Le 31 mai 2018

COMSOL annonce l'ajout d'un modèle interféromètre au module Ray Optics

Ray Optics simule avec précision les phénomènes optiques dans les gyrolasers et les gyromètres à fibre optique

Domaines  

Grenoble, mai 2018

Gyrolasers et gyromètres exploitent les différences infimes de chemin optique dans un dispositif en mouvement, entre deux rayons envoyés en sens opposés. Ces appareils sont des alternatives fiables aux gyroscopes traditionnels, dont le dispositif mécanique a tendance à s’user. Les ingénieurs qui développent ces technologies pour des applications civiles et militaires peuvent maintenant tester nouvelles idées et configurations virtuelles à l'aide de COMSOL Multiphysics et son module Ray Optics. Ce module simule avec précision les trajectoires de rayon optique dans un dispositif en mouvement.

COMSOL annonce l'ajout d'un modèle interféromètre au module Ray Optics
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

COMSOL est heureux d'annoncer l'ajout à la bibliothèque d'applications d'un modèle complètement résolu et documenté d'interféromètre de Sagnac. Ce tutoriel fournit aux spécialistes en simulation une application fonctionnelle de l'effet Sagnac, le principe de fonctionnement fondamental des gyrolasers.  Il aidera ainsi à mieux comprendre la sensibilité et la précision de ces systèmes de navigation inertielle.

« Nous sommes très heureux de partager le modèle d'interféromètre de Sagnac avec la communauté de la simulation », déclare Christopher Boucher, Technical Product Manager chez COMSOL, Inc. « Il suffit de spécifier la vitesse angulaire pour pouvoir repérer avec précision les rayons à travers l'interféromètre en rotation, même si les deux phénomènes se produisent sur des échelles de temps extrêmement différentes. Cela change la donne pour ceux qui travaillent dans les industries de l'aérospatiale et de la défense. A notre connaissance, aucune autre solution logicielle commerciale n'est capable de réaliser cela. »

Le mouvement dans le tutoriel est une simple rotation, mais la même technique est applicable à un mouvement combiné de translation et de rotation. Le suivi de rayons optique se couple également avec des déformations mécaniques, liées par exemple à des contraintes d’origine thermique, pour constituer des modèles multiphysiques.

La galerie d’applications propose plusieurs centaines d'exemples de modèles et d'applications pour aider les spécialistes de la simulation à démarrer dans l'utilisation de COMSOL Multiphysics.


Plus sur COMSOL : www.comsol.fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)