Le 10 Janvier 2023

Etude « L'industrie européenne en transition »

90% des entreprises estiment que la crise actuelle va durer

Domaines

Lyon, le 10 janvier 2023

Etude « L'industrie européenne en transition »

En Europe, l'industrie manufacturière est confrontée à des défis d'une ampleur sans précédent. L'explosion des coûts énergétiques et l'instabilité des chaînes d'approvisionnement obligent à repenser les fonctionnements opérationnels, d’autant plus que près de neuf entreprises sur dix s'attendent à ce que ce degré d'incertitude élevé persiste dans les années à venir. En réponse à ce contexte fragile, les industriels mettent en place de nouvelles stratégies, avec deux objectifs prioritaires : accélérer la transformation numérique et renforcer les coopérations avec leurs écosystèmes de fournisseurs.

Ce sont les conclusions de l’enquête « L'industrie européenne en transition », dans laquelle plus de 440 décideurs de 19 pays européens ont été interrogés* par Aras, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions PLM pour concevoir, construire et exploiter des produits complexes.

"Dans le contexte d'un mélange inquiétant de flambée des coûts énergétiques, de risques géopolitiques et des menaces sur le marché du travail, l'industrie européenne est actuellement très préoccupée par la sécurisation de sa production.
En réponse à l'instabilité des chaînes d'approvisionnement, 40% des entreprises ont déjà mis en place une coopération plus étroite avec leurs fournisseurs, 39% y travaillent et 17% le prévoient. 
Ce qui est frappant lorsqu'on compare les pays au sein de l'Europe, c'est que les préoccupations relatives à la chaîne d'approvisionnement sont particulièrement perceptibles au Royaume-Uni. À la suite du Brexit, une entreprise sur deux y a déjà mis en place un rapprochement avec ses fournisseurs."

Stéphane Guignard, Vice-Président des Opérations Europe - Aras

La numérisation de la chaîne d'approvisionnement est un autre élément important pour renforcer la résilience. 36% des entreprises ont déjà redéfini leur chaîne d'approvisionnement pour mieux prendre en compte le numérique, et 42% sont en train de le faire. Environ une entreprise sur trois a fait face à l'instabilité des chaînes d'approvisionnement en modifiant ses produits et déjà plus d'une sur quatre a relocalisé ses sites de production. 

Les défis n'ont jamais été aussi grands qu'aujourd'hui

La pression sur les entreprises n'a jamais été aussi forte, mais les résultats de l'enquête sont également encourageants : huit entreprises sur dix admettent que la perspective d'une instabilité permanente des chaînes d'approvisionnement est une source d'inquiétude. Toutefois, grâce aux mesures préventives qui ont déjà été adoptées dans toute l'Europe et à celles qui sont déjà prévues, l'industrie manufacturière peut mieux se positionner pour faire face aux crises futures.

Cette perspective d’avenir est essentielle car les incertitudes persistent pour les entreprises européennes. Ainsi, neuf participants à l'enquête sur dix estiment que les défis auxquels leur entreprise est confrontée n'ont jamais été aussi complexes qu'aujourd'hui. 

Questionnées sur l'avenir, les personnes interrogées ont indiqué que les choses ne devraient pas se simplifier, du moins à moyen terme. 88% des participants à l'enquête estiment que les prochaines années continueront d'être tout aussi incertaines. Face à ces enjeux, les entreprises doivent agir, notamment en se réinventant constamment et en exploitant pour elles-mêmes les gains d’efficacité permis par la transformation numérique des process et des chaînes d’approvisionnement et de production. Ce n'est qu'ainsi qu'elles pourront résister aux bouleversements économiques de cette crise multiple.

*À propos de l’enquête
L'enquête « L'industrie européenne en transition » a été réalisée à la fin de l'automne 2022 par le Cabinet Innofact, spécialisé en étude de marché, qui a interrogé 442 dirigeants dans 19 pays européens. Les participants à l'enquête travaillent dans des entreprises ayant un chiffre d'affaires minimum de 40 millions d'euros, dans les secteurs de l'automobile, de l'aérospatiale et de la défense, de la construction mécanique, des technologies médicales, de la chimie, de la pharmacie et de l'alimentation. L'étude peut être téléchargée, gratuitement, ici.


Plus sur Aras : www.aras.com/fr-fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)