Tout sur un acteur

Nous avons trouvé un communiqué sur cet acteur

Le 2 octobre 2013

Autodesk acquiert des technologies de calcul de structures de Graitec

Son objectif est d'élargir son offre BIM pour l’ingénierie de la construction

Domaines
Archive 2013

San Rafael (Californie), le 2 octobre 2013

Autodesk a signé un accord définitif avec les actionnaires de Graitec portant sur l’acquisition de certains actifs technologiques, à savoir les lignes de produits Advance Steel et Advance Concrete, ainsi que du personnel associé. Cette acquisition va permettre à Autodesk de renforcer ses offres existantes en matière d’ingénierie de la construction et d’élargir son portefeuille de technologies de modélisation des données du bâtiment (BIM) pour le calcul de structures. Au travers de ce projet d’acquisition, Autodesk entend se maintenir en pointe de la migration du secteur vers le BIM et de l’évolution vers des workflows à base de modèles pour les ingénieurs en construction, dessinateurs, fabricants et sous-traitants qui assurent des services de modélisation, d’analyse, de dessin et de production. La transaction, dont les modalités financières n’ont pas été rendues publiques, devrait être finalisée au quatrième trimestre de l’exercice 2014, sous réserve des conditions d’usage.

Autodesk acquiert des technologies de calcul de structures de Graitec
Advance Steel - Industrie pétrochimique Noving (République Tchèque)
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

« Autodesk continue d’étendre le BIM à toutes les étapes du cycle de construction. Le projet d’acquisition de la technologie Graitec va apporter à nos clients un workflow plus intégré pour l’ingénierie des structures, de la conception à la fabrication et à la construction, avec des offres renforcées pour la CAO des structures en acier et en béton », commente Amar Hanspal, senior vice president Information Modeling & Platform Products pour Autodesk. « Nous sommes heureux d’accueillir les salariés, clients et partenaires de Graitec au sein de la communauté Autodesk. »

Graitec est un éditeur français de logiciels de CAO et de calcul pour l’ingénierie des structures, le génie civil et la construction. Ses produits Advance Steel et Advance Concrete offrent des solutions de modélisation, de dessin et de fabrication au service des workflows à base de BIM pour les structures en acier et en béton armé. Graitec poursuivra la commercialisation, le support et le développement des solutions Advance Steel et Advance Concrete et de ses autres produits.

« L'acquisition des produits Advance Steel et Advance Concrete pour soutenir la stratégie BIM d'Autodesk est une reconnaissance de l'expertise de l'équipe Graitec et de la qualité de nos solutions pour l’acier et le béton armé. » a déclaré Francis Guillemard, PDG de Graitec. « Graitec continue à développer des logiciels et des services dédiés au BIM qui viendront compléter la gamme Autodesk, et, ensemble, nous avons hâte d’optimiser l'efficacité et la performance de l'industrie mondiale de la construction. »

Impact sur les résultats

Cette transaction ne devrait avoir aucun impact sur les prévisions de résultats publiées aujourd’hui, 2 octobre 2013.

Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations empreintes de risques et d’incertitudes, concernant notamment l’impact de l’acquisition et des technologies acquises sur les offres de produits et services d’Autodesk, l’impact de l’acquisition sur les fonctionnalités pour les utilisateurs et l’intégration des workflows, ainsi que l’accélération par Autodesk de l’adoption de la technologie BIM dans l’ingénierie de la construction. Parmi les facteurs susceptibles d’aboutir à des différences sensibles dans les résultats effectifs figurent notamment la capacité d’Autodesk à finaliser à temps l’acquisition et à réaliser l’intégration des technologies et salariés de Graitec ; les coûts liés au projet d’acquisition ; la réalisation des prévisions de croissance de certains segments de marché ; l’environnement concurrentiel dans le secteur des logiciels et les réponses de la concurrence à l’acquisition ; le succès du développement de nouveaux produits ou de la modification de produits existants et l’accueil de ces produits sur le marché ; l’incapacité à gérer avec succès les transitions vers de nouveaux modèles économiques et marchés, notamment l’introduction de sources de revenus supplémentaires quantifiables et les efforts continuels de la société pour séduire les clients avec ses offres Cloud ; des difficultés à prévoir les revenus des nouvelles activités et l’impact potentiel, sur les résultats financiers de la société, des changements dans ses modèles économiques ; la situation générale du marché et de l’économie ; le calendrier et le niveau des investissements prévus dans les relais de croissance ; la pression sur les tarifs ; l’incapacité à réaliser durablement des réductions de coûts et des gains de productivité ; des modifications dans le calendrier de lancement et de retrait des produits ; l’incapacité de nouvelles applications stratégiques à rencontrer le succès escompté auprès des clients ; l’incapacité à réussir durablement des avancées technologiques ; l’interruption ou la cessation d’activité de consultants ou développeurs extérieurs travaillant pour la société ; les frais et conséquences de procédures légales ou réglementaires ; des effets imprévus de la comptabilité sur l’acquisition.

De plus amples informations sur les facteurs susceptibles d’avoir une incidence sur les résultats financiers d’Autodesk figurent dans le rapport annuel de la société (formulaire 10-K) pour l’exercice clôturé le 31 janvier 2013 et le rapport (formulaire 10-Q) relatif au trimestre clôturé le 31 juillet 2013, tous deux déposés auprès de la SEC (Securities & Exchange Commission). Autodesk dénie toute obligation d’actualiser les déclarations prospectives en fonction d’événements ou de circonstances postérieurs à leur date de publication.


Plus sur Autodesk : www.autodesk.fr

Plus sur Graitec : www.graitec.com/fr

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail