Le 8 janvier 2019

Fabrication additive : EOS et Siemens renforcent leur coopération

Materials Solutions, filiale du groupe Siemens, va participer à la phase pilote du système EOS M300-4

Domaines  

Krailling, janvier 2019

EOS, numéro un mondial des technologies d'impression 3D industrielle sur métaux et polymères, et le groupe technologique international Siemens continuent de renforcer leur coopération. Suite au lancement officiel de la gamme EOS M 300 en septembre dernier au salon IMTS de Chicago, Materials Solutions – une filiale du groupe Siemens, a décidé de participer à la phase pilote du premier système de cette nouvelle plate-forme de fabrication additive métallique, en étroite coopération avec EOS. Le système EOS M 300-4 à quatre lasers sera mis en service lors de l'inauguration officielle du nouveau site Materials Solutions à Worcester (Royaume-Uni).

EOS et Siemens continuent de renforcer leur coopération
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
Source EOS

L'EOS M 300-4 avec ses périphériques étoffe la fameuse gamme de systèmes EOS de frittage laser direct de métal. Grâce à sa chambre de fabrication de 300 x 300 x 400 mm, sa conception modulaire, sa flexibilité et son évolutivité, ce nouveau système répond aux exigences client les plus élevées en matière de fabrication additive en environnement de production. Avec ses quatre scanners, il assure un chevauchement plein champ, qui permet aux lasers d'atteindre tous les points de la plate-forme de fabrication, pour une souplesse d'orientation maximale. Le système EOS M 300-4 à quatre lasers de 400 watts garantit une productivité 4 à 10 fois plus élevée que l’EOS M 290, ce qui fait considérablement baisser le coût par pièce. Il est conçu pour l'automatisation et l'intégration (logicielle) dans les environnements de fabrication actuels et futurs. 

Selon Markus Glasser, vice-président senior de la région export d’EOS, « la gamme EOS M 300 est actuellement la seule solution d'impression 3D pour la production industrielle numérique, et elle répond aux exigences strictes des environnements de production. Gérant le flux des données, de la poudre et des pièces, elle s'intègre facilement dans les usines de fabrication. » Et d'ajouter : « La fabrication additive joue un rôle clé dans la transition vers l'usine intelligente du futur et fait partie intégrante des stratégies mondiales de digitalisation. Nous sommes ravis que Materials Solutions ait décidé de tester notre système de façon intensive en phase pilote. Cela nous encourage à poursuivre le développement de solutions de fabrication. »

Markus Seibold, vice-président de la fabrication additive, division Siemens Power and Gas, déclare : « Nous utilisons la fabrication additive pour notre activité de turbines à gaz depuis neuf ans et faisons totalement confiance en la technologie EOS. Avec ce nouveau système à quatre lasers, nous espérons accroître la fiabilité, augmenter la productivité et optimiser l'intégration dans nos systèmes de production numérique. Nous serons par ailleurs en mesure de réduire les coûts unitaires de fabrication additive. Ce modèle économique est d'autant plus séduisant qu'il ouvre la voie à de nouvelles applications. » Et il ajoute : « Chez Materials Solutions, nous allons utiliser ce système pour étoffer nos services de fabrication additive pour les secteurs de l'aérospatiale, de l'automobile et bien d’autres encore. »


Plus sur EOS : www.eos.info

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)