Le 24 janvier 2018

Digital Metal poursuit son développement et renforce ses activités

Production en série de l’imprimante 3D métal haute précision DM P2500 et fabrication de nouveaux composants métalliques complexes

Domaines  

Höganäs, Suède, janvier 2018

Digital Metal, le premier fournisseur au monde d'imprimantes 3D métal haute précision, développe ses activités en augmentant de 50 % la surface de production de Höganäs pour soutenir la fabrication en série de ses DM P2500 et de ses nouveaux composants. Depuis son lancement en septembre 2017, l'augmentation de la demande a nécessité le recrutement d’ingénieurs, de techniciens et de  commerciaux, ainsi qu’un investissement dans la recherche et le développement de nouveaux matériaux.

Digital Metal poursuit son développement et renforce ses activités
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

« De par l’intérêt grandissant pour nos machines, nous commençons maintenant la production en série », explique Ralf Carlström, Directeur Dénéral de Digital Metal. « Le premier lot comprendra six nouvelles imprimantes intégrant les systèmes électroniques d’automatisation de dernière génération. En outre, nous avons réduit les dimensions de la machine, facilitant l’installation chez le client. En parallèle, les équipements existants seront mis à jour avec les technologies les plus récentes. »

Digital Metal se distingue par sa technologie brevetée de projection de liant. En effet, les composants sont imprimés et frittés au lieu, d'être fondus au laser, offrant ainsi une  meilleure résolution et plus de détails. De plus, la vitesse de production est nettement supérieure aux autres technologies d'impression 3D.

L'usine de production et le bureau d’Höganäs seront agrandis de 50% avec l'installation d'un nouveau système d’extraction sous vide ainsi qu’une plus grande puissance de compression et de refroidissement permettant à Digital Metal de doubler sa capacité de frittage. Une nouvelle salle dédiée au contrôle de la qualité ainsi qu’un espace isolé pour l'impression de matériaux nécessitant une manipulation spéciale, verront également le jour.

« En enrichissant notre gamme de matériaux, nous pourrons développer nos collaborations avec des entreprises évoluant dans des secteurs tels que l'aéronautique, où il existe une forte demande de composants capables de supporter des températures extrêmement élevées et fabriqués à partir de superalliages », explique Ralf Carlström. « Pour nous, cette expansion n'est qu'un début. Nous ne pensons plus linéairement. Nous sommes maintenant prêts pour une croissance exponentielle. »


Plus sur Digital Metal : www.digitalmetal.tech

 

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)