Le 15 Novembre 2022

AMD assure le leadership sur les performances et l’efficacité énergétique dans le Supercomputing

Les processeurs AMD EPYC™ et les accélérateurs Instinct™ ont propulsé 101 superordinateurs dans la dernière liste Top500, en hausse de 38 % par rapport à l’année dernière

Domaines

SANTA CLARA, Californie – 15 novembre 2022

 

AMD assure le leadership sur les performances et l’efficacité énergétique dans le Supercomputing
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Durant la conférence sur le Supercomputing 2022 (SC22), AMD (NASDAQ : AMD) a présenté son dynamisme continu et sa présence dominante au sein de l’industrie du calcul haute performance (HPC). Les processeurs AMD EPYC™ et les accélérateurs AMD Instinct™ continuent d’être des processeurs de choix pour les charges de travail HPC les plus exigeantes alimentant les simulations et les outils de modélisation les plus complexes.

« L'innovation dans le domaine du calcul haute performance a un impact considérable sur la société, faisant progresser la recherche révolutionnaire qui a le potentiel d'améliorer considérablement la qualité de vie des gens partout dans le monde», a déclaré Forrest Norrod, vice-président senior et directeur général du Data Center Solutions Group d'AMD. « AMD innove et fait évoluer en permanence ses processeurs EPYC et ses accélérateurs Instinct pour garantir aux scientifiques et aux chercheurs qui travaillent à la résolution des défis les plus difficiles au monde de disposer des outils les plus pointus pour leurs recherches. »

 

 

Points clés dans le domaine du HPC


Comme le montre la dernière liste Top500, AMD est à l'origine d'innovations en matière de performances et d'efficacité. La dernière liste comprend 101 superordinateurs propulsés par AMD, contre 73 sur la liste de novembre 2021, soit une augmentation de 38 % d'une année sur l'autre. Le supercalculateur Frontier, alimenté par des processeurs et des accélérateurs AMD, au Oak Ridge National Laboratory (ORNL), reste en tête de la liste du Top500 avec 1,1 exaflops. Frontier est plus de deux fois plus puissant que le système suivant dans la liste et plus puissant que les quatre systèmes suivants réunis. Enfin, les performances de calcul en précision mixte de Frontier ont atteint 7,94 exaflops, selon le test HPL-MxP Mixed-Precision Benchmark. Le système Setonix, propulsé par des processeurs AMD EPYC et des accélérateurs AMD Instinct, au centre de Supercomputing de Pawsey, s'est hissé à la 15e place de la liste Top500 avec 27,2 pétaflops.

De plus, AMD propulse 75 % des 20 premiers supercalculateurs de la liste Green500, incluant celui classé deuxième, le supercalculateur de test et de développement (TDS) Frontier et celui situé à la sixième place avec le système complet. Le supercalculateur Adastra, fourni par GENCI, qui génère 58,02 gigaflops/watt, s'est quant à lui classé troisième. Adastra est le premier supercalculateur à avoir été équipé de processeurs AMD EPYC™ de quatrième génération et d'accélérateurs AMD Instinct MI250.

« Début 2023, le GENCI, l'agence française de HPC/AI, déploiera une partition scalaire supplémentaire sur son supercalculateur HPE Cray EX400 appelé Adastra, hébergé et exploité au CINES (Montpellier) », déclare Philippe Lavocat, PDG de GENCI. « Cette nouvelle partition, offrant 536 nœuds de calcul, chacun doté de deux processeurs AMD EPYC de quatrième génération à 96 cœurs et de 768 Go de mémoire DDR5, bénéficiera des dernières innovations d'AMD en matière de densité/performance des cœurs et d'efficacité énergétique. Cette nouvelle partition répondra aux besoins des communautés d'utilisateurs scientifiques et industriels français dans les domaines du climat, de la biologie et de la médecine, des énergies nouvelles et des matériaux. »

 

 

Une année riche en avancées industrielles et en victoires de l'écosystème


Industriel novateur, AMD continue de tirer profit de son histoire en proposant des produits aux performances révolutionnaires. Ses dernières collaborations ont de plus fait progresser de manière significative l'industrie du HPC et ont démontré la tendance croissante en faveur des processeurs et accélérateurs AMD. 

  • AMD a annoncé les processeurs AMD EPYC™ de quatrième génération comprenant jusqu'à 96 cœurs, 12 canaux et jusqu'à 384 Go de mémoire DDR5. Ainsi, ces nouveaux processeurs EPYC™ sont en mesure de fournir les performances de pointe nécessaires aux charges de travail majeures dans le HPC1.
  • HPE a annoncé que les supercalculateurs HPE Cray EX2500 et HPE Cray XD2000 prendront en charge les processeurs AMD EPYC™ de quatrième génération et les accélérateurs AMD Instinct MI250X.
  • Lenovo a annoncé que le Potsdam Institute for Climate Research (PIK) a sélectionné les solutions HPC et watercooling Lenovo Neptune™ de Lenovo pour développer son prochain supercalculateur, qui prendra en charge les processeurs AMD EPYC™ de quatrième génération.
  • Microsoft a présenté une preview de ses nouvelles machines virtuelles (VMs) pour le HPC. Les VMs de la série HBv4 et les toutes nouvelles VMs de la série HX sont toutes deux propulsées par des processeurs AMD EPYC™ de quatrième génération. Chacune d'entre elles sera dotée de la technologie AMD 3D V-Cache™ dès leur lancement en 2023. Microsoft a également annoncé que d'autres VMs et conteneurs profitant des processeurs AMD EPYC™ de quatrième génération seront bientôt disponibles.  
  • DeVito collabore avec AMD et prend en charge HIP pour les GPU AMD Instinct™ MI200 et le logiciel AMD ROCm améliorant ainsi leur performance.
  • Les innovations d'AMD ont été récompensées à travers cinq catégories différentes lors des prix annuels HPCwire Readers' et Editors' Choice Awards, avec notamment le Top Supercomputing Achievement et Best Sustainability Innovation en HPC.

 

 

AMD propulse l’Open-Source IA


Les accélérateurs AMD sont pris en charge par l'écosystème ROCm qui facilite le processus de découvertes scientifiques en permettant l'intégration à des environnements de plusieurs fournisseurs et architectures. Cette année, AMD a annoncé l'expansion de l'écosystème AMD Instinct et ROCm, offrant une technologie de classe exascale à de nombreux clients HPC et IA.

De plus, AMD a officiellement rejoint la Fondation PyTorch — créee à l’origine par Meta AI — en tant que membre fondateur. Cette fondation, qui fera partie de la Fondation à but non lucratif Linux, favorisera l'adoption des outils d'IA en favorisant et en soutenant un écosystème de projets open source.

Enfin, Meta AI a développé et open sourcé AITemplate (AIT), un système d'inférence unifié qui peut être accéléré par les accélérateurs AMD Instinct. AIT offre ainsi des performances proches du hardware natif sur plusieurs modèles d'IA déjà largement utilisés.

Rendez-vous sur le stand AMD #2417 au SC22 pour en apprendre davantage sur les solutions AMD pour HPC et partager directement sur place avec des experts AMD.

 

 

Ressources complémentaires

 

 


Plus sur ADM21 : /www.amd.com/

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)