Le 5 Janvier 2023

Vélos électriques : Bianchi réduit ses besoins en prototypes physiques de 70 % grâce à la simulation numérique d’Ansys

Domaines

Paris, 05 janvier 2023 

 

Vélos électriques : Bianchi réduit ses besoins en prototypes physiques de 70 % grâce à la simulation numérique d’Ansys
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le fabricant italien de vélos Bianchi intègre les logiciels de simulation numérique d’Ansys (NASDAQ : ANSS) afin d’optimiser la conception de ses vélos de route classiques et électriques. Ces solutions lui permettent de diminuer les besoins en prototypes physiques de 70 %, de réduire les coûts de développement et d’accélérer la mise sur le marché. Grâce aux logiciels d’Ansys, les ingénieurs peuvent concevoir des cadres plus robustes, légers et résistants, qui répondent aux normes ISO pour la sécurité et la conception des vélos de compétition et électriques.

 

Le modèle E-Omnia de Bianchi est présenté au public à l’occasion du CES sur le stand Ansys n°4401.

Concevoir des vélos adaptés pour différents usages et environnements représente un défi de taille pour les fabricants. En effet, la compétition cycliste exige des équipements toujours plus légers, robustes et rapides. Les vélos électriques, quant à eux, doivent intégrer des composants légers mais suffisamment solides pour résister aux chocs de la chaussée. Afin de répondre à toutes ces exigences, les ingénieurs doivent tenir compte de multiples critères tels que la rigidité des matériaux, le poids, l’intégration des composants ou encore l’aérodynamique du cycliste et du vélo, et ce, en fonction de divers scénarios et environnements.

 

Pour y parvenir, les équipes de Bianchi s’appuient sur la simulation multiphysique d’Ansys afin de comprendre l’impact de la géométrie du cadre sur les performances globales du vélo. Le logiciel Ansys® SpaceClaim® permet d’utiliser un modèle 3D dynamique du cycliste en combinaison et les données du kit de transmission pour de prédire la puissance et les performances du vélo pendant un contre-la-montre ou toute autre étape d’une compétition, en fonction de la position du coureur.



Ansys Mechanical™ aide également les ingénieurs à déterminer les meilleurs paramètres cinématiques des vélos électriques à suspension, afin de combiner la légèreté et la résistance nécessaires pour s’adapter à un roulage sur une chaussée dure. Par ailleurs, ces simulations permettent d’explorer les propriétés mécaniques des vélos et de développer de nouvelles idées de conception.

 

« L’une de nos plus grandes découvertes avec la simulation est que la rigidité du cadre dépend de l’harmonie géométrique entre tous les tubes, y compris le tube supérieur que nous avions tendance à négliger auparavant », déclare Marco Borgonovo, Chef de produit chez Bianchi. « C’est l’un des nombreux exemples démontrant l’utilité de la simulation dans la compréhension de l’impact des composants du cadre sur les performances aérodynamiques du vélo. ».

 

« Aujourd’hui, le vélo représente bien plus qu’un loisir, c’est un moyen de locomotion écologique », déclare Walt Hearn, Vice-président worldwilde sales and customer excellence Ansys. « Ce changement se traduit par des besoins accrus en matière d’ergonomie, de légèreté et de performances. Nos solutions aident ainsi les fabricants à répondre à ces exigences tout en limitant le nombre de prototypes physiques et en réduisant les délais et les coûts de développement afin d’accélérer la transition vers une mobilité plus durable. ».  

 


Plus sur Ansys : www.ansys.com/fr-FR

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)