Le 16 mars 2020

Datakit complète son offre avec une nouvelle librairie d’écriture du format glTF

Celui-ci est très utilisé pour la visualisation de modèles 3D sur le Web, au point d’être surnommé le ‘‘JPEG de la 3D’’

Domaines  

Lyon, mars 2020

L’éditeur français Datakit, spécialiste des outils d’échange de données entre systèmes de CAO, ajoute à sa gamme une librairie d’écriture de fichiers au format glTF (Graphics Library Transmission Format), qui est très utilisé pour la visualisation de modèles 3D sur le Web.

Le format glTF (.gltf et .glb) est un format de fichiers, libre de droits, basé sur le format JSON, destiné à faciliter l’échange de scènes et de modèles entre applications 3D.

Il a été développé à partir de 2012 par le consortium industriel Khronos Group, dont le but est de créer des API agnostiques aux spécifications publiques, utilisables gratuitement, pour « créer et exécuter des applications multimédia sur un grand nombre de plates-formes ». Il est présenté par ses créateurs comme le ‘‘JPEG de la 3D’’.

La version glTF 1.0 a été annoncée en octobre 2015 et la version glTF 2.0 en juin 2017. Celle-ci, la dernière en date, outre de multiples améliorations, ajoute la description de matériaux (Physically Based Rendering).

Le format glTF 2.0 utilisant la facettisation, est à la fois compact, interopérable, et rapide à charger. Ce qui facilite la visualisation de modèles 3D sur les pages web.

glTF : une nouvelle offre pour Datakit

Conscient de ces avantages, Datakit a décidé de développer une librairie d’écriture de fichiers au format glTF en version 2.0.

« Le format glTF est très utilisé par les éditeur de logiciels voulant afficher des modèles ou des scènes entières de manière rapide, en utilisant la facettisation. Les développeurs de solutions dans les domaines de la visualisation, du jeu vidéo ou de la CAO s'y intéressent donc, car c’est un format qui passe très bien sur des pages internet, facilitant ainsi le partage de modèles 3D. C’est pourquoi nous avons lancé en 2019 le développement de cette nouvelle librairie d’écriture, qui permet aux éditeurs de CAO d’utiliser ce format d’échange », explique Philippe Baudrion, responsable du développement de la librairie d’écriture au format glTF.

Aujourd’hui avec la sortie de la version 2020.1, les outils de Datakit pour l’écriture du format glTF sont disponibles à la fois pour les développeurs, via le kit de développement logiciel CrossCad/Ware, et pour les utilisateurs finaux, via le logiciel autonome CrossManager,

Datakit complète son offre avec une nouvelle librairie d’écriture du format glTF
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Ainsi, les éditeurs de logiciels ont, via le  SDK CrossCad/Ware, la possibilité de proposer maintenant le format d’exportation glTF dans leurs propres logiciels. Cela s’ajoute aux nombreux autres formats supportés. Plus d’une centaine de logiciels utilisent la technologie d’échange de Datakit, qui est devenue la référence dans le domaine.

De leur côté, les utilisateurs finaux, à travers le logiciel CrossManager, peuvent convertir leurs modèles, créés dans une trentaine de formats courants de CAO, en format glTF, afin de les échanger rapidement et efficacement dans un format compact, ou de les publier directement dans leurs pages Web.

Ecriture des différentes versions

Le format glTF se décline en deux versions :

  • le ‘‘glTF standard’’, qui fonctionne avec deux fichiers :
    • un .gltf utilisant du JSON pour définir la structure
    • un .bin contenant les données binaires (dont la géométrie) ;
  • le ‘‘glTF binaire’’, où tout est contenu dans un seul fichier .glb.

Les outils de Datakit gèrent l’écriture du format glTF dans ces deux versions, pour répondre aux différents souhaits des utilisateurs.


Plus sur Datakit : www.datakit.com

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

L'industrie de la fabrication additive L'industrie de la fabrication additive

Ce livre blanc (en anglais) met en lumière des retours sur l'état de l'industrie de la fabrication additive et certaines des tendances dominantes. Il comprend également des études de cas convaincantes qui démontrent l'étendue et la gamme des applications de la simulation dans la fabrication d'additifs.

Je télécharge

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)