Le 29 Septembre 2021

AMD ambitionne de multiplier par 30 l’efficacité énergétique de ses processeurs exécutant les phases d’apprentissage machine IA et les applications HPC d’ici 2025

Les processeurs haute performance AMD EPYC™ et les accélérateurs AMD Instinct™ offriront des progrès sans précédent en termes d'efficacité énergétique pour les phases d’entraînement de l’apprentissage machine et les applications propres aux supercalculateurs

Domaines

Santa Clara, Californie , le 29 septembre 2021

 

AMD ambitionne de multiplier par 30 l’efficacité énergétique de ses processeurs exécutant les phases d’apprentissage machine IA et les applications HPC d’ici 2025

AMD (NASDAQ: AMD) annonce aujourd’hui son objectif d’améliorer d’ici 2025 de 30x l’efficacité énergétique des processeurs AMD EPYC et des accélérateurs AMD Instinct dans les domaines de l’intelligence artificielle avec les phases d’entraînement et du HPC pour les applications s’exécutant sur des nœuds de calcul. Pour atteindre cet objectif ambitieux, AMD va devoir augmenter l’efficacité énergétique d’un nœud de calcul à un rythme plus de 2,5x supérieur aux progrès accomplis par l’industrie ces cinq dernières années.

Les nœuds de calcul accélérés sont parmi les systèmes les plus puissants et les plus avancés utilisés dans le monde de la recherche scientifique et des simulations à large échelle s’exécutant sur des supercalculateurs. Ils fournissent une capacité de calcul dont les scientifiques ont besoin pour leur permettre de réaliser des avancées majeures dans de nombreux domaines tel que la science des matériaux, les prévisions climatiques, la génomique, la découverte de nouvelles molécules thérapeutiques ou les énergies alternatives. Les nœuds accélérés — dont l’utilisation s’avère être prometteuse pour la prochaine décennie — font également partie intégrante de l’entraînement des réseaux neuronaux de l’intelligence artificielle et sont actuellement utilisés pour des activités telles que la reconnaissance vocale, la traduction et les systèmes de recommandation experte. L’objectif d’une efficacité énergétique 30 fois supérieure permettrait d’économiser des milliards de kW/h d’ici 2025, réduisant à terme et pour ces systèmes de 97% la puissance nécessaire à l’exécution d’un seul calcul.

« Optimiser l’efficacité énergétique de ses processeurs est pour AMD une priorité à long terme lorsqu’il s’agit de la conception de nos puces. Nous nous fixons maintenant un nouvel objectif pour les nœuds de calcul utilisant nos CPU haute performance lorsqu’ils sont utilisés pour l’entraînement de l’intelligence artificielle et les déploiements haute performance » a déclaré Mark Papermaster, executive vice president et CTO d’AMD. « En nous concentrant sur ces segments importants et la proposition de valeur que constitue l’amélioration de l’empreinte environnementale, l’objectif 30x que se fixe AMD dépasse de 150% les performances observées ces cinq dernières années dans l’industrie en matière d’efficacité énergétique. »

« Avec l’omniprésence de l’informatique, de la périphérie au cloud en passant par le cœur, AMD prend une position audacieuse s’agissant de l'efficacité énergétique de ses processeurs, cette fois à destination du calcul accéléré pour les applications d'IA et de HPC », a déclaré Addison Snell, CEO d'Intersect360 Research. « Il est maintenant plus difficile d’obtenir des gains significatifs, les avantages historiques de la loi de Moore ayant considérablement diminués. Une augmentation de 30 fois de l'efficacité énergétique sur cinq ans constituera une réalisation technique impressionnante et démontrera la force de la technologie AMD tout en mettant l'accent sur l’importance environnementale. »

L’amélioration de l’efficacité énergétique pour les applications de calcul accéléré fait partie des nouveaux objectifs de l'entreprise en matière de responsabilité environnementale, sociale et de gouvernance. Cela concerne tout aussi bien les opérations, la chaîne d'approvisionnement que les produits. Depuis plus de vingt-cinq ans, AMD partage en toute transparence ses performances y compris dans le domaine de l'environnement. Pour ses récents accomplissements en matière d'efficacité énergétique, AMD a été nommé en 2020 sur la liste Fortune’s Change the World, qui reconnaît les efforts remarquables effectués par les entreprises afin de répondre aux enjeux sociétaux.

Methodologie

En plus des mesures de performance par watt pour les nœuds de calcul, et afin de rendre l’objectif particulièrement pertinent s’agissant de l’usage mondial de l’énergie, AMD utilise des indicateurs spécifiques par segment liés à l’efficacité de l’utilisation énergétique en datacenter (PUE) et à la prise en compte de l’utilisation de l’équipement. Le référentiel de consommation énergétique se base sur une extrapolation à 2025 des progrès accomplis en efficacité énergétique par opération entre 2015 et 2020.

La mesure de l’amélioration énergétique par opération dans chaque segment de 2020 à 2025 est pondérée par la projection des volumes mondiaux multipliés par la consommation d’énergie typique de chaque segment informatique pour parvenir à une mesure significative de l’amélioration de l’utilisation énergétique mondiale actuelle.

Dr. Jonathan Koomey, President Koomey Analytics, a pu déclarer : « L'objectif d'efficacité énergétique fixé par AMD pour les nœuds de calcul accélérés en matière d’entrainement d’IA et de HPC reflète pleinement les charges de travail modernes, les comportements d’exploitation et constitue une méthodologie précise de benchmarking.»

 


Plus sur AMD Ingénierie : www.amd-ing.fr/formationarchi/index.html

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)