Le 27 novembre 2019

Hexagon - Simulation des ensembles : une « fonction précieuse » pour Nuclear AMRC

Le jumeau numérique NCSIMUL assure que Nuclear AMRC fournit à ses clients des données précises

Domaines  

Nanterre, novembre 2019

La capacité d’importer des ensembles NX complets dans un logiciel de simulation de Codes ISO s’avère être un précieux gain de temps pour le Nuclear AMRC (Centre de Recherche de Fabrication Avancée Nucléaire).

NCSIMUL, un logiciel du portfolio de Hexagon Production Software, garantie que le Codes ISO final transmis aux machines-outils est précis à 100%, sans collision. « C’est la représentation exacte de ce qui se passe sur la machine. Ce jumeau numérique est un élément essentiel pour s’assurer que les parcours d’usinage sont corrects » nous dit Tom PARKIN, Ingénieur de Production à Nuclear AMRC.

Et la capacité du logiciel d’importer les fichiers d’ensembles complets NX est un avantage supplémentaire. « Les systèmes de FAO et de simulation ne sont pas particulièrement conviviaux lorsqu’il s’agit de positionner les modèles individuels. Mais la possibilité de traiter un ensemble NX, comprenant les dispositifs de montage, le modèle de brut et la pièce finale est particulièrement bénéfique. »

Hexagon - Simulation des ensembles : une « fonction précieuse » pour Nuclear AMRC
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 « Sans NCSIMUL, nous devrions importer des modèles individuels un par un, ainsi que les dispositifs de montage et les positionner sans oublier le modèle de brut et son positionnement par rapport au montage. Avec NCSIMUL, nous pouvons importer les fichiers d’ensembles complets NX directement dans l’environnement de simulation. A partir de là, je peux définir mes repères d’usinage, sélectionner l’outillage, entrer le programme CN et lancer la simulation du code Iso. C’est un avantage considérable pour nous. »

Un point réitéré par Andrew WRIGHT, Ingénieur de Production Principal. « Certaines de nos configurations sont assez complexes étant donné qu’elles comptent plusieurs pièces, modèles de brut et dispositifs de montage. La possibilité d’importer un fichier comprenant des ensembles complets conçus dans la CAO, sans avoir à les manipuler, est un gain de temps considérable pour nous. »

Dans le cadre du High Value Manufacturing Catapult (Catapulte pour la Fabrication à Haute Valeur Ajoutée) du Royaume-Uni, le Nuclear AMRC est un partenariat entre le monde universitaire et l’industrie, dont le but est d’aider les fabricants à remporter des affaires principalement, mais pas exclusivement, dans l’industrie nucléaire. Pour y parvenir, il les assiste à mettre en œuvre des techniques de fabrication avancées et novatrices afin d’améliorer la qualité et réduire les coûts des composants à haute valeur ajoutée.

Les produits d’Hexagon ont occupé une place importante dans les secteurs d’usinage et de métrologie depuis l’ouverture du centre. « Nous utilisons une grande quantité d’équipements de contrôle, avec ou sans contact, tels que le palpage ou le balayage optique », nous explique Andrew WRIGHT. « Et EDGECAM est l’un de nos principaux systèmes FAO pour la génération de fichiers CN pour l’ensemble de nos machines-outils. Il dispose d’un support multi-plateforme, nous permettant d’intégrer des modèles de n’importe quel format rapidement et de façon transparente. »

Wesley TONKS, Responsable de Partenariats Stratégiques, dit, « Nuclear AMRC utilise EDGECAM depuis de nombreuses années et c'est formidable de constater les bénéfices qu’apportent l’acquisition d’autres produits Hexagon au fur et à mesure que notre portfolio se développe. C’est un bel exemple de comment plusieurs produits ont été positionnés tout en offrant une solution de production, améliorant ainsi la qualité des produits. »    

 « Hexagon Manufacturing Intelligence assiste les fabricants industriels dans le développement de nouvelles technologies révolutionnaires d’aujourd’hui et des produits novateurs de demain. En tant que spécialiste et leader dans le domaine des solutions de métrologie et de fabrication notre expertise en détection, réflexion et action via la collecte, l'analyse et l'utilisation des données de mesures, permet à nos clients d'augmenter leur rythme de production et d'accroître leur productivité tout en améliorant la qualité des produits. »

NCSIMUL est utilisé dans le cadre de la philosophie de Nuclear AMRC qui consiste à aider les fabricants à éliminer les temps de validation sur leurs machines NC et analyser les parcours en profondeur avant de les envoyer dans les ateliers. Andrew Wright dit, « Etant donné que c’est une nouveauté sur le marché du Royaume-Uni, il nous a semblé intéressant en tant qu’élément additionnel pour la simulation. »

Actuellement, ils possèdent une licence de NCSIMUL active sur leur machine de tournage-fraisage 5-axes Mazak Integrex i-200. NCSIMUL garantit à Nuclear AMRC que les données des parcours fournis à ses clients pour optimiser leurs processus sont les meilleures possible.

Tom PARKIN explique ses différentes méthodes d’utilisation de NCSIMUL. Outre l’import d’ensembles complets, il utilise également l’interface directe de EDGECAM. « J’exporte le fichier EDGECAM vers NCSIMUL, je vérifie que tout est bien en place, que l’outillage et le repère d’usinage sont correctes puis je lance la simulation. Si tout est conforme, j’envoie le programme à l’atelier. »

Conforme à la philosophie d’Industrie 4.0 de la fabrication intelligente, la simulation du code Iso de NCSIMUL offre aux programmeurs FAO des informations précises et de l’assistance technique par la construction d’une copie virtuelle de l’environnement d’usinage réel. Ce jumeau numérique élimine les erreurs, diminue les temps de mise en place, réduit les coûts de fabrication et améliore la productivité des ateliers.

La FAO et la simulation sont toutes deux impliquées dans les opérations du secteur Petits Réacteurs Modulaires Nucléaires, où ils aident les entreprises dans leurs processus de développement de produits. Ils travaillent également avec des fabricants dans le cadre d’un programme pour le démantèlement nucléaire sur 30 ans qui consiste à étudier les moyens de réduire les temps d’usinage de 100 000 conteneurs de déchets financés par les contribuables britanniques.

Pour résumer l’importance de NCSIMUL dans leur activité, Tom PARKIN explique : « Lorsque nous travaillons sur une pièce prototype avec un client, nous devons nous assurer que les parcours envoyés à la machine sont fiables à 100%. Et lorsque nous développons un nouveau processus, NCSIMUL nous donne la certitude de son bon fonctionnement. »


Plus sur Hexagon Manufacturing Intelligence : www.hexagonmi.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)