Le 17 janvier 2020

Le fabricant JULBO a choisi la FAO hyperMILL d'OPEN MIND

Pour produire les moules qui sont utilisés pour l'injection plastique, JULBO, le fabricant de lunettes solaires s'est équipée de la FAO hyperMILL

Domaines  

Wessling (Allemagne), janvier 2020

L'entreprise JULBO, créée en 1988, est située sur les plateaux du Haut Jura, dans le charmant village de Longchaumois. Historiquement connue et reconnue pour ses lunettes de glacier, solides et efficaces, elle est aujourd'hui plus largement spécialisée dans les lunettes solaires de sports, qu'il s'agisse de montagne, trail-running ou encore vélo-VTT. Alors que la plupart des entreprises françaises du secteur a disparu, JULBO est une entreprise florissante, qui a connu un fort développement et dont la croissance est constante. Le secret ? La stratégie qui repose sur l'innovation, la diversification, l'internationalisation et le développement de la marque. Le choix d'une production intégrée, gage de flexibilité et de réactivité, s'inscrit dans ce cadre. Pour produire les moules qui sont utilisés pour l'injection plastique,  JULBO s'est équipée de la FAO hyperMILL d'OPEN MIND.

L'histoire commence à Morez, au cœur de la vallée de Bienne, spécialisée depuis le 20ÈME siècle dans la lunetterie. Jules Baud, le fondateur, donnera plus tard son nom à la marque.  L'entreprise fabrique des lunettes de protection destinées aux alpinistes chamoniards. Puis, dans les années 1950,  elle débute la fabrication des lunettes « glacier » Vermont qui seront portées par les plus grands alpinistes. L'entreprise s'installe à Longchaumois, à la suite de son rachat par René Beaud, en 1976. Ce dernier, -père des dirigeants actuels-, était à la tête d'une entreprise qui fabriquait des lunettes optiques et accessoires de lunetterie. Avec la fusion des deux entités, la gamme des produits s'élargit. La première gamme de lunettes solaires développée spécifiquement pour les enfants a vu le jour en 1988. En 2015, le labo RX est développé au sein du siège à Longchaumois, pour la création des verres solaires adaptés à la vue. JULBO est le seul fabricant français au monde à posséder en interne cette capacité. A ce jour, l'offre est composée de produits solaires, optiques, de casques et masques pour les sports d'hiver, de cordons de lunettes tous matériaux et de solaires à la vue.

Le fabricant JULBO a choisi la FAO hyperMILL d'OPEN MIND
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

La PME familiale, dirigée par Matthieu -développement industriel et production- et Christophe Beaud -juridique, marketing et commercial- compte 240 personnes à travers le monde (dont 90 à Longchaumois) et réalise un chiffre d'affaires de 31 millions d'euros (2018). Depuis 2006, la structure a enregistré une croissance de 300 %.  La marque est distribuée dans 90 pays. Environ 40% du chiffre d'affaires du groupe est réalisé sur les marchés étrangers. JULBO dispose d'un site de production propre en Roumanie depuis 2008 et d'une filiale aux Etats-Unis, dans le Vermont. Environ 950 000 paires de solaires sont fabriquées chaque année avec un taux de renouvellement de 25 à 30 % de la gamme par an.

Au siège à Longchaumois, on trouve la création, le design pour tous les produits JULBO, le labo RX et le centre logistique monde (hors USA) qui gère les expéditions, diverses et variées, en raison de la grande disparité des commandes clients -ex sur le site en ligne : de la pièce unitaire pour le particulier à la livraison de palettes-.

Une production intégrée au service de la réactivité

Afin d'être très réactif et de coller aux besoins du marché, l'entreprise a fait le choix d'une production intégrée. Pour la fabrication des moules qui seront utilisés pour l'injection plastique, JULBO dispose de son propre atelier de mécanique. Il faut un moule pour la face et un moule pour chaque branche de lunette. L'entreprise s'est équipée d'un logiciel de FAO -dès les années 1990- pour usiner directement dans la bonne matière. Mais le produit ne donnait plus satisfaction en raison de nombreux bugs, d'un manque de fiabilité -casses d'outils, collisions en 5 axes- et d'un SAV déplorable.

C'est le logiciel hyperMILL développé par la société OPEN MIND Technologies qui est choisi par l'équipe JULBO en 2016. La solution est vivement recommandée par le fournisseur de machines-outils ainsi que par d'autres entreprises dans le cadre d'un contrôle des références. Il fallait s'assurer de faire le bon choix. A savoir, une solution fiable, performante en 5 axes, facile d'utilisation et dotée d'un SAV de premier ordre.

