Le 17 septembre 2019

EPLAN : optimiser la conception électrique à l'aide de versions numériques

Alexander Bürkle met en place l'ingénierie intelligente pour les services de construction et l'industrie Conception électrique à l'aide de versions numériques

Domaines  

Monheim, Allemagne, septembre 2019

Optimiser la conception électrique à l'aide de versions numériques : tel était l'objectif fixé chez Alexander Bürkle GmbH & Co. KG dans le cadre de la récente réorganisation de son activité de conception et de montage d'armoires électriques. Pour y parvenir, l'entreprise s’est appuyée sur la plateforme EPLAN.

Depuis ses débuts il y a plus d'un siècle, Alexander Bürkle GmbH & Co. KG s'est régulièrement réinventé, tout en restant centré sur ses compétences essentielles. Employant environ 800 personnes sur 22 sites dans le sud de l'Allemagne, ce grossiste en équipements électriques a pour ambition de devenir un prestataire, proposant à ses clients des technologies du bâtiment et de l'industrie une assistance dans le domaine de l'ingénierie intelligente pour les accompagner sur la voie de la dématérialisation. Alexander Bürkle a développé un portefeuille complet de services d'ingénierie intelligente pour son marché industriel cible.

EPLAN : optimiser la conception électrique à l'aide de versions numériques
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Ces services reposent sur la conception d’armoires électriques destinées aux acteurs de l'ingénierie du bâtiment (répartiteurs) et de l'industrie. À l'origine, le département concerné travaillait comme sous-traitant pour les clients. Ce segment d'activité a ensuite été étendu de manière ciblée pour inclure les systèmes (semi)automatisés pour l'assemblage, l'étiquetage et le tréfilage des câbles, ainsi que des services intelligents tels que l'optimisation des armoires électriques. Cette orientation a provoqué une hausse du nombre d'entreprises faisant appel au savoir-faire d'Alexander Bürkle en matière d'ingénierie. La conception des armoires électriques enregistre depuis une croissance continue.

Il y a un an et demi, les débuts dans le bâtiment

Il y a plus de 18 mois, la direction a décidé d'étendre de façon systématique les services d'ingénierie dans ce domaine et d'offrir ainsi à la clientèle un point d'entrée dans l'Industrie 4.0, grâce à un nouveau concept pour la planification des systèmes électriques. L'ingénierie des services de construction fut la première concernée. Fabian Camek, directeur de l'ingénierie, explique : « Nous avons remplacé le logiciel de CAO et migré vers EPLAN, qui offre des possibilités inégalées en termes d'exploitation intégrale des données, du concept initial jusqu'à la planification détaillée et l'utilisation en usine. »

Les avantages de la conception des répartiteurs de bâtiment à l'aide des outils EPLAN Cogineer et Preplanning peuvent être résumés en une phrase : tandis que le concepteur - généralement sur le site du client - configure le répartiteur et sélectionne et attribue les composants par glisser-déposer, le système CAO se charge du travail de conception en arrière-plan. Le travail de planification est donc réalisé de façon automatique, jusque dans les moindres détails. L'étiquetage des câbles et des conducteurs - également créés automatiquement à une étape ultérieure - est ainsi déjà réalisé, tout comme la structure 3D de l'armoire électrique.

L'étape suivante : les armoires de commande pour l'Industrie 4.0

Dans un second temps, Alexander Bürkle a repris ces principes pour la conception des armoires de commande destinées aux clients industriels, notamment les grands fabricants de machines-outils. Là encore, l'ingénierie occupe une place croissante. Pour cette raison, l'une des conditions préalables essentielles est l'intégration de la planification et de la conception électrique via la plateforme EPLAN, qui débute dans EEC One (et bientôt dans EPLAN Cogineer). La (pré)planification s'effectue dans EPLAN Preplanning, la création de la maquette 3D dans EPLAN Pro Panel et la conception des systèmes de commande hydrauliques et pneumatiques dans EPLAN Fluid.

Une forte demande en données sur les pièces

L'automatisation de la conception et de l'assemblage des armoires électriques nécessitait une organisation particulière en amont. Tous les composants nécessaires à l'assemblage des répartiteurs de bâtiment et aux armoires de commande industrielles sont renseignés dans la plateforme EPLAN, avec leurs caractéristiques et leurs dimensions. Trois collaborateurs du département de la conception électrique se chargent de l'enregistrement des nouvelles pièces en suivant des instructions standardisées, compilées dans un guide de style, et les saisissent dans la base de données de pièces d'Alexander Bürkle.

