment nos données techniques et clients, afin de regagner en agilité. Le choix de Magic Software s’est fait de façon opportuniste lors d’une visite sur un salon où nous avons découvert leur solution Magic xpi et été séduits par son potentiel d’intégration et d’orchestration des flux, tout en proposant en parallèle une grande flexibilité et ouverture au niveau de la restitution des données. »

 

Précisons que Magic xpi est une plateforme d’intégration centralisée, pour orchestrer les processus de l’entreprise, avec des connecteurs maintenus à jour, tout au long du cycle de vie des applications et une capacité d’exécution de ces flux métiers, dans le cloud, sur site ou en mode hybride.

MéO décide alors de cartographier l’ensemble des flux existants au sein de ses nombreuses applications et de transférer ses données techniques et clients (gestion commerciale) au sein de logiciels métiers dédiés. Dans la foulée, il met en place des ateliers de travail pour voir comment intégrer tous ces flux via la plateforme Magic xpi (données techniques, clients ou encore celles liées à son ERP ou à son logiciel de pilotage de la production MES).

Très vite, des formations sont organisées en interne afin de permettre aux équipes informatiques de prendre la main sur la solution Magic xpi et de devenir autonomes en mode « 24 h/24 et 7 j/7 ». Deux sessions sont planifiées, une première fin 2019 et une autre au début de l’année 2020, au cours de laquelle les premiers flux relatifs aux données clients sont déployés.

 

Anthony Fèvre précise : “Les données clients sont partout, dans toutes nos applications, mais dans ce cas précis, nous avons décidé de donner la priorité à l’ERP en termes de mise à jour et de restitution. Cette nécessité de définir le sens des flux et où se situent les ‘données maîtres’ est très importante : cela doit être effectué lors de chaque déploiement. C’est pourquoi il était important pour nous de pouvoir maîtriser la solution en interne et de faire appel aux consultants experts de Magic Software uniquement lors de nouveaux projets d’intégration.”

 

Puis suivront les flux relatifs aux articles produits, aux commandes, à la gestion du cycle de vie de production et, in fine, à la gestion des livraisons. Pour l’heure, si ces flux sont tous déployés, ils ne sont pas pour autant tous en production, car les solutions ne le sont pas, à l’exception de l’ERP.

 

Avec l’industrie 4.0, concilier les défis des équipes IT et des opérations

La deuxième étape du projet concerne la mise en œuvre du module de supervision Matics au sein de la solution FactoryEye de Magic Software, une solution dédiée aux industries manufacturières qui associe traitement intelligent des données de production et expertise d’intégration, afin de faire communiquer les ateliers avec les outils informatiques d’une même organisation, créant ainsi une passerelle cruciale entre les équipes IT et les opérations.

 

Anthony Fèvre explique : “Cette deuxième étape vise à moderniser nos sites de production et à tendre vers des ateliers de type 4.0. Pour ce faire, nous avons demandé à Magic Software de réaliser un POC (Proof of Concept) concernant le périmètre de notre activité ‘fenêtre’. À l’issue de ce test qui s’est déroulé entre janvier et avril 2021, nous sommes rentrés directement en phase de production sur un de nos sites, et ce, sur la base d’un contrat annuel en mode Saas.

 

Depuis, MéO ne cesse de faire évoluer la plateforme en organisant des comités techniques hebdomadaires, l’objectif étant de pouvoir superviser les ateliers de fabrication afin de prendre les bonnes décisions, en temps réel, et d’améliorer la productivité. Puis, un deuxième POC a été réalisé au niveau du groupe en juillet 2021 et a débouché sur la signature d’une offre commune à l’ensemble des sites de production (soit une trentaine de machines au total).

 

Anthony Fèvre poursuit : “Aujourd’hui, grâce à la mise en œuvre des solutions de Magic Software, nous avons une bien meilleure maîtrise de nos flux et disposons d’informations en temps réel qui nous sont très utiles pour optimiser nos lignes de production et améliorer nos performances. Nous avons aussi gagné en efficience collaborative, notre objectif étant à terme d’utiliser un seul et même portail d’entrée pour toutes les entités du groupe.”

 

Eric Choppe, Directeur général France et Europe du sud de Magic Software, conclut : “Les projets IT menés par le Groupe LIEBOT depuis 3 ans témoignent de l’importance d’une bonne maîtrise de l’ensemble de ses données, tant au niveau des systèmes informatiques (IT) que des opérations (OT) avec les outils de suivi, décisionnels… pour mieux piloter dans les usines. Nous sommes heureux de pouvoir les accompagner sur ces différents enjeux en leur apportant une véritable cohérence au niveau des solutions déployées et, de fait, plus d’efficacité au niveau des délais et des usages pour une productivité maîtrisée.”

 


Plus sur Magic Software : www.magicsoftware.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)