Le choix de la FAO hyperMILL

Matthieu Beaud explique « Nous avons pris beaucoup de temps pour vérifier qu'hyperMILL répondait parfaitement à nos besoins, environ une année. Nous avons poussé le logiciel et l'équipe OPEN MIND dans leurs derniers retranchements : tests, essais, benchmark, accompagnement, qualité et disponibilité du SAV.  Ils ont réussi l'examen. Je reconnais que notre démarche a été disproportionnée par rapport à l'investissement mais nous ne voulions pas nous tromper et nous savons aujourd'hui que nous avons fait le bon choix. »

Après une année de test, hyperMILL apparaît comme une solution fiable, capable de fonctionner sur machine robotisée. Sébastien Le Blanc parvient à l'exploiter pour les usinages 5 axes. Il gagne aussi en facilité d'utilisation, notamment avec la reconnaissance automatique des formes -trous, standards-. Quant à l'équipe d'OPEN MIND, elle fait preuve de compétence, de disponibilité et de réactivité.

Sébastien le Blanc, responsable programmation, dispose d'une grande autonomie. C'est la méthode JULBO : autonomie et responsabilité. Il utilise le logiciel au quotidien et pilote les machines-outils Röders 3 axes et 5 axes ainsi qu'une Mikron 5 axes. Au total, l'équipe Bureau d'Etudes, programmation et usinage compte 4 personnes. Une équipe restreinte donc une gestion du temps qui se doit d'être optimisée. La gestion des délais est un point crucial chez JULBO. Il faut également pouvoir faire face aux aléas.

« Notre organisation nous permet d'être hyper flexibles, commente Anaïs Lamy, responsable du développement. Si nous faisions appel à un mouliste en sous-traitance, il nous faudrait attendre environ 3 jours pour récupérer un moule après modification. Avec notre atelier intégré, cela peut se faire dans l'heure qui suit. »

Les points forts de la solution hyperMILL

Parmi les points forts techniques de la solution hyperMILL, Sébastien le Blanc mentionne « la reconnaissance automatique des formes » associée à la bibliothèque des procédés, qui leur apporte un gain de temps énorme. 30 mn pour la reconnaissance des formes, contre 2 heures auparavant. La notion de répétabilité est importante chez JULBO car il y a beaucoup de similitudes dans les produits.

Il apprécie également la « reprise matière résiduelle 5 axes ». Trois clics suffisent pour la reprise automatique des rayons en 5 axes.

L'ébauche haute performance est également citée par rapport aux gains de temps obtenus sur machine, qu'il s'agisse d'électrodes ou de moules.

« Avant hyperMILL, on ne programmait que la partie empreinte », explique Sébastien le Blanc. « Aujourd'hui, nous programmons l'intégralité du moule (ébauche et finition) sur un même laps de temps. »

Et Anaïs Lamy d'ajouter : « A partir des modèles CAO, l'entreprise capitalise, met en place des standards au niveau des Méthodes. Nous avons encore du travail à faire en amont. Mais quand on met des process en place, hyperMILL permet des gains de temps conséquents. »

Source également d'économie de temps, la gestion des multi-pièces dans un projet. Avant, une électrode représentait un projet. Alors qu'avec hyperMILL, un seul projet intègre toutes les électrodes.

Autre point d'importance, la simulation proposée par le logiciel a fait ses preuves. La solution est fiable, aucune casse n'est désormais à déplorer.

L'utilisation d'outils performants permet de lisser la charge, qui doit être quasi constante toute l'année. L'équipe a environ 6 mois à 1 an d'avance. Ce qui apporte un grand confort au quotidien et permet de gérer les aléas. Dans le même temps, il faut garder la réactivité. Certains projets passés en top priorité peuvent sortir en quelques mois.

L'entreprise joue sur tous les tableaux. Il s'agit d'être à la pointe du conventionnel (électro-érosion à fil, enfonçage, usinage, FAO...) et des nouvelles technologies, telles que l'impression 3D.

En termes d'innovation, l'équipe JULBO va loin par rapport à la technique et aux performances de ses produits. Elle collabore avec les grands sportifs depuis toujours. Un même produit est utilisé, aussi bien par les athlètes de haut niveau que par le consommateur lambda (ex gamme Aero développée avec Martin Fourcade). En début d'année prochaine, JULBO sortira la 1ère lunette de sports connectée.

Et Matthieu Beaud de conclure : « La technologie bien maîtrisée nous permet de proposer des produits de haute qualité et d'aller sans cesse plus loin. Mais n'oublions pas les hommes. Concernant l'équipe d'OPEN MIND, nous sommes très satisfaits de notre collaboration et apprécions à leur juste valeur leurs compétences, leur disponibilité et réactivité. »


Plus sur OPEN MIND Technologies :  www.openmind-tech.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)