Cette tâche présente des avantages pour l'entreprise comme pour ses clients. Fabian Camek explique : « Ce processus accélère considérablement la conception des armoires, car les pièces sont sélectionnées selon un système d'options. Nous mettons également les données à disposition sur demande, un service très apprécié de nos clients. »

La base de données sur les pièces, un rouage essentiel à la création de versions numériques

Alexander Bürkle propose aussi ce service à ses clients du secteur industriel. La fourniture de données sur les pièces conformes au guide de style est un projet distinct de la conception des armoires. La demande en données est considérable, car elles permettent aux ingénieurs mécaniciens et à leurs clients d'établir une image virtuelle d'une machine ou d'un système pouvant être actualisée en cas de modification de la version réelle pendant toute la durée de vie de l’équipement. Fabian Camek détaille : « Les systèmes numériques et réels étant connectés en permanence, ils développement une mémoire des objets. Ceux qui utilisent et assurent la maintenance des données gagnent du temps grâce, entre autres, à la meilleure planification de l'installation et de la maintenance des systèmes, et à l'accessibilité permanente des informations utiles lors de l'entretien. Ces données sont également très utiles en cas de modernisation ou de conversion d'une machine. »

Avantages de l'utilisation systématique des données

Interrogé au sujet des autres avantages de la conception électrique intégrée, Fabian Camek développe : « Désormais, nous concevons de manière naturelle, en démarrant par les fonctions et la structure selon les modules et les domaines. » Les concepteurs n'ont pas besoin de choisir une taille d'armoire en amont, celle-ci étant automatiquement calculée en fonction du nombre de fonctions, de composants et de modules requis. Sauf demande contraire du client, les concepteurs électriques s'appuient sur la gamme RITTAL. Pour Fabian Camek, le workflow amélioré évite également les erreurs de conception. Par ailleurs, « de nombreuses tâches, telles que le choix des gaines ou des équipements d'étiquetage en fonction des câbles, s'effectuent automatiquement. Les données peuvent même être utilisées pour l'emballage maritime. Les dimensions d'une caisse destinée au transport maritime peuvent être calculées dans EPLAN, de même que le poids transporté pour le transitaire. »

Première utilisation mondiale de Terminal Server

Terminal Server renforce encore la cohérence et la transparence des données. Le logiciel EPLAN a été adapté pour cette technologie qui permet de mettre en oeuvre une infrastructure centralisée. Les données nécessaires (vue 3D des armoires électriques, schémas de circuit, etc.) sont disponibles sur tous les supports, par exemple sur un ordinateur portable ou une tablette. Fabian Camek détaille : « Nous sommes la première entreprise au monde à utiliser cet outil. Nous nous en sommes aussi servi pour établir une liaison avec les ingénieurs électriciens de la branche de Francfort. Nous y concevons et fabriquons les armoires électriques conformes UL/ANSI destinées au marché américain. En utilisant Terminal Server, nous pouvons accéder à un pool de données partagées depuis les deux sites. »

Un fournisseur de services de production qui se mue en centre d'intégration

Au vu de ces avantages et de la forte demande en services d'ingénierie avancés, il n'est pas étonnant qu'Alexander Bürkle s'estime sur la bonne voie grâce à la plateforme EPLAN. Fabian Camek déclare : « Nous avons pris la bonne décision. Nous avons développé notre portefeuille d'ingénierie et noué d'étroites relations avec nos clients, à qui nous faisons gagner un temps considérable. »

L'un des objectifs à venir est de permettre aux clients de configurer leurs projets sur la plateforme EPLAN fournie par Alexander Bürkle, puis de recevoir les plans (largement automatisés) comprenant toutes les listes de pièces, les vues 3D et les schémas de circuit. Les avantages de ce nouveau type de partage des tâches sont considérables : Alexander Bürkle prévoit une réduction de 75 % du temps nécessaire à la planification électrique. Dans le même temps, cette nouvelle approche modifiera aussi la collaboration entre les clients et les ingénieurs mécaniciens. Fabian Camek conclut : « De fabricant d'armoires électriques et fournisseur de services d'ingénierie, nous nous muons en véritable centre d'intégration. » Cette évolution suscite un vif intérêt chez les clients de l'entreprise.


Plus sur EPLAN : www.eplan.fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)