Le 20 novembre 2019

Stratasys aide à maintenir les trains en service grâce à une solution de stockage

Stratasys permet d'économiser des milliers de dollars par jour grâce à une solution de stockage numérique et de pièces imprimées en 3D

Domaines  

Frankfurt am Main, Allemagne, novembre 2019

Lors d'une conférence de presse tenue au salon Formnext 2019, Stratasys a présenté sa Rail Industry Solution pour que les trains de voyageurs, des grandes lignes au métro, puissent arriver plus souvent à l'heure et pour économiser potentiellement des milliers d'euros par jour. Grâce à sa résine ULTEM 9085 et à son matériau Antero 800NA utilisés avec les imprimantes 3D Fortus de Stratasys pour la production, les opérateurs ferroviaires pourront plus facilement tirer parti de la fabrication additive et réaliser des pièces de rechange à la demande conformes aux exigences strictes des certifications gouvernementales en matière de fumée, de feu et de toxicité. Les deux matériaux sont conformes à la norme ferroviaire de l'Union européenne EN 45545-2.

Stratasys aide à maintenir les trains en service grâce à une solution de stockage
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

L'écosystème de clients et de partenaires de Stratasys bénéficiant de la Rail Industry Solution comprend actuellement Angel Trains, Bombardier Transport, Chiltern Railways, DB ESG et Siemens Mobility.

Blueprint, le cabinet de conseil en fabrication additive de Stratasys, a estimé que pour un grand service ferroviaire de banlieue américain, le coût journalier d'une rame hors service s'élève à 18 000 euros, et c'est généralement une seule pièce, qui coûterait normalement moins de 100 euros, qui empêche le train de circuler. De plus, la durée de vie des trains est généralement de 35 à 45 ans, ce qui rend l'approvisionnement en pièces de rechange encore plus difficile. En adoptant la fabrication additive, les opérateurs ferroviaires peuvent obtenir les pièces dont ils ont besoin en un jour ou deux, quel que soit le caractère unique de la pièce ou l'âge du wagon. Ils peuvent ainsi réduire considérablement tant le temps passé dans un atelier de maintenance que les coûts. 

« Secteur après secteur, nous continuons de voir des entreprises découvrir comment la fabrication additive améliore le service à la clientèle, rationalise les coûts de maintenance et d'exploitation et aide à concevoir des produits plus légers et durables », a déclaré Andreas Langfeld, président de Stratasys pour la zone EMEA. « Le secteur ferroviaire n'est pas une exception. L'ancien modèle qui consistait à entretenir les trains au moyen d'un stock physique coûteux ou d'une fabrication traditionnelle laborieuse et coûteuse est peu à peu remplacé par un stockage numérique et une impression 3D à la demande.  C'est d'ailleurs ce que font certains des plus grands noms du transport ferroviaire européen de voyageurs. »

Une partie de Deutsche Bahn, DB ESG, basée à Derby, au Royaume-Uni, aide les opérateurs ferroviaires et les propriétaires de matériel roulant à réaliser la maintenance des trains en service à travers l'ingénierie inversée de composants obsolètes. « La fabrication additive nous permet de produire efficacement des pièces destinées aux espaces pour les passagers impossibles à distinguer des pièces existantes », a déclaré Martin Stevens, directeur de l'ingénierie mécanique chez DB ESG. « La gamme de matériaux conformes à la norme EN45545-2 de Stratasys nous permet de réaliser des pièces d'ingénierie inverse, notamment des poignées de maintien intérieures avec des courbes complexes, sans outil coûteux, et avec une réduction correspondante des délais de livraison. Avec une solution de fabrication traditionnelle, ces pièces auraient dû être réalisées par coulée ou moulage par injection. Le logiciel GrabCAD Print de Stratasys nous permet de définir précisément les paramètres d'impression, puis de verrouiller le fichier d'impression pour assurer une production de pièces uniforme dans plusieurs bureaux d'impression ».

Parmi les matériaux de Stratasys répondant aux critères des normes ferroviaires, citons la résine ULTEM 9085, un thermoplastique à hautes performances ignifuge qui répond à l'ensemble des exigences de la norme européenne EN 45545-2 pour les trois niveaux de danger : HL1, HL2 et HL3. Elle présente un rapport résistance/poids élevé, une excellente résistance à la chaleur et une grande résistance aux chocs. Mentionnons également l'Antero 800NA, un thermoplastique à base de PEKK doté d'excellentes propriétés, dont une résistance mécanique, une résistance à la chaleur, une robustesse et une résistance à l'usure élevées. Le matériau est conforme à la norme EN 45545-2, on peut donc l'utiliser pour produire une large gamme de composants. Tous deux fonctionnent avec les imprimantes Fortus de Stratasys spécialement conçues pour les secteurs de la fabrication et de l'industrie lourde, avec de grands formats de fabrication, une précision et une répétabilité des pièces élevées, et compatibles avec le nouveau logiciel GrabCAD Shop, qui simplifie la gestion des ordres de travail pour les ateliers d'impression 3D centralisés.

Le fabricant allemand Bombardier Transport utilise la Rail Industry Solution de Stratasys pour accélérer le processus de développement de nouveaux trains, notamment l'impression 3D de pièces intérieures et extérieures, comme les conduits d'air, les boîtiers et les supports de câbles. « Dans le cadre du processus de développement de nouveaux trains, notre but est d'accélérer la production de pièces spécifiques à un projet et dont la conception demande un certain temps », a déclaré André Bialoscek, responsable de l'intégration physique des voitures chez Bombardier à Henningsdorf, en Allemagne. « Tout en accélérant la production, nous devons veiller à maintenir la fonctionnalité, la sécurité et la répétabilité totales. La Solution Ferroviaire de Stratasys nous permet d'y parvenir, et elle a bouleversé le fonctionnement de notre département. » 

Angel Trains, l'une des principales sociétés de location de trains du Royaume-Uni, utilise la Rail Industry Solution de Stratasys pour la fabrication d'une gamme de pièces de rechange directes, y compris les accoudoirs passagers, les poignées de maintien et les revêtements pour l'équipement. « L'approvisionnement en pièces de rechange obsolètes pour les parcs de trains plus anciens, à un coût raisonnable et dans un court laps de temps, s'avère de plus en plus difficile et présente de nombreuses difficultés pour les opérateurs ferroviaires », a expliqué James Brown, ingénieur en données et performances chez Angel Trains. « Les matériaux qualifiés pour le ferroviaire de Stratasys et les imprimantes de production Fortus nous permettent de concevoir et de fabriquer des pièces de rechange rapides et fiables qui répondent à toutes les normes ferroviaires. Cela nous permet de réduire les coûts et les délais, mais aussi le temps d'ingénierie consacré à la gestion des problèmes d'obsolescence. Cette technologie passionnante apporte aux exploitants ferroviaires une grande tranquillité d'esprit concernant leur chaîne d'approvisionnement pour les parcs de véhicules plus anciens. Et à l'avenir, elle permettra d'améliorer l'expérience des voyageurs. »


Plus sur Stratasys : www.stratasys.